EduBourseActualitésAstrium va fabriquer deux nouveaux satellites de recherche pour la NASA

Astrium va fabriquer deux nouveaux satellites de recherche pour la NASA

Pléiades 1B, le second satellite européen à très haute résolution construit par Astrium pour le CNES, est prêt pour son lancement prévu le 30 novembre prochain depuis la Guyane
Pléiades 1B va rejoindre en orbite son jumeau Pléiades 1A pour offrir des produits d’imagerie spatiale en très haute résolution (50cm) et des modes d’acquisition inédits (mosaïques, corridors, 3D…)
Pour la première fois, deux satellites très haute résolution vont travailler en constellation, offrant à leurs utilisateurs une capacité de revisite quotidienne (deux fois plus d’images, plus rapidement, plus régulièrement)
Astrium, numéro un européen de l’industrie spatiale, va fabriquer deux nouveaux satellites de recherche au profit du « Jet Propulsion Laboratory » (JPL) de la NASA (Pasadena, Californie). Un accord a été signé aujourd’hui à Friedrichshafen, en Allemagne. Pendant au moins cinq ans, à compter du mois d’août 2017, la mission Grace FO (Gravity Recovery and Climate Experiment Follow-On) poursuivra le recueil de mesures extrêmement précises entamé par les premiers satellites jumeaux Grace, en orbite depuis le 17 mars 2002.

Depuis 2002, les satellites Grace d’Astrium apportent une précieuse contribution à la recherche climatique mondiale. Leurs observations des fluctuations du champ gravitationnel de la Terre permettent aux experts des géo-sciences de mieux comprendre les processus dynamiques internes de notre planète, les courants profonds et superficiels des océans, ainsi que les variations de l’étendue de la couverture de glace des pôles, du Groenland et des chaînes montagneuses. La mission Grace initiale a permis à la communauté scientifique d’identifier pour la première fois les déplacements de masses d’eau, de glace et de matière solide. Grace est même capable de fournir des observations à long terme des niveaux des nappes phréatiques dans le monde.

Les deux satellites Grace FO mesurent chacun approximativement 3 x 2 x 0,8 mètres pour une masse d’environ 580 kg. Ils seront placés en orbite polaire à près de 500 km d’altitude et se suivront à une distance de 220 km, comme leurs prédécesseurs. Au cours de leurs révolutions autour de la Terre, ils détermineront constamment, et de façon extrêmement précise, la distance qui les sépare l’un de l’autre (cette distance varie en permanence sous l’influence de la gravité terrestre). Les données qu’ils recueilleront permettront de mesurer en continu le champ gravitationnel de notre planète.

Les mesures enregistrées par le duo Grace FO seront exceptionnellement précises, la position des deux satellites étant établie très précisément par leurs récepteurs GPS (Global Positioning System) de bord. Une liaison hyperfréquences permettra en outre de calculer la distance exacte qui les sépare l’un de l’autre, à quelques millièmes de millimètre près. Contrairement à la mission Grace initiale, la distance entre ces nouveaux satellites sera également mesurée par laser – une expérimentation technologique qui bénéficiera aux futures générations de satellites de recherche sur la gravité.

Durant les cinq ans que durera leur mission, les mesures faites par les satellites Grace FO serviront à générer, tous les 30 jours, un modèle du champ géo-gravitationnel. De plus, chaque satellite créera quotidiennement jusqu’à 200 profils de la répartition thermique et de la teneur en vapeur d’eau de l’atmosphère et de la ionosphère.

Grâce à ce nouveau contrat, Astrium conforte le succès de sa série unique de microsatellites fabriquée sur son site de Friedrichshafen, en Allemagne (de nombreuses missions scientifiques majeures, comme Champ, GOCE et Swarm, utilisent déjà cette plate-forme). Lancés en 2002, les satellites Grace continuent à accomplir leur mission depuis 10 ans, soit le double de leur durée de service initialement prévue. De plus, ils avaient été livrés à la NASA dans le respect des délais et du budget contractuel.

En tant que spécialiste des systèmes satellitaires, Astrium possède une grande expertise et expérience des missions opérationnelles dans le domaine de la recherche environnementale et climatique. La maîtrise d’œuvre d’Astrium en la matière inclut le programme Envisat, le plus grand satellite européen d’étude environnementale ; le satellite d’observation des glaces CryoSat ; Aeolus (première mission à mesurer les profils des vents à l’échelle planétaire) ; et EarthCARE (Earth Clouds, Aerosols and Radiation Explorer). Astrium a également joué un rôle de tout premier plan sur le satellite SMOS (Soil Moisture and Ocean Salinity observation), et a conçu et produit une série complète de satellites météorologiques de pointe (MetOp A, B et C) et de charges utiles (instrument Seviri du satellite Meteosat seconde génération).

Retrouvez plus d’informations sur le programme Grace ici :
http://www.astrium.eads.net/fr/programme/grace.html
Téléchargez l’animation et les images ici :
http://www.astrium.eads.net/en/press_centre/broadcast-room.html
A propos d’Astrium

Astrium est la première entreprise européenne de technologies spatiales et la troisième mondiale. En 2011, Astrium a réalisé un chiffre d’affaires de près de 5 milliards d’euros avec 18 000 employés, principalement en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Espagne et aux Pays-Bas.

Astrium est la seule entreprise européenne qui couvre toute la gamme des systèmes et services spatiaux civils et militaires.

Ses trois principaux domaines d’activités sont Astrium Space Transportation pour les lanceurs et les infrastructures orbitales, Astrium Satellites pour les satellites et les segments sol, et Astrium Services pour les solutions intégrées dans le monde entier, allant des satcoms et réseaux fixes et mobiles, commerciaux ou sécurisés, aux équipements et systèmes de transmission par satellite hautement sécurisés, et aux services de géo-information sur mesure.

Astrium est une filiale à 100 % du Groupe EADS, leader mondial de l’aéronautique, de l’espace, de la défense et des services associés. En 2011, le Groupe – qui comprend Airbus, Astrium, Cassidian et Eurocopter – a dégagé un chiffre d’affaires de 49,1 milliards d’euros, avec un effectif de près de 133 000 personnes.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200