EduBourseActualitésNeopost CA 2001

Neopost CA 2001

CHIFFRES D’AFFAIRES CONSOLIDE :
Très bonne performance au 4ème trimestre 2001 : + 5,6 %
Chiffre d’affaires 2001 en forte progression : + 11,8%
Chiffre d’affaires 2001 : 575 millions d’euros

Paris, le 12 mars 2002 – Neopost, le deuxième fournisseur mondial de solutions de traitement de courrier, annonce aujourd’hui un chiffre d’affaires consolidé de 150,7 millions d’euros pour le 4ème trimestre 2001 (clos le 31 janvier 2002), soit une progression de 5,6% par rapport au 4ème trimestre 2000. A taux de change constants, la progression ressort à 4,7% sur la période.

Sur l’ensemble de l’exercice 2001, la croissance atteint 11,8% (10,4% hors effet de change), par rapport à l’exercice 2000, avec un chiffre d’affaires consolidé de 575 millions d’euros.

Jean-Paul Villot, Président Directeur Général de Neopost, a déclaré :

« Dans un contexte économique incertain, en particulier en Amérique du Nord, Neopost a une nouvelle fois démontré au cours du 4ème trimestre 2000, sa capacité à générer de la croissance grâce à des produits compétitifs et à un fort dynamisme commercial. Cette performance est d’autant plus satisfaisante que le 4ème trimestre 2000 avait été exceptionnel (+24.1% de croissance), sous le double effet du passage à l’euro et d’un changement de tarif postal. Elle permet au groupe d’afficher, sur l’ensemble de l’exercice 2001, une croissance annuelle de 10,4% hors effet de change. »

Une croissance soutenue au quatrième trimestre

Le 4ème trimestre 2001 s’est caractérisé par un fort niveau d’activité, surtout par comparaison à un 4ème trimestre 2000 qui avait été exceptionnel. Hors effet de changement de tarif postal et hors effet de change, Neopost a connu sur le 4ème trimestre 2001 un niveau de croissance soutenu de 11,1%.

Le tableau suivant fait apparaître la répartition du chiffre d’affaires du 4ème trimestre par marché. Les faibles taux de croissance apparents en Amérique du Nord et en France ne reflètent pas la réalité d’une activité soutenue sur ces deux zones au 4ème trimestre 2001, dans la mesure où les bases de comparaison du 4ème trimestre 2000 étaient particulièrement élevées.

Chiffre d’affaires----|4ème trim|4ème trim|---% de---|-% de croissance à taux
(en millions d’euros)-|--2001---|--2000---|croissance|-de change constants [1]
Amérique du Nord------|--62,6---|--63,5---|--(1,3%)--|--(3,3%)--
France----------------|--53,3---|--52,1---|--+2,3%---|--+2,3%---
Royaume-Uni-----------|--18,2---|--16,4---|--+10,8%--|--+10,8%--
Reste du Monde--------|--16,6---|--10,7---|--+55,0%--|--+55,0%--
Total-----------------|-150,7---|-142,7---|--+5,6%---|---+4,7%--

En Amérique du Nord, le chiffre d’affaires du 4ème trimestre 2001 n’a que très légèrement diminué par rapport au 4ème trimestre 2000 (-1,3%), alors même que Neopost avait bénéficié sur cette période d’un changement de tarif postal (qui avait représenté un chiffre d’affaires de 7,5 millions de dollars US). Hors changement de tarif postal et à taux de change constants , la croissance sur le trimestre s’est établie à 11,2%, et sur l’année à 6,1%.

En France, malgré le net ralentissement de l’activité liée au passage à l’euro, Neopost a réalisé une croissance de 2,3% sur le 4ème trimestre et de 10,2% sur l’ensemble de l’exercice 2001. Ceci est dû à la montée en puissance des revenus « logistiques », ainsi qu’au dynamisme des « systèmes de gestion de documents ».

Au Royaume-Uni, la croissance est restée très soutenue, avec 10,8% hors effet de change sur le 4ème trimestre et 14,8% sur l’ensemble de l’exercice. Le dynamisme commercial et des produits compétitifs permettent à Neopost de capitaliser sur la décertification en cours des machines à affranchir mécaniques.

Dans le reste du monde, la croissance atteint un niveau record de 55,0% sur le 4ème trimestre, permettant à Neopost d’afficher une hausse de 36,1% sur l’ensemble de l’exercice 2001. Les jeunes filiales italiennes, belges et hollandaises sont toujours le principal moteur de ce dynamisme, bénéficiant du succès des nouvelles gammes de produits.

Un marché de plus d’ 1 million d’euros a été remporté au Portugal avec l’IJ65, un des modèles phares de la nouvelle gamme de machines à affranchir digitales à impression jet d’encre du groupe.

