EduBourseActualitésDTZ - Liquidation des fonds ouverts allemands : des discounts jusqu’à 20%...

DTZ – Liquidation des fonds ouverts allemands : des discounts jusqu’à 20% sur leurs cessions en 2013

17 milliards d’euros d’actifs à céder d’ici 2017 par les fonds ouverts allemands en cours de liquidation. Près de 6 milliards d’euros ont été cédés depuis 2012 par ces même fonds.

· Les fonds à liquider en 2016 et 2017 ont été les plus actifs dans leur programme de cessions. Les immeubles à vendre en 2014 se concentrent en Allemagne, au Benelux et en Europe du Sud.

· Les prix de cessions des actifs sont passés d’un premium de 7% par rapport aux valeurs d’expertise pour les ventes de 2012 à une décote moyenne de 13% en 2013, avec des pointes à 20% au Benelux et en Europe du Sud.

Londres: DTZ publie aujourd’hui à l’occasion du MIPIM son étude semestrielle sur la liquidation des fonds ouverts allemands. Selon l’analyse de DTZ, les décotes sur les valeurs d’expertise constatées en 2013 devraient se répéter sur les cessions de l’année, et fournir des opportunités d’investissements intéressantes en Allemagne, au Benelux et en Europe du Sud en particulier.

Les fonds ouverts allemands disposent d’un patrimoine de près de 82 milliards d’euros d’actifs immobiliers à travers le Monde selon les chiffres de BVI. Cependant 17 de ces fonds vont devoir céder près de 17 milliards d’euros d’actifs d’ici 2017 dans le cadre de leur liquidation. Les liquidations de fonds d’ici 2016 représentent 4 milliards d’euros d’actifs en Europe, ce qui devrait limiter la pression sur les valeurs au moins à court terme.

5,6 milliards d’euros d’actifs ont été cédés en Europe depuis 2012 et de façon surprenante, les fonds avec des dates de liquidation en 2016 et 2017 ont pris de l’avance et ont très tôt commencé à céder leurs actifs, tirant ainsi avantage de l’appétit des investisseurs pour les grands volumes d’actifs prime.

Magali Marton, Head of CEMEA Research de DTZ commente: “Les cessions d’actifs des fonds allemands en cours de liquidation ont représenté près de 2,7 milliards d’euros en 2013, soit un peu moins qu’en 2012. Ces ventes ont concerné un nombre plus important de marchés. Après une 1ère vague de cessions en France et au Royaume-Uni en 2013, ces fonds ont été plus actifs au Benelux et en Europe Centrale et du Sud. Sur ces 3 marchés, les volumes de cessions sont passés de 100 millions d’euros en 2012 à près de 1,3 milliard d’euros en 2013. En termes de pricing, le premium de 7% concernant les valeurs d’expertise sur les ventes de 2012 a laissé la place, en 2013, à une décote moyenne de 13%.”

Les fonds ouverts allemands en cours de liquidation détiennent encore près de 4,7 millions de m² d’immobilier d’entreprise, concentrés en Allemagne (32%), au Benelux (19%) et en Europe du Sud (15%). Les cessions des fonds à liquider en 2014 concernent majoritairement ces 3 marchés.

Hans Vrensen, Global Head of Research de DTZ, de conclure: “Les cessions d’actifs par ces fonds se sont réalisées avec une décote significative, allant de 8% en moyenne en Allemagne à plus de 20% pour l’Europe du Sud et le Benelux. Nous anticipons une décote de l’ordre de 10 à 30% sur les cessions d’actifs par les fonds à liquider en 2014. C’est autant d’opportunités attractives pour des fonds d’investissements enclins à explorer des acquisitions hors des marchés « core » en Europe.”

FIN

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200