EduBourseActualitésVivendi Universal - Canal+

Vivendi Universal – Canal+

Vivendi Universal et CANAL+ Group ont signé ce jour un accord (Memorandum of Understanding) avec News Corporation en vue de la cession de 100% de TELE+, plate-forme italienne qui compte 1,5 million d’abonnés.

La transaction s’élève à 1,5 milliard d’euros dont une reprise de dette financière à hauteur de 750 millions d’euros (y compris 300 millions d’euros d’un prêt d’actionnaire). Le prix comprend à hauteur de 200 millions d’euros le remboursement de l’achat de droits sportifs (droits de football pour la saison 2003/2004). La transaction valorise l’abonné TELE+ à 1000 euros. Ce prix est supérieur à celui précédemment reconnu pour l’abonné Stream, traduisant la valeur de la position de leader de TELE+.

Au closing, cette opération aura un impact favorable sur le désendettement de Vivendi Universal à hauteur de 1,2 milliard d’euros dont 750 millions d’euros sous forme de cash. De plus, CANAL+ Group détiendra une créance monétisable garantie par News Corporation de 300 millions d’euros, portant l’impact total à 1,5 milliard d’euros. Cela se traduira par une légère plus-value. Cette valorisation est en effet supérieure à celle découlant des amortissements exceptionnels de survaleurs auxquels il a été procédé dans les comptes français 2001 et dans les comptes américains au premier semestre 2002, suivant les nouvelles règles comptables FAS-141.

Cette opération permettra à CANAL+ Group de concentrer ses investissements sur les marchés de télévision à péage français, espagnol (au travers de sa participation dans Sogecable) et de l’Europe du Nord (Pologne, Benelux et pays nordiques) et de poursuivre sa croissance dans l’édition de contenus cinématographiques et audiovisuels français et européens.

Le contrat définitif sera soumis à l’autorisation des autorités de la concurrence.

Jean-Marie Messier, Président Directeur Général de Vivendi Universal, a déclaré : ” Nous avons clairement indiqué que le changement récent d’équipe à la tête de Groupe CANAL+ traduisait la volonté de remettre le plus vite possible Groupe CANAL+ sur la voie d’une part du retour à la profitabilité et d’autre part, du développement sur ses marchés les plus prometteurs. La cession de TELE+ qui, tout en ne représentant que 10% de la base d’abonnés européenne de CANAL+, a contribué aux deux tiers des pertes cash de Groupe CANAL+ en 2001, est une première démonstration de cette volonté. ”

” Cette opération est en même temps l’une des illustrations de notre engagement à réduire rapidement l’endettement du Groupe Vivendi Universal. La réduction de la dette qui en résultera, et l’arrêt d’une des principales sources de perte de cash-flow du Groupe contribueront à l’amélioration de nos performances, de notre structure de bilan et de nos ratios d’endettement. ”

” Je tiens à remercier tout particulièrement Eric Licoys, nouveau Président du Conseil de surveillance de Groupe CANAL+, et Jean-Laurent Nabet, Directeur général de Groupe CANAL+, de leur contribution décisive à la conclusion de ces négociations. Je me réjouis par ailleurs des orientations données par Xavier Couture, nouveau Président du Directoire de Groupe CANAL+, pour traiter avec vigueur les problèmes du passé et tourner résolument Groupe CANAL+ vers l’avenir, la profitabilité et la croissance, tant dans la distribution que dans l’édition. ”

” Je me réjouis enfin du climat dans lequel ces discussions se sont déroulées avec Rupert Murdoch. L’abandon des contentieux réciproques entre nos deux groupes qui accompagnera dans quelques mois la réalisation définitive de cette opération, traduit notre souci commun d’une relation de concurrence loyale et dépassionnée entre News Corp et Vivendi Universal. ”

Direction de la Communication

Martine Esquirou 01 44 25 16 75
Jean-Louis Erneux 01 44 25 75 81

Avertissement

Vivendi Universal est une société cotée au NYSE et à ParisBourse SA et le présent communiqué de presse contient des déclarations prospectives au sens des dispositions du US “safe harbour” du Private Sector Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces déclarations ne sont pas des garanties quant à la performance future de la Société. Les résultats effectifs peuvent être très différents des déclarations prospectives en raison d’un certain nombre de risques et d’incertitudes, dont la plupart sont hors de notre contrôle, et notamment : le risque que la transaction projetée ne soient pas finalisée avec succès; que la diminution de l’endettement attendue d’opérations de cessions ou de restructurations ne se matérialisent pas; le risque que Vivendi Universal ne puisse pas affronter une concurrence accrue et que l’effet produit sur les prix, les dépenses, les relations avec les tiers et le chiffre d’affaires des concurrents limite ou réduise le chiffre d’affaires et/ou les résultats de Vivendi Universal; le risque que Vivendi Universal ne puisse pas établir ou maintenir des relations avec les partenaires opérant dans les milieux du commerce, de la publicité, de la commercialisation, de la technologie et des fournisseurs de contenu; enfin, le risque que Vivendi Universal n’obtienne pas l’approbation des autorités de concurrence ou les licences et les permis nécessaires à l’exploitation et à l’expansion de ses activités, de même que les risques décrits dans les documents enregistrés par Vivendi Universal auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis. Ni Vivendi Universal ni CANAL+ Group n’ont l’obligation ni ne prennent l’engagement de mettre à jour ou réviser les déclarations prospectives. Les investisseurs et les détenteurs de valeurs mobilières peuvent obtenir gratuitement copie des documents enregistrés par Vivendi Universal auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission sur le site web www.sec.gov ou directement auprès de Vivendi Universal.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES