EduBourseActualitésHi Media - Redressement de l'exploitation et poursuite de la restructuration au...

Hi Media – Redressement de l’exploitation et poursuite de la restructuration au deuxième semestre. Confirmation du passage du point d’équilibre en 2002

Sur l’exercice 2001, le chiffre d’affaires de Hi-Media a augmenté de 28% à 18,7 millions d’euros contre 14,6 millions d’euros en 2000, malgré un marché publicitaire sur Internet qui s’est réduit d’environ 30% sur les pays où opère le groupe (source Ad Barometer, octobre 2001)

La restauration des marges et l’assainissement de l’exploitation

Après un premier semestre particulièrement difficile, la marge commerciale progresse à plus de 20% en moyenne au deuxième semestre (contre environ 10% au premier semestre). Elle atteint même 25% en fin de période grâce à la sortie en milieu d’année des contrats de régie portant des engagements de recettes.

Par ailleurs, les coûts de production sont restés stables au deuxième semestre, ce qui permet à la marge brute de s’établir à 15% en fin de période à des niveaux comparables à l’année 2000.

Un effort a également porté sur les frais commerciaux et marketing ainsi que les frais généraux qui diminuent respectivement de 21 et 47%

Au total, pendant un deuxième semestre marqué par un contexte de forte chute du marché publicitaire et un recul de l’activité de la société de 28% par rapport au premier semestre, l’exploitation s’est nettement améliorée puisque les pertes ont été réduites de 42% à 3 millions d’euros.

Poursuite de l’effort de restructuration et adoption d’une position prudente quant à l’évaluation des actifs.

Prenant acte d’un nouvel affaissement du marché publicitaire au troisième trimestre 2001, Hi-Media a continué à réduire ses effectifs puisqu’à l’issue des mesures prises à fin 2001, la société compte aujourd’hui 90 collaborateurs sur l’ensemble de ses implantations géographiques. Des indemnités exceptionnelles liées aux sorties de contrats portant des engagements de recettes ont par ailleurs été prises en compte en totalité sur le deuxième semestre.
La restructuration ainsi menée contribue à hauteur de 2.2 millions d’euros aux pertes exceptionnelles.

En outre par mesure de prudence, la société a choisi de déprécier 1.2 millions d’euros d’actifs incorporels et de provisionner 0.5 millions d’euros de charges pouvant apparaître en 2002 comme conséquence de l’exercice 2001.

Au total, la perte exceptionnelle du deuxième semestre est de 4 millions d’euros.

Dépréciation de survaleurs

La société a également choisi de réduire la période d’amortissement des survaleurs liées aux acquisitions réalisées courant 2000 et début 2001 et de déprécier la quasi-totalité des survaleurs sur l’exercice 2001.

Le montant total de la dépréciation des survaleurs est de 9,9 millions d’euros.

M euros------------------------|-2001-|----S2 2001----|----S1 2001---|--2000---
-------------------------------|------|(2ème semestre)|(1er semestre)|(12 mois) 
Chiffre d'affaires-------------|-18,7-|---7,8---------|---10,9-------|--14,6---
Marge Brute--------------------|--0,9-|---0,7---------|----0,2-------|---2,6---
Frais Commerciaux et Marketing-|-(5,4)|--(2,4)--------|---(3,0)------|--(2,9)--
Frais Généraux-----------------|-(3,5)|--(1,2)--------|---(2,3)------|--(2,3)--
Autres frais-------------------|-(0,2)|--(0,1)--------|---(0,1)------|--(0,4)--
Charges d'exploitation---------|-(9,1)|--(3,7)--------|---(5,4)------|--(5,6)--
Résultat d'exploitation--------|-(8,2)|--(3,0)--------|---(5,2)------|--(3,0)--
Résultat Financier-------------|--0,5-|---0,3---------|----0,2-------|---0,4---
Résultat Exceptionnel----------|-(6,6)|--(4,0)--------|---(2,6)------|---------
Survaleur + Minoritaires-------|-(9,4)|--(9,3)--------|---(0,1)------|---------
Résultat part du groupe--------|(23,7)|--(16,0)-------|---(7,7)------|--(2,6)--

Moyens financiers et perspectives 2002

La restructuration a été menée à bien et les comptes 2001 reflètent les mesures prises pour éviter de perpétuer des charges et des amortissements qui résultaient d’opérations conclues dans la phase la plus haute des marchés publicitaires et financiers.

Hi-Media aborde l’année 2002 avec des marges restaurées, une structure de coût considérablement allégée et de meilleures perspectives de stabilité de l’activité et du marché de la communication on-line. Avec plus de 7.5 millions d’euros de trésorerie au 31/12/2001, Hi-Media dispose des moyens financiers suffisants pour développer son activité jusqu’au passage du point d’équilibre qui est toujours prévu dans le courant de l’année 2002.

La stratégie de diversification des revenus vers le marketing direct (entamée dès 1999), la technologie et les ” marketing services ” permettra en outre à Hi-Media de diminuer son exposition aux cycles du marché de la publicité on line.

A propos de Hi-Media :

Hi-Media est la première régie indépendante de publicité en ligne en France et la deuxième en Europe. La société gère les espaces publicitaires de sites majeurs tels Boursorama, Sport24.com ou Noos et développe une gamme complète d’outils et de services de marketing interactif : publicité, marketing direct, affiliation marchande, sponsoring, télévision interactive et WAP. Hi-Media est coté au Nouveau Marché d’Euronext Paris Code Euroclear : 7598. Teneur de marché : Oddo Pinatton.

Hi-Media

VOS CONTACTS Actus

——————————————————————————–

David BERNARD
Directeur Général
E-mail : [email protected]

Tel : (33) 1 55 25 33 33
Fax : (33) 1 55 25 33 53

Site : www.hi-media.com
Agnès GILBERT
Relations Presse
E-mail : [email protected]

Florence TARON
Relations investisseurs
E-mail : [email protected]

Tel : (33)1 53 67 36 36
Fax : (33)1 53 67 36 37

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES