EduBourseActualitésSanofi Synthélabo - Forte croissance des résultats 2001

Sanofi Synthélabo – Forte croissance des résultats 2001

Résultat net part du groupe : +61%
Résultat net part du groupe avant éléments exceptionnels
et écarts d’acquisition : +43%
Dividende proposé en croissance de 50%

Paris, le 19 février 2002

Le conseil d’administration de Sanofi-Synthélabo, réuni le 18 février 2002, a examiné les comptes consolidés du groupe pour l’exercice 2001.
Compte de résultat consolidé En millions d’euros 2000 2001 Variation
Chiffre d’affaires 5.963 6.488 +9%
Résultat opérationnel 1.577 2.106 +34%
Résultat net part du groupe 985 1.585 +61%
Résultat net part du groupe avant éléments exceptionnels et écarts d’acquisition 961 1.376 +43%
Résultat net par action en euros (résultat part du groupe avant éléments exceptionnels et écarts d’acquisition) 1,31 1,88 +44%

Le chiffre d’affaires s’est élevé à 6 488 millions d’euros, en progression de 15,2% à données comparables et de 8,8% à données publiées. L’écart entre l’évolution à données comparables et publiées résulte, d’une part, des variations monétaires (-0,7%), avec principalement un impact négatif du yen japonais et du réal brésilien et un impact positif du dollar américain, et, d’autre part, des modifications du périmètre de consolidation (-5,7%).

Le résultat opérationnel s’est établi à 2 106 millions d’euros, en progression de 34%. Son amélioration a principalement pour origine la forte croissance du chiffre d’affaires des quinze premiers produits et des redevances reçues, ainsi que la déconsolidation des activités Biomédical et Chimie tiers (Sylachim) à plus faible marge. La contribution des Etats-Unis a représenté 41% du résultat opérationnel du groupe, contre 34% en 2000. La croissance de 55% du résultat opérationnel américain a été obtenue grâce aux performances des trois produits phares et au maintien à un niveau élevé du dollar, tout en prenant en compte le renforcement important de nos moyens promotionnels dans ce pays.

Le résultat net part du groupe avant éléments exceptionnels et amortissements des écarts d’acquisition s’est élevé à 1 376 millions d’euros, en croissance de 43%.
L’analyse détaillée de cette croissance témoigne de la qualité de la performance de Sanofi-Synthélabo en 2001 :

réalisation des synergies liées à la fusion : 5 points de croissance,
appréciation des principales devises par rapport à l’euro : 2 points de croissance,
augmentation des droits aux résultats dans la joint-venture Lorex avec Pharmacia aux Etats-Unis : 2 points de croissance,
augmentation du résultat des opérations : 34 points de croissance.
Le résultat net part du groupe s’est élevé à 1 585 millions d’euros, en croissance de 61%, incluant la plus-value nette réalisée sur la cession de la participation directe dans les Laboratoires de Biologie Végétale Yves Rocher.

Comptes sociaux
Le conseil d’administration a arrêté les comptes de la société-mère Sanofi-Synthélabo : son bénéfice net s’élève à 1 442 millions d’euros.

Dividende
Le conseil d’administration proposera à l’assemblée générale du 22 mai 2002 de fixer le dividende à 0,66 euro par titre, soit une progression de 50%. Le dividende sera mis en paiement le 3 juin 2002.

Evénements récents

Arixtra® (fondaparinux sodique), dont le potentiel de ventes mondiales est celui d’un produit phare, a été lancé aux Etats-Unis par la joint-venture Organon Sanofi-Synthélabo L.L.C. dans l’indication prévention des thromboses veineuses profondes. En Europe, le CSP (Comité des Spécialités Pharmaceutiques) a donné un avis favorable à l’autorisation de commercialisation d’Arixtra®.
L’objectif visant à porter l’effectif de la force de vente américaine de Sanofi-Synthélabo à 2000 personnes dès le début de 2002 a été atteint, permettant notamment au groupe d’assurer dès janvier 2002 la totalité de l’effort promotionnel sur Ambien®.
Aux Etats-Unis, après le dépôt d’un ANDA (Abbreviated New Drug Application) par un laboratoire canadien, Sanofi-Synthélabo a confirmé la solidité du brevet relatif au principe actif de Plavix® (enantiomère dextrogyre du clopidogrel, sous forme d’hydrogénosulfate) qui vient à expiration en novembre 2011 aux Etats-Unis, et prend les mesures les plus vigoureuses pour la défense de ses brevets en étroite coordination avec son partenaire Bristol-Myers Squibb.
EligardTM 7,5 mg (acetate de leuproréline en injection sous-cutanée dépôt à administration mensuelle), dont les droits de commercialisation en Amérique du Nord ont été licenciés à Sanofi-Synthélabo par la société Atrix Laboratories, a reçu une autorisation de mise sur le marché des autorités de santé américaines (FDA) dans le traitement du cancer de la prostate avancé.
Aux Etats-Unis, le dossier de demande d’extension d’indication pour l’irbésartan dans le traitement de la néphropathie diabétique a été retiré par Bristol-Myers Squibb et Sanofi-Synthélabo en vue de disposer de plus de temps pour répondre aux questions des autorités de santé américaines.
Sanofi-Synthélabo et Cephalon ont signé un accord de collaboration pour le développement et la commercialisation d’inhibiteurs de l’angiogénèse en oncologie.
Sanofi-Synthélabo et IDM ont signé un accord de collaboration dans l’immunothérapie cellulaire pour le développement et la commercialisation de traitements immunologiques en oncologie.
Perspectives
En 2002, le résultat net part du groupe avant éléments exceptionnels et écarts d’acquisition continuera à croître à un rythme soutenu, qui devrait dépasser 25% par rapport à 2001.
Les facteurs supportant cette croissance seront :

La bonne performance anticipée des trois produits phares
La reprise de la totalité des droits de Lorex aux Etats-Unis, permettant au groupe de consolider 100% des profits d’Ambien® à partir du 16 avril 2002
Le maintien de la bonne performance du reste du portefeuille et notamment de Dépakine®, d’Eloxatine®, de Solian® et de Xatral®, malgré la tombée dans le domaine public, aux Etats-Unis, de Corotrope® en mai 2002.
Ces facteurs, auxquels s’ajoutent le lancement d’Arixtra® et la richesse du portefeuille de recherche, rendent le groupe très confiant dans sa capacité de forte croissance pour les prochaines années.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES