EduBourseActualitésLe CAC 40 repasse nettement sous les 4.500 points à 4.441,54 points

Le CAC 40 repasse nettement sous les 4.500 points à 4.441,54 points

Yahoo, General Electric et IBM. Ces trois fleurons de l’économie américaine chutent fortement ce jeudi, et c’est toute l’économie mondiale qui est touchée. Yahoo accroît ses pertes et entraîne avec lui les valeurs de la Nouvelle Economie; General Electric annonce un chiffre d’affaires inférieur aux prévisions, et les valeurs traditionnelles américaines sont touchées; la SEC ouvre une enquête sur les pratiques comptables d’IBM, et le spectre d’Enron apparaît sur IBM.
Les espoirs d’une issue favorable et rapide dans le conflit palestino-israélien semblent aussi avoir disparu avec la détermination d’Ariel Sharon. La visite de Colin Powell à Jérusalem prévue ce jour semble être voué à l’échec.
Le CAC 40 ne peut pas ne pas tenir compte de telles nouvelles. L’indice parisien décroche et chute de 1,78% à 4.441,54 points. Après une ouverture en hausse à 4.538,75 points, le CAC 40 s’oriente rapidement à la baisse après avoir touché un plus haut à 4.547,64 points. Depuis le début de l’année, le CAC 40 abandonne 3,96%.

L’indice du Nouveau Marché semble moins touché par ces nouvelles qui ont surtout un impact sur les blue chips. Ainsi l’indice du NM ne recule que de 0,70% à 1.020,20 points. La tendance baissière est toutefois bien marquée. Depuis le début de l’année, l’indice du NM a perdu 5,79%.

A la clôture des marchés parisiens, les indices américains perdaient plus de 1%. En Europe, les baisses dépassent aisément les 1,5%. Le Footsie perd ainsi 1,75% à 5137,40 points et le DAX s’approche dangereusement des 2% de baisse. Seuls le Vienna Atx et le Bel 20 semblent vouloir faire cavalier seul en affichant des hausses respectives de 0,85% et de 0,02%.

Logiquement les hausses sont à mettre à l’actif de valeurs moyennes, et/ou de valeurs défensives. Ainsi M6 progresse de 3,12% à 33 euros. Le groupe s’apprête à lancer Loft Story II, l’émission qui avait permis de booster son audience en 2001. L’année 2002 a été placée dans une stratégie “multicanal” de développement de chiffre d’affaires (sms, Internet, télévision…).
EADS bénéficie des tensions au moyen orient. Le groupe d’armement voit son cours progresser de 2,64% à 16,33 euros dans des volumes de 307.2672 titres échangés.
Les valeurs défensives sont également bien orientées. Ainsi Danone et Altadis progressent respectivement de 2,53% et 2,31%. Toutefois, malgré la forte baisse de ce jeudi, 9 sociétés du CAC 40 voient leur cours progresser, à l’instar de Vivendi Environnement qui s’adjuge 1,24% à 35,20 euros.

Les baisses sont nombreuses et dépassent aisément les 5% même pour les poids lourds de la cote. Business Objects s’adjuge ainsi la plus forte de ce jeudi avec un recul de 8,68% à 40 euros dans des volumes de 1.326.590 titres échangés. La galaxie France Telecom est sévèrement touchée par les avertissements sur Vodafone de la part des brokers. Orange chute ainsi de 7,16% à 6,61 euros, France Telecom perd 5,64% à 30,80 euros et la filiale Internet, Wanadoo, perd 5,14% à 6,09 euros. Alcatel n’est pas épargné et recule de 6,91% à 14,41 euros.
Vivendi Universal poursuit sa baisse vertigineuse. Plus de 40% de baisse depuis le début de l’année. Ce jeudi, le titre abandonne 6,32% à 35,55 euros. Autour de cette nouvelle baisse, des évènements liés au dossier Vivendi Environnement. Le groupe Vivendi Universal cédera vraisemblablement Vivendi Environnement. Toutefois, cette filiale permet à Vivendi Universal de n’être pas considéré uniquement comme une valeur TMT. Sur les 5 derniers jours, le titre a reculé de 13,61%.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES