Essilor

Essilor est le numéro un mondial de l’optique ophtalmique. Le groupe est né en 1972 de la fusion deux entreprises leaders de l’optique-lunetterie en France, Essec, la Société des Lunetiers créée en 1849 et Silor, société plus récente fondée par Georges Lissac.

Essilor s’est affirmée comme une entreprise mondiale durant les années 1990. Le groupe est aujourd’hui présent dans plus de cent pays et 83% du chiffre d’affaires est réalisé à l’étranger. En effet, le chiffre d’affaires du groupe est ventilé pour 48% en Europe, 45% en Amérique du Nord et 7% dans le reste du monde. La production du groupe Essilor est elle-même délocalisée (Irlande, Etats-Unis, Porto-Rico, Mexique, Brésil, Philippines, Thaïlande, Chine et Inde).

Essilor consacre 4% de son chiffre d’affaires chaque année à la Recherche & Développement. Ainsi, des innovations majeures en optique sont issues de la recherche du groupe qui dispose d’un réseau de 400 chercheurs répartis entre la France, les Etats-Unis et le Japon

Les technologies portent sur l’amélioration des verres que ce soit en termes de légèreté, de qualité optique ou de protection du système visuel. Toutes les dimensions du verre sont concernées :
les matériaux à hauts indices
les surfaces progressives asphériques
les traitements anti-reflets et la photochromisation

Trois marques majeures sont développées, fabriquées et commercialisées par Essilor :

Varilux :
Le groupe vient de développer le verre Varilux Panamic, une cinquième génération de verres progressifs. Essilor a également organisé, en 1999, le sixième forum de la presbytie Varilux, événement qui renforce la notoriété du groupe et affirme son expertise en matière de presbytie. En outre, le savoir-faire d’Essilor en calculs optiques permettant de réaliser des surfaces complexes est utilisé depuis dix ans dans la conception de lentilles de contact pour presbytes.

Airwear :
Les verres Airwear sont des verres correcteurs en polycarbonate (matière qui associé légèreté et incassabilité) auquels est ajouté un vernis anti-rayures développé par Essilor. La marque Airwear a été lancée à l’automne 1997 et a reçu un très bon accueil des professionnels dès sont lancement.

Crizal :
Les verres Crizal associent des qualités anti-reflets, de résistance aux rayures et anti-salissures. Le processus de fabrication optimise chacune de ces trois qualités et permet au verre Crizal d’être actuellement le meilleur verre « tout-en-un » du marché. Crizal a été lancé en 1993 et 30 millions de verres ont été vendus depuis en Europe. Le produit est reconnu par les professionnels comme un verre de très haute qualité.

Le groupe Essilor a noué certains partenariats avec d’autres groupes d’optique ophtalmique disposant d’une savoir-faire reconnu et d’une implantation forte. Ainsi, Essilor s’est allié aux sociétés suivantes :

PPG Industries, un groupe industriel chimique américain basé à Pittsburg. C’est un fournisseur de référence d’Essilor pour le CR 39, une résine de base des verres organiques.
Essilor et PPG Industries ont créé la joint-venture Transitions, producteurs de verres à teinte variable. Cette société est devenue le numéro un mondial de son secteur.

Nikon corporation , un fabricant d’équipements pour la fabrication de semi conducteurs, microscopes et instruments de mesure. Son savoir-faire est également reconnu dans les appareils photos et les verres optiques.
Essilor et Nikon ont créé une joint-venture de droit japonais à laquelle Nikon a apporté toutes ses activités existantes en production et en distribution dans le domaine de l’optique ophtalmique ainsi que le droit d’exploitation exclusif de la marque Nikon à l’échelle mondiale. Essilor a apporté sa filiale Varilux Japan, l’exclusivité de la marque Varilux au Japon et l’accès au capacités de production de ses usines en Asie.

Le chiffre d’affaires 1999 du groupe Essilor s’est élevé à 1,66 milliards d’euros contre 1,56 milliards d’euros en 1998, soit une progression de 6,3%. Le résultat net part du groupe 1999 s’est quant à lui élevé à 121 millions d’euros contre 120 millions d’euros en 1998, soit une progression de 1%

Article précédentLes films en action
Article suivantPause sur le marché automobile
Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES