EduBourseActualitésCast - Résultats semestriels

Cast – Résultats semestriels

Dernière mise à jour: octobre 19, 2021

Le Conseil d’Administration de CAST s’est réuni le 5 octobre sous la présidence de Vincent Delaroche et a arrêté les comptes consolidés du 1er semestre 2001 :

M€------------------------------|--30/06/01--|--30/06/00--
Chiffre d'Affaires--------------|---10,1-----|---10,3-----
Dont Logiciels------------------|----8,6-----|----8,3-----
Dont Conseil--------------------|----1,5-----|----2,0-----
Excédent Brut d'Exploitation----|---(4,8)----|---(2,5)----
Résultat d'exploitation---------|---(5,3)----|---(2.8)----
Résultat financier--------------|----0,2-----|---(0.1)----
Résultat exceptionnel-----------|------------|---(0,1)----
Résultat net--------------------|---(5,0)----|---(3.0)----

Comme annoncé le 31 juillet dernier, le chiffre d’affaires Logiciels du Groupe CAST s’établit à 8,6 M€. Ce résultat est en grande partie dû à la combinaison de 3 phénomènes :

le ralentissement de l’économie américaine en particulier sur la côte Ouest des Etats-Unis
les dernières phases de la structuration de l’organisation commerciale mondiale de CAST
une taille d’affaires potentielles moyenne plus importante dont découle un cycle de vente plus long
En Europe, les chiffres du 1er semestre sont conformes aux prévisions tandis que ceux des Etats-Unis sont en dessous des prévisions. La montée en puissance des nouveaux managers américains et européens devrait permettre d’obtenir des résultats probants sur la fin de l’année.
Un phénomène nouveau explique aussi le retard budgétaire : la taille des affaires augmentant, les cycles de vente deviennent sensiblement plus longs que les années précédentes. Il en résulte un report du chiffre d’affaires sur les prochains trimestres.

En matière de Conseil, l’activité est en recul sur le premier semestre à 1,5 M€. Ceci s’explique en grande partie par l’affectation de plus en plus importante d’ingénieurs aux activités de R&D, conformément à la stratégie et aux prévisions 2001 du Groupe. Les recrutements entrepris n’ont pas permis de compenser ces ” transferts “.

Dynamique commerciale & partenariats

En continuant à développer sa force commerciale sur le premier semestre 2001, CAST a posé les jalons essentiels d’une organisation destinée à atteindre ses objectifs de croissance future. La dynamique commerciale actuelle du Groupe s’appuie en grande partie :

sur l’augmentation de la productivité des ingénieurs commerciaux déjà en place
et sur la montée en puissance des filiales les plus récentes (Suède, Suisse, Allemagne, Espagne, bureaux de Chicago et DC)
Par ailleurs, les partenariats avec les SSII se sont considérablement intensifiés sur le terrain dans plusieurs pays européens et régions américaines. On notera en particulier une implication de plus en plus fréquente des plus grandes d’entre elles, telles que Gemini Ernst & Young, Accenture ou encore ATOS, mais aussi des départements Consulting d’Oracle et de Microsoft.

Rentabilité

Le résultat net consolidé au 30.06.2001 s’établit à (5 M€) et s’explique par la forte saisonnalité du chiffre d’affaires (65% sur S2) pour des charges d’exploitation quasi-linéaires sur l’année.

En 2001, d’autres facteurs sont venus accentuer cette saisonnalité :

une courbe d’apprentissage des nouveaux commerciaux, allongée par les effets du ralentissement économique.
des remplacements qualitatifs d’effectifs (la plupart des ingénieurs commerciaux juniors ayant été remplacés par des seniors)
le temps de montée en puissance des nouveaux managers américains (Chicago, DC) et européens (UK, Spain, Sweden).

Perspectives

Le ralentissement économique accru aux Etats-Unis et ses premiers effets ” dominos ” en Europe affectent CAST sous la forme de gel total ou partiel de budgets chez quelques-uns de ses prospects (USA, UK, et Suisse essentiellement).

Outre les précautions budgétaires d’usage sur les charges, dès les premiers effets du ralentissement ressentis, CAST a rapidement mis en place un plan de réduction des dépenses et investissements, touchant tant les effectifs que les charges de fonctionnement courant. En conséquence et compte tenu des difficultés de prévisions actuelles, le Groupe CAST revoit à la baisse ses prévisions de chiffre d’affaires entre 27 et 29 M€, l’équilibre d’excédent brut d’exploitation étant atteint à 29 M€.

Après 2 années de construction en 1999 et 2000, une année de stabilisation de l’organisation en 2001, l’année 2002 sera une année où CAST volontairement ralentira sa croissance, avec pour objectif une rentabilité d’exploitation positive.

Une présentation détaillée est disponible le 10 Octobre 2001 à partir de 19h sur www.castsoftware.com/company/investor/

Vous pouvez obtenir des informations complémentaires en consultant le site Internet de CAST : www.castsoftware.com

Vos contacts : CAST
François RUCHON
Directeur Administratif et Financier adjoint
Vincent DELAROCHE
Président Directeur Général Tél. : 01 46 90 21 00

[email protected]

[email protected]

ACTUS Finance & Communication
Nicole Roffe
Relation Analystes/Investisseurs
Emmanuel Coudurier
Relations Presse

Tél. : 01 53 67 36 36
[email protected]
Tel : 01 53 67 07 53
[email protected]

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES