EduBourseActualitésIpsen et Galderma étendent leur collaboration sur Dysport® à de nouveaux marchés

Ipsen et Galderma étendent leur collaboration sur Dysport® à de nouveaux marchés

 Renouvellement du partenariat au Brésil et en Argentine
 Nouveau partenariat en Australie
 Accord de copromotion en Corée du Sud

Paris (France) et Lausanne (Suisse), le 3 décembre 2012. Ipsen (Euronext: IPN, ADR: IPSEY), groupe pharmaceutique de spécialité à vocation mondiale, et Galderma, l’un des premiers laboratoires de dermatologie au plan mondial, annoncent l’extension de leur collaboration pour la promotion et la distribution de Dysport®, la toxine botulique de type A d’Ipsen, dans les indications esthétiques. Les deux sociétés ont renouvelé leur collaboration au Brésil et en Argentine et ont étendu leur partenariat à l’Australie où Galderma dispose des droits exclusifs de promotion et de distribution de Dysport®, produit d’Ipsen, dans l’indication des rides de la glabelle. Sur ces territoires Galderma possède un portefeuille unique et complet de produits et de services dans le domaine de l’esthétique et de la chirurgie correctrice avec des produits comme Restylane®, Emervel® et Pliaglis®. Au Brésil, deuxième marché mondial de l’esthétique, les ventes de Dysport® en esthétique ont doublé au cours de la première phase de l’accord (2008-2012).

Les deux sociétés ont également signé un accord de copromotion en Corée du Sud selon lequel Galderma et Ipsen assureront conjointement la promotion de Dysport® et de Restylane®.

Marc de Garidel, Président Directeur Général du Groupe Ipsen, déclare : « L’engagement conjoint d’Ipsen et de Galderma a permis d’offrir aux professionnels de santé des formations médicales de premier plan et aux patients de nouvelles options et avancées thérapeutiques. L’extension de notre collaboration à de nouveaux marchés est la preuve de la qualité de notre partenariat, visant une amélioration des soins aux patients. »

Humberto C. Antunes, Président Directeur Général de Galderma, confirme, « Galderma est heureux de poursuivre sa collaboration avec Ipsen sur des marchés importants en Amérique du Sud et dans la région Asie-Pacifique. Dysport® présente des avantages majeurs en termes d’efficacité et de sécurité pour les patients souhaitant améliorer leur apparence physique et réparer certains dommages causés par le temps. Ces nouveaux contrats s’inscrivent dans la continuité de ce partenariat très fructueux. Nous sommes convaincus que Dysport®, comme Restylane®, deviendra l’un des leaders du marché des myorelaxants à visée esthétique. Notre portefeuille, associé à la plate-forme de formation Alliance pour les médecins, renforce le positionnement de Galderma comme partenaire préféré des dermatologues, des plasticiens et des médecins esthétiques.

À propos des accords
Au Brésil (où Ipsen va poursuivre la promotion de Dysport® dans les indications liées aux troubles neuromusculaires) et en Argentine, le renouvellement des accords, qui entreront en vigueur en janvier 2013, couvre une période de cinq années supplémentaires. En Australie, l’accord de distribution exclusive de 5 ans est entré en vigueur le 1er mai 2012 ; l’accord de copromotion en Corée du Sud est effectif depuis le 23 novembre 2012.

Selon les termes de l’accord signé avec Ipsen en 2009, Ipsen a confié à Galderma les droits exclusifs de développement, de promotion et de distribution de sa toxine botulique de type A dans l’Union européenne et certains pays du Moyen Orient et d’Europe de l’Est. En Europe, la formulation spécifique pour les indications esthétiques du produit à base de toxine botulique de type A, commercialisée sous la marque Azzalure®, est autorisée dans les indications esthétiques (rides de la glabelle). Galderma commercialise actuellement Azzalure® dans 16 pays européens.

À propos de la toxine botulique de type A d’Ipsen
Dysport®, toxine botulique de type A d’Ipsen, est une toxine bloquant l’activité neuromusculaire, qui agit en bloquant la libération de l’acétylcholine au niveau des terminaisons nerveuses, et réduit les spasmes musculaires. Il a été initialement développé pour le traitement des troubles moteurs tels la dystonie cervicale (ou torticolis spasmodique, affection chronique où le cou est tordu ou dévié), le blépharospasme (fermeture involontaire des yeux), le spasme hémifacial, ainsi que diverses formes de spasticité musculaire, incluant la spasticité du bras consécutive à un accident vasculaire cérébral, la spasticité des membres inférieurs (mollet) chez l’adulte et l’enfant présentant une infirmité motrice cérébrale. Le premier lancement de
Dysport® a eu lieu au Royaume-Uni en 1991. La commercialisation de Dysport®est aujourd’hui autorisée dans 75 pays (au 31 décembre 2011).

Le produit est connu sous la marque Dysport® sur le marché médical et esthétique et Azzalure® dans les indications esthétiques dans l’UE. En mars 2006, Ipsen a accordé à Medicis les droits de développement, de distribution et de commercialisation de sa toxine botulique de type A aux États-Unis et au Canada pour les indications esthétiques.

A propos d’Ipsen
Ipsen est un groupe pharmaceutique de spécialité à vocation mondiale qui a affiché en 2011 des ventes supérieures à 1,1 milliard d’euros. L’ambition d’Ipsen est de devenir un leader dans le traitement des maladies invalidantes. Sa stratégie de développement s’appuie sur 4 franchises : neurologie / Dysport®, endocrinologie / Somatuline®, uro-oncologie / Décapeptyl® et l’hémophilie. Par ailleurs, le Groupe a une politique active de partenariats. La R&D d’Ipsen est focalisée sur ses plateformes technologiques différenciées et innovantes en peptides et en toxines. En 2011, les dépenses de R&D ont atteint plus de 250 millions d’euros, soit plus de 21 % du chiffre d’affaires. Le Groupe rassemble près de 4 500 collaborateurs dans le monde. Les actions Ipsen sont négociées sur le compartiment A d’Euronext Paris (mnémonique : IPN, code ISIN : FR0010259150) et sont éligibles au SRD (« Service de Règlement Différé »). Le Groupe fait partie du SBF 120. Ipsen a mis en place un programme d’American Depositary Receipt (ADR) sponsorisé de niveau I. Les ADR d’Ipsen se négocient de gré à gré aux Etats-Unis sous le symbole IPSEY. Le site Internet d’Ipsen est www.ipsen.com.

Avertissement Ipsen
Les déclarations prospectives et les objectifs contenus dans cette présentation sont basés sur la stratégie et les hypothèses actuelles de la Direction. Ces déclarations et objectifs dépendent de risques connus ou non, et d’éléments aléatoires qui peuvent entraîner une divergence significative entre les résultats, performances ou événements effectifs et ceux envisagés dans ce communiqué. Ces risques et éléments aléatoires pourraient affecter la capacité du Groupe à atteindre ses objectifs financiers qui sont basés sur des conditions macroéconomiques raisonnables, provenant de l’information disponible à ce jour.

De plus, les prévisions mentionnées dans ce document sont établies en dehors d’éventuelles opérations futures de croissance externe qui pourraient venir modifier ces paramètres. Ces prévisions sont notamment fondées sur des données et hypothèses considérées comme raisonnables par le Groupe et dépendent de circonstances ou de faits susceptibles de se produire à l’avenir et dont certains échappent au contrôle du Groupe, et non pas exclusivement de données historiques. Les résultats réels pourraient s’avérer substantiellement différents de ces objectifs compte tenu de la matérialisation de certains risques ou incertitudes, et notamment qu’un nouveau produit peut paraître prometteur au cours d’une phase préparatoire de développement ou après des essais cliniques, mais n’être jamais commercialisé ou ne pas atteindre ses objectifs commerciaux, notamment pour des raisons réglementaires ou concurrentielles. Le Groupe doit faire face ou est susceptible d’avoir à faire face à la concurrence des produits génériques qui pourrait se traduire par des pertes de parts de marché.

En outre, le processus de recherche et développement comprend plusieurs étapes et, lors de chaque étape, le risque est important que le Groupe ne parvienne pas à atteindre ses objectifs et qu’il soit conduit à renoncer à poursuivre ses efforts sur un produit dans lequel il a investi des sommes significatives. Aussi, le Groupe ne peut être certain que des résultats favorables obtenus lors des essais pré cliniques seront confirmés ultérieurement lors des essais cliniques ou que les résultats des essais cliniques seront suffisants pour démontrer le caractère sûr et efficace du produit concerné. Le Groupe dépend également de tierces parties pour le développement et la commercialisation de ses produits, qui pourraient potentiellement générer des redevances substantielles ; ces partenaires pourraient agir de telle manière que cela pourrait avoir un impact négatif sur les activités du Groupe ainsi que sur ses résultats financiers. Le Groupe ne peut être certain que ses partenaires tiendront leurs engagements. A ce titre, le Groupe pourrait ne pas être en mesure de bénéficier de ces accords. Une défaillance d’un de ses partenaires pourrait engendrer une baisse imprévue de revenus. De telles situations pourraient avoir un impact négatif sur l’activité du Groupe, sa situation financière ou ses résultats.

Sous réserve des dispositions légales en vigueur, le Groupe ne prend aucun engagement de mettre à jour ou de réviser les déclarations prospectives ou objectifs visés dans le présent communiqué afin de refléter les changements qui interviendraient sur les événements, situations, hypothèses ou circonstances sur lesquels ces déclarations sont basées. L’activité du Groupe est soumise à des facteurs de risques qui sont décrits dans ses documents d’information enregistrés auprès de l’Autorité des Marchés Financiers.

À propos de Galderma
Galderma est une société internationale créée en 1981 spécialisée dans l’offre de solutions médicales innovantes en dermatologie pour chacun tout au long de la vie, et s’engageant pleinement, à travers le monde, auprès des professionnels de santé. La société emploie plus de 4 000 employés dans 31 filiales et dispose d’un réseau mondial d’agents exclusifs. Son portefeuille de produits complet, disponible dans 70 pays, traite des maladies dermatologiques telles que l’acné, la rosacée, l’onychomycose, le psoriasis et les dermatoses cortico-sensibles, les désordres pigmentaires, le cancer de la peau et des solutions médicales pour le vieillissement cutané.

Avec environ 20 % de son chiffre d’affaires investi chaque année pour la recherche et le développement de nouveaux produits et l’accès aux technologies innovantes, la société est l’un des premiers investisseurs mondiaux en R&D dans la dermatologie. Ses quatre centres de R&D à la pointe de la technologie et ses quatre sites de production lui permettent d’offrir un large éventail de solutions médicales novatrices répondant aux normes de sécurité et d’efficacité les plus strictes.

Ses marques principales sont : Epiduo, Oracea, Clobex, Différine, Rozex/MetroGel, Silkis/Vectical, Tri-Luma, Locéryl, Cétaphil, Metvix, Azzalure, Dysport*, Pliaglis, Restylane et Emervel.

*Dysport est une marque commerciale d’Ipsen

En 2011, afin de renforcer sa présence sur le marché de la dermatologie esthétique et correctrice, Galderma a fait l’acquisition de Q-Med, une société suédoise spécialisée dans les dispositifs médicaux à visée esthétique. La société offre désormais un portefeuille complet de traitements pour la dermatologie esthétique et correctrice et permet aux médecins de mieux répondre aux besoins de leurs patients.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200