Sur l’ensemble de l’exercice 2001, la progression de l’activité par zone géographique est la suivante :

Chiffre d’affaires----|--2001---|--2000---|---% de---|-% de croissance à taux
(en millions d’euros)-|---------|---------|croissance|-de change constants [1]
Amérique du Nord------|--244,9--|--225,8--|---+8,5%--|---+4,9%
France----------------|--207,0--|--187,8--|---+10,2%-|---+10,2%
Royaume-Uni-----------|---70,5--|---62,2--|---+13,3%-|---+14,8%
Reste du Monde--------|---52,6--|---38,6--|---+36,1%-|---+36,1%
Total-----------------|--575,0--|--514,4--|---+11,8%-|---+10,4%

Par ailleurs, la réintégration de l’activité Simply Postage au sein des activités traditionnelles de Neopost est maintenant achevée. L’engagement pris de limiter la perte opérationnelle des activités Internet en 2001 en deçà de 35 millions de dollars US sera tenu.

Perspectives

Poursuivant ses objectifs de progression régulière de sa rentabilité, Neopost annonce que sa marge d’exploitation sur ses activités traditionnelles sur l’ensemble de l’exercice 2001 devrait être légèrement supérieure à la marge de 21,0% réalisée en 2000.

L’année 2002 sera celle de l’intégration des activités d’Ascom Hasler. La division nord-américaine d’Ascom Hasler est consolidée au sein de Neopost depuis du 1er mars 2002.

Neopost et Ascom collaborent actuellement activement avec la Commission de la Concurrence Britannique, avec l’intention d’aboutir en milieu d’année 2002 à une décision positive quant à l’acquisition de la division britannique d’Ascom Hasler. Neopost est confiant dans le fait que les autorités anti-trust autoriseront la transaction, et intègrera les activités d’Ascom Hasler hors Etats-Unis et Canada dès que la position britannique sera connue.

Pour 2002, la priorité du groupe est de mettre en œuvre dès que possible l’ensemble des synergies attendues de cette acquisition majeure, qui, au total, fera passer la part de marché de Neopost de 15% à 25% de la base installée mondiale de machines à affranchir.

Dans tous les cas, compte tenu des délais de mise en œuvre des synergies, des frais financiers liés à l’acquisition et de l’augmentation des amortissements de « goodwill », l’effet de l’acquisition d’Ascom Hasler sur le résultat net de Neopost devrait être négligeable sur l’exercice 2002.

Pour l’exercice 2002, Neopost anticipe une croissance organique de son chiffre d’affaires moindre, de l’ordre de 5% hors effet de change, car la priorité sera donnée à l’intégration d’Ascom Hasler. Le résultat net 2002 devrait quant à lui fortement progresser, sous le double effet de la réduction des pertes opérationnelles des activités Internet (de 35 millions de dollars US à moins de 10 millions de dollars US), et de la poursuite de la progression de la rentabilité dans les activités traditionnelles. Jean-Paul Villot a conclu : « l’acquisition d’Ascom Hasler nous permet d’aborder l’année 2002 avec confiance et assurera à Neopost croissance du chiffre d’affaires et du résultat net au delà de 2002. »

Agenda

Les résultats annuels de l’exercice 2001 seront publiés le 3 avril 2002 après clôture de Bourse.

Neopost

Neopost est le deuxième fournisseur mondial d’équipement de salles de courrier et de solutions logistiques.

Neopost offre des solutions les plus avancées en matière d’affranchissement en ligne ou en local, d’insertion de mailings volumineux, d’expédition de colis au coup par coup et de traçabilité logistique.

Basé en région parisienne, NEOPOST est présent directement sur les principaux marchés : Etats Unis, France, Royaume-Uni, Canada, Italie, Pays-Bas et Belgique. Les produits de NEOPOST sont vendus dans 70 pays.

En 2001, NEOPOST a réalisé un chiffre d’affaires de 575 millions d’euros.

NEOPOST est une société cotée au Premier Marché d’Euronext Paris et fait partie du SBF 120, du Next 150 et du MID CAC.

Pour toute information supplémentaire vous pouvez contacter:

Gaële CHAGNAUD, Relations Investisseurs
Florence LAROCHE, Gavin Anderson & Company

Tel : 01 45 36 31 39
Tel : 01 53 83 31 72
Fax :01 45 36 30 30
Fax : 01 53 83 31 62

E-mail : [email protected]
E-mail : [email protected]

Ou consulter notre site Internet : www.neopost.com , où vous pouvez télécharger le rapport annuel 2000 (format pdf)

——————————————————————————–
[1] Aucun changement de périmètre n’est intervenu au cours de l’exercice 2001.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES