EduBourseActualitésPierre LELLOUCHE salue la percée d'AIRBUS au Japon lors d'une conférence de...

Pierre LELLOUCHE salue la percée d’AIRBUS au Japon lors d’une conférence de presse à Tokyo

Entouré du Président d’A&F Aviation Co., M. INOUE, et du directeur de la communication d’AIRBUS Japon, le Secrétaire d’Etat français au commerce extérieur a donné une conférence de presse à Tokyo ce vendredi 4 jmars en présence de l’Ambassadeur d’Allemagne et de l’Ambassadeur de France. En effet, AIRBUS Japon a décroché deux commandes majeures à quelques jours d’intervalle, mettant ainsi fin à la domination de l’américain BOEING qui jouissait au Japon d’un quasi-monopole historique, principalement dû à son ancienneté sur le marché, et à des pratiques mimétiques d’achats entre compagnies aériennes qu’il était devenu très difficile de rompre. Le 14 février dernier, A&F Aviation Co. filiale à bas coût d’ALL NIPPON AIRWAYS, annonçait sa décision de commander 10 A320 en leasing. Le 17 février, la société privée SKYMARK signait à Toulouse un contrat pour l’acquisition de 4 A380 (+2 options).

Le Ministre s’est félicité de voir que les compagnies aériennes privées japonaises ont usé de leur liberté d’acheter dans leur meilleur intérêt économique, et que dans cette situation leur choix s’est porté sur le produit européen AIRBUS, dont l’excellence n’est plus à démontrer. Cette percée d’AIRBUS au Japon sera à confirmer par d’autres contrats pour lui permettre d’atteindre rapidement la même part de marché que dans le reste du monde, soit environ 50%.

M. Pierre LELLOUCHE a rappelé la croyance des Européens dans les bienfaits d’une concurrence libre et non faussée, où l’attribution de marchés est basée uniquement sur des critères objectifs de qualité technologique et financière de l’offre. Le Ministre a donc formulé le vœu que la commande publique japonaise suive l’exemple de ces compagnies aériennes privées, et recherche également le meilleur intérêt économique, dans des procédures ouvertes et transparentes. Il est en effet anormal de constater que des entreprises japonaises du secteur ferroviaire sont admises à concourir sur un marché public européen alors que la réciproque est aujourd’hui rendue impossible par les normes japonaises. Sans réciprocité, il ne peut y avoir d’accord de libre-échange.

Le Ministre a donc rappelé que des avancées concrètes sur ce sujet et sur quelques autres tout aussi prioritaires pour la France, comme la levée de barrières non tarifaires, notamment sur les produits agro-alimentaires, étaient nécessaires avant le sommet UE-Japon du mois de mai si le Japon souhaitait que l’Europe décide à ce sommet de lancer les négociations sur un accord de partenariat économique.

Contacts Presse :
Franck ALLISIO : 01 53 18 44 24, [email protected]
Amélie CHENIN : 01 53 18 41 93, [email protected]

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200