EduBourseActualitésTechnip - Communiqué

Technip – Communiqué

Paris-La Défense, 25 mars 2002

A la suite d’un article paru ce jour dans un organe de presse français, contenant un grand nombre d’allégations établies à partir d’écrits anonymes, Technip-Coflexip tient à rappeler que son offre sur ISIS s’est déroulée dans des conditions tout à fait régulières, respectant les intérêts de l’ensemble des actionnaires, dont l’IFP, et que l’exactitude des informations diffusées par Technip-Coflexip ne saurait être mise en cause.

Technip-Coflexip apporte les précisions suivantes :

1. Participation de l’IFP dans Technip-Coflexip

Selon l’article Technip (devenu Technip-Coflexip) aurait “menti au marché ou du moins travesti (délibérément?) la réalité” en écrivant que “l’IFP possèdera à la fin du débouclage de l’opération 10,3% du nouveau Groupe” et en laissant entendre que “l’IFP resterait bien le premier actionnaire de Technip-Coflexip”, alors que, selon l’article “il n’en détiendra que 3%”.

Le communiqué de Technip-Coflexip en date du 3 juillet 2001 qui présente les termes des offres initiales sur Coflexip et Isis indiquait que la participation de l’IFP dans Technip-Coflexip s’établirait in fine à 10.6 % du capital (9,3% en droits de vote) sur la base des hypothèses retenues à l’époque et précisées dans le même communiqué (annulation des actions d’auto-contrôle détenues par Isis et paiement cash par l’IFP du rachat de la participation dans CGG).

A l’issue des offres révisées, l’ IFP est devenu le premier actionnaire de Technip-Coflexip avec une participation de 10,11 % du capital et ceci, avant prise en compte de l’éventuelle annulation des titres Technip détenus par Isis. Aujourd’hui, à la connaissance de la Société, l’IFP reste le premier actionnaire de Technip-Coflexip avec 7,86 % du capital à l’issue de la cession d’une partie de sa participation à la Caisse des Dépôts pour financer le rachat des actifs non cotés d’ Isis. Les notes d’information du 19 juillet et du 7 août 2001 faisaient d’ailleurs état de la possibilité pour l’ IFP de procéder à une telle cession.

Pour l’avenir, à l’expiration du ‘lock-up’ de 6 mois, sur lequel ils s’étaient engagés, il est clair que chacun des 3 grands actionnaires de Technip-Coflexip (y compris l’IFP) a toute latitude de gérer sa participation comme il l’entend.

2. Enquête COB

L’article indique que la COB a ouvert une enquête et que M. Valot a été entendu.

Technip-Coflexip tient à rappeler que l’ouverture d’une enquête de la COB a été demandée par son Président, M. Daniel VALOT, par lettre du 20 juillet 2001, à la suite de la diffusion dans la presse d’informations qui avaient provoqué, fin juin 2001, une spéculation sur les titres des trois sociétés Technip, Coflexip et Isis, la suspension des cours et le déclenchement des offres publiques.

3. Capitalisation boursière de Technip et Coflexip avant les offres

Selon l’article Technip pesait deux fois moins en Bourse que Coflexip.

A la veille des offres, le 27 juin 2001, les capitalisations boursières étaient de 2,6 milliards d’euros pour Technip et de 2,8 milliards d’euros pour Coflexip.

* * *

Avec un effectif de 18 000 personnes et un chiffre d’affaires annuel d’environ 5 milliards d’euros, Technip-Coflexip se classe parmi les 5 leaders mondiaux de l’ingénierie, de la construction et des services dans les domaines du pétrole et de la pétrochimie. Le Groupe a son siège social à Paris. Il est coté à Paris (Euronext : 13170) et à New York (NYSE : TKP). Les principaux centres d’ingénierie de Technip-Coflexip sont situés en France, Italie, Allemagne, Royaume-Uni, Norvège, Finlande, Pays-Bas, Etats-Unis, Brésil, Abu-Dhabi, Chine, Inde, Malaisie et Australie. Le Groupe possède des installations industrielles et de construction de premier plan en France, Brésil, Royaume-Uni, aux Etats-Unis et en Finlande, ainsi qu’une flotte de navires de construction offshore de classe internationale.

TECHNIP-COFLEXIP
Relations Presse :

Sylvie Hallemans
Tél. : +33 (0) 1 47 78 34 85
Fax : +33 (0) 1 47 78 24 33
[email protected]

TECHNIP-COFLEXIP
Investor Relations Officer :

Miranda Weeks
Tél. : +33 (0) 1 55 91 88 27
Fax : +33 (0) 1 55 91 87 11
[email protected]

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES