EduBourseActualitésCast - Chiffre d'affaires 2001

Cast – Chiffre d’affaires 2001

2001, Une année noire

2001 est une année à marquer d’une pierre noire dans le développement de CAST ces onze dernières années, avec une clôture exceptionnellement difficile aux USA amenant une décroissance du CA sur le sol américain de 25%, pays où de nombreuses affaires importantes de fin d’année se sont retrouvées repoussées dans le temps. En Europe la croissance du CA est proche de 15%. L’activité conseil a connu quant à elle une nette diminution du chiffre d’affaires, laquelle s’explique, conformément à la stratégie du groupe, par l’affectation de plus en plus importante d’ingénieurs aux activités de R&D.
Le CA consolidé est de 22,7 M€ pour un niveau de perte d’exploitation qui se situera a environ -7,4 M€.

Plusieurs Points positifs en cette fin d’année cependant : un important contrat mondial avec la Banque JP Morgan Chase, référence prestigieuse dans le monde de la finance, reconnue pour la pertinence et le caractère précurseur de ses choix technologiques, et d’importants contrats avec des grands groupes Européens et Américains, qui confirme la volonté de ceux-ci à déployer à grande échelle des produits CAST au sein de leurs départements informatiques.

2002 : une année de consolidation

L’année 2001 est la démonstration qu’il est extrêmement difficile de combiner produit novateur, pénétration de nouveau marché, construction d’une infrastructure mondiale, le tout sur fond de crise économique. En 2002, la bonne qualité des fondamentaux de l’entreprise – marché, produits, positionnement, base clients, taux de renouvellement de maintenance – permet à CAST de continuer à vendre ses produits logiciel avec un taux de succès significatif, pour peu que l’essentiel des ressources soit consacré a cette tâche :

1- Sur le plan de la production commerciale, les trois principaux facteurs internes ayant fortement affecté la productivité de CAST disparaissent un à un :

1- Infrastructure de commercialisation : ces deux dernières années, une grande quantité d’énergie et de temps ont été consacrés et investis dans la création et la consolidation d’un réseau de commercialisation international. A partir de ce début d’année, l’entreprise toute entière sera tournée à plein temps vers la production commerciale.

2- Construction de la force de Vente : chaque nouveau recrutement commercial, depuis ces deux dernières années, nécessitait une période de 6 à 9 mois avant d’être productif. A cet égard, l’année 2002 démarre avec une force de vente 100% opérationnelle. Aux Etats Unis, CAST a en 2000 et 2001 beaucoup souffert d’une instabilité des forces commerciales, notamment due à la bulle Internet, venant considérablement grever les performances commerciales globales de sa filiale US. Aujourd’hui, la stabilité des forces en place, leur niveau d’engagement et la qualité de l’encadrement mis en place l’année dernière sont des éléments qui rendent confiants le management de CAST sur cette zone.

Maturité du Marché : Les efforts ” d’évangélisation ” des trois derniers années ont vraiment commencé à payer en 2001 lorsque CAST a été positionné parmi les leaders mondiaux sur le marché de l’Application Mining par le Gartner Group. Cette reconnaissance, combinée à l’influence de prescripteurs de plus en plus nombreux – Microsoft, Oracle, IBM, petites, moyennes et grandes SSII – a pour conséquence directe d’offrir un accès bien plus aisé à des niveaux de prise de décision élevés dans les grandes entreprises européennes et américaines.
2- Sur le plan des charges d’exploitation 2002, il convient de retrancher, par rapport aux charges 2001, les effets du programme de réduction des charges, réalisé sur le dernier trimestre 2001, et les économies substantielles découlant de l’absence des coûts liés au plan de recrutement et aux investissements structurels des années passées, non récurrents par définition. L’ensemble des investissements nécessaires à la construction du réseau international a ainsi été évalué à environ 7 M€ sur 2000/2001. La société devrait maintenant passer d’un modèle de développement dit de coûts fixes à un modèle de coûts variables.

3- Sur le plan du financement, la situation s’était détériorée en octobre dernier mais s’est améliorée depuis, grâce notamment à la mise en place du financement d’une partie du poste client et de comptes courant d’associés, ainsi qu’aux rentrées découlant de la facturation de fin d’année 2001. Le chiffre d’affaires attendu sur le 1er trimestre 2002 devrait par ailleurs continuer à renforcer cette tendance.

Cependant, pour consolider sa capacité à supporter une crise économique qui pourrait perdurer au delà de 2002, l’entreprise se doit de significativement renforcer ses fonds propres. Faute de pouvoir profiter d’un cours plus dynamique, CAST s’est tourné vers des partenaires financiers de tout premier plan et est aujourd’hui sur le point de finaliser avec l’un d’entre eux un investissement en capital dont la structure et les modalités ont été pensées pour préserver le plus possible les intérêts des actionnaires initiaux. Cet apport de capitaux permettra de sécuriser le plan de développement prévu en 2002, puis d’avoir les moyens de ré-attaquer le marché dès les premiers signaux de reprise.
Le management de CAST voit également dans ce futur partenariat une source de conseil extérieur à l’entreprise de toute première qualité, notamment en termes de stratégie de développement.

En conséquence, tout en considérant les perspectives économiques 2002 par défaut aussi défavorables que celles de 2001, le management de CAST entrevoit avec confiance le bon déroulement de ses opérations en 2002, avec à la clef, un retour à l’équilibre.

A propos de CAST…

CAST est le leader mondial des solutions logicielles d’application mining. Six ans après la première commercialisation de ses produits, la société CAST est déjà l’une des 5 premières sociétés éditrices de logiciels en France. CAST génère 3/4 de son chiffre d’affaires à l’étranger et 215 collaborateurs prennent part au succès de la société tant en Europe (France, GB, Allemagne, Benelux, Italie, Suède, Suisse, Espagne) qu’ aux Etats Unis (New York, Washington DC, Chicago et San Francisco).
La société est cotée sur le Nouveau Marché depuis mai 1999.

Vous pouvez obtenir des informations complémentaires en consultant le site Internet de CAST : http://.www.castsoftware.com et http://www.castsoftware.com/corporate/investors

Code Euroclear : 7289

Vos contacts : CAST
François RUCHON
Directeur Administratif et Financier adjoint
Vincent DELAROCHE
Président Directeur Général Tél. : 01 46 90 21 00

[email protected]

[email protected]

ACTUS Finance & Communication
Nicole Roffe
Relation Analystes/Investisseurs
Emmanuel Coudurier
Relations Presse

Tél. : 01 53 67 36 36
[email protected]
Tel : 01 53 67 07 53
[email protected]

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES