EduBourseActualitésCGG rejoint par Norsk Hydro et ENI dans le lancement de VectorVista...

CGG rejoint par Norsk Hydro et ENI dans le lancement de VectorVista pour le traitement multi-composantes

CGG annonce le lancement de VectorVista, le traitement interprétatif 4C, pour fournir une image plus précise du réservoir. VectorVista est le dernier né de la famille Vista, ensemble de services de traitement et de logiciels à haute valeur ajoutée. Ce service vient en complément de ChronoVista pour le traitement temps, GéoVista pour l’imagerie en profondeur et StrataVista pour la caractérisation de réservoir.

Selon Pierre-Yves Granger, responsable du projet VectorVista : « Encore récemment le développement du marché quatre composantes était pénalisé par le manque d’outils d’interprétation dédiés. La démarche de CGG est de capitaliser trente ans d’expérience en traitement multi-composantes dans VectorVista afin d’intégrer aujourd’hui les ondes converties dans le processus d’interprétation. Ce développement intervient au moment clé pour accompagner le déploiement des techniques d’instrumentation des champs d‘hydrocarbure. »

VectorVista est une station de travail multi-composantes, réalisée par un consortium industriel pour valoriser les données sismiques 4C. Bien entendu, les étapes prépondérantes du traitement restent réalisées par le logiciel Geocluster de CGG. VectorVista est dédiée à l’interprétateur pour tirer le meilleur parti des données sismiques acquises avec la technique multi-composantes.

VectorVista offre une panoplie d’outils d’analyse et d’interprétation de données 4C. Les ondes de compression (PP) et les ondes de conversion (PS) peuvent être affichées simultanément à l’écran. Une fonction de compression d’échelle temps pour les coupes PS est implantée. La station de travail offre plusieurs alternatives pour dériver le coefficient de Poisson ou le rapport Gamma, qui est un point fondamental dans le traitement 4C. Comme les données de puits sont communément utilisées pour apprécier le traitement 4C réalisé, la station offre des fonctions de manipulation de telles données, incluant l’estimation de modèles de vitesses basée sur les valeurs de Vp et Vs calculées et l’affichage des réponses synthétiques AVO en fonction de l’offset.

Plutôt que de développer cette station seule, CGG a décidé de monter un consortium pour ce projet en partenariat avec Anitec, une société de consultants implantée au Royaume-Uni. Deux compagnies sponsors, Norsk Hydro et ENI, ont déjà rejoint le consortium et ont adhéré aux spécifications de la première phase de développement. Le projet étant mené dans un consortium, une plate forme indépendante basée sur une boite à outils Java, J/Geo Toolkit fournie par INT, a été choisie. Le choix de cet environnement de développement graphique géophysique permet aux développeurs de concentrer leurs efforts sur la fonctionnalité géophysique qui donne la meilleure efficacité pour comprendre les données 4C.

La première phase de développement touchant à sa fin, une démonstration de VectorVista sera disponible sur le stand de CGG durant l’EAGE.

Le consortium reste ouvert aux nouveaux intéressés souhaitant participer.

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :

Pierre-Yves Granger ([email protected]),
Responsable du projet VectorVista
tel. : +33 1 64 47 33 14
Christophe BARNINI ([email protected]),
Directeur Marketing
tel. : +33 1 64 47 38 10

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES