EduBourseActualitésLe marché n'a que très peu réagi aux pertes de France Telecom

Le marché n’a que très peu réagi aux pertes de France Telecom

Alors que les analystes et les investisseurs étaient inquiets quant à l’annonce des pertes de France Telecom, le CAC 40 n’a finalement perdu que 0,52% à 4.579,90 points sans relation avec la bonne tenue des titres France Telecom et Orange. Après une ouverture en baisse à 4.582,50 points, la tendance des marchés parisiens s’est rapidement orientée à la hausse notamment avec la bonne tenue du titre France Telecom qui affichait en début de matinée un gain de 1,5%. Le CAC 40 est resté relativement stable durant tout le reste de la journée, touchant un plus haut à 4.621,78 points avant de chuter en clôture suivant en celà le Dow Jones. Le CAC 40 termine donc en baisse de 0,52% à 4.579,90 points.

L’indice du Nouveau Marché a quant à lui connu une séance des plus moroses. Après une ouverture en baisse à 1.086,68 points, l’indice du NM a tenté de limiter ses pertes sur la séance pour finalement cloturer la séance à 1.089,37 points en recul de 0,20% après avoir touché un plus haut à 1.089,63 points. Depuis le début de l’année, l’indice des valeurs de croissance a gagné 0,6%.

Performances contrastées mais globalement négatives sur les marchés européens. Le Dax limite ainsi ses pertes à 0,30%, ainsi que le Footsie -0,26%. Le Mibtel affiche quant à lui en légère hausse de 0,22%, ainsi que le Vienna ATX qui progresse de 0,22% à 1.239,08 points.

Completel Europe s’adujge la plus forte hausse des valeurs du SRD avec une progression de 5,80% à 0,73 euros dans des volumes de 7.617.172 titres échangés. Mais cette progression est éludée par la hausse de 3,90% du titre Orange qui clôture la séance à 8 euros. Les résultats 2001 de France Telecom très attendus par les analystes ont été annoncés ce matin avant l’ouverture de la séance. France Telecom a annoncé un résultat net part du groupe de -8,28 milliards d’euros. Ce déficit s’explique en grande partie par des provisions exceptionnelles pour dépréciations d’actifs pour un montant supérieur à 10 milliards d’euros. La société mère France Telecom a gagné 1,52% à 33,30 euros après avoir touché un plus haut à 33,83 euros. A noter le rebond d’Eurodisney qui gagne 2% ce jeudi après un recul de 1,96 euros mercredi. Le titre clôture la séance à 1,02 euros dans des volumes de 2.685.732 titres échangés.

Du côté des baisses, Hermès chute de 6,99% à 165 euros après l’annonce d’un résultat opérationnel inférieur aux prévisions. Clarins chute aussi sur l’annonce de ses résultats. Le titre abandonne 5,29% à 68 euros. A noter le recul de Vivendi Universal à 43 euros. Le groupe a publié une précision concernant l’article de La Tribune qui expliquait que le groupe était prêt à vendre des titres à 30 euros. Il s’agissait en fait des autorisations classiques liées aux opérations de rachat d’actions.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES