EduBourseActualitésLe téléphone mobile devient porte-monnaie électronique

Le téléphone mobile devient porte-monnaie électronique

Le secteur financier et le secteur des télécoms introduiront un nouveau produit standard pour les paiements mobiles en 2011

Bruxelles, le 10 février 2011 – Le secteur financier et les opérateurs de téléphonie mobile belges – Belgacom, BASE (KPN Group Belgium) et Mobistar – travaillent main dans la main à l’introduction d’un nouvel instrument de paiement mobile en Belgique. Actuellement, ils examinent la meilleure façon de développer et d’optimiser ce produit afin de le rendre accessible au grand public. Leur objectif est de lancer, dans le courant de cette année, ce produit novateur, fruit de leurs efforts conjugués.

Compte tenu des perfectionnements technologiques constants, de la multiplication des fonctionnalités de la téléphonie mobile (appels, SMS, photos/images, accès à internet, etc.) et de sa convivialité croissante, le téléphone mobile est devenu un instrument indispensable pour chaque Belge. C’est pourquoi le secteur financier, souhaitant stimuler les paiements électroniques en Belgique, et le secteur des télécoms ont entamé des discussions en vue de franchir une nouvelle étape dans le domaine des moyens de paiements.

Le secteur financier et les trois opérateurs de téléphonie mobile en Belgique – Belgacom, BASE (KPN Group Belgium) et Mobistar – examinent comment mettre en commun leur expérience, leur savoir-faire et leurs solutions pour commercialiser sur le marché belge un nouveau produit standard pour les paiements par téléphone mobile. Les discussions sont axées sur la sécurité des paiements et la convivialité du nouveau produit pour le consommateur et le commerçant.

L’objectif est de faire du téléphone mobile un porte-monnaie électronique que le consommateur peut utiliser aisément pour effectuer des opérations de paiement courantes de petits montants (maximum 25 euros). La technologie utilisée sera celle des SMS ou la technologie “NFC”[1] sans contact.

Concrètement, cette nouvelle solution entièrement mobile permettra non seulement de payer son parking, son ticket de bus, sa boisson ou ses achats en ligne via son GSM, mais aussi de recharger son porte-monnaie électronique, sans devoir passer par des bornes de rechargement ou un ordinateur.

Cette évolution technologique offre également de nouvelles perspectives aux commerçants dans le domaine des paiements.

Ce nouvel instrument innovateur et unique est le résultat d’une étroite collaboration entrele secteur financier et celui des télécoms. Les deux secteurs sont convaincus que le développement d’un produit standard est l’un des facteurs clés pour une évolution rapide et efficace des paiements mobiles en Belgique. Ce qui place notre pays parmi les premiers de la classe dans ce domaine en Europe.

Le lancement de ce nouvel instrument de paiement est prévu dans le courant de l’année 2011. Le secteur financier et les opérateurs de téléphonie mobile publieront alors plus de détails à ce sujet.

Information
Vous pouvez obtenir de plus amples informations auprès de Bart Vandesompele, Head of Corporate Communication chez KPN Group Belgium (0485/20.02.01); Mathieu Van Overstraeten, Press Relations Manager chez Mobistar (0496/21.52.45) ou Patti Verdoodt (0495/55.96.26); Frédérique Verbiest , Press relations manager Belgacom
(02/202.99.26 – 0479/26.09.45) ; Pamela Renders, porte-parole de Febelfin
(02/507.68.31 – 0477/39.99.79).

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200