EduBourseActualitésInnoveox - Enregistrement du document de base dans le cadre de son...

Innoveox – Enregistrement du document de base dans le cadre de son projet d’Introduction en Bourse

INNOVEOX, fournisseur de solutions pour le traitement définitif et la valorisation des déchets industriels toxiques, annonce l’enregistrement de son Document de base par l’Autorité des marchés financiers (AMF) sous le numéro l.14-012 en date du 31 mars 2014.

L’enregistrement du Document de base constitue la première étape du projet d’introduction en Bourse d’Innoveox sur le marché Alternext Paris, sous réserve des conditions de marché et de la délivrance par l’AMF d’un visa sur le prospectus relatif à l’opération.

Une innovation technologique majeure, brevetée1 au niveau mondial, pour traiter définitivement et valoriser les déchets industriels toxiques

Grâce à l’Oxydation HydroThermale Supercritique (OHTS) à énergie positive, Innoveox offre aux industriels une solution clé en main pour le traitement définitif et la valorisation des déchets organiques toxiques (huiles, solvants, pesticides, etc.).

Cette technologie est issue de 20 années de recherche du CNRS et d’un de ses laboratoires, l’Institut de Chimie de la Matière Condensée de Bordeaux (ICMCB). Innoveox est propriétaire de ces brevets et bénéficie de l’appui scientifique du CNRS sur ses innovations. Régulièrement récompensée pour sa technologie, Innoveox poursuit son développement et la protection de cette innovation par le dépôt de nouveaux brevets au niveau mondial.

1 tonne de déchets toxiques = 1m3 d’eau propre + 1 Mwh d’énergie

L’OHTS consiste à mettre les déchets industriels complexes sous-pression (>250 bars) et sous température (>400°C), afin d’atteindre l’état supercritique de l’eau. L’oxygène alors injecté provoque une réaction d’oxydation avec une destruction immédiate à plus de 99,9% de la matière organique toxique. L’eau propre contenue dans le déchet peut alors être récupérée en totalité: rejet direct dans l’environnement ou utilisation par le client.

Pour la mise en œuvre de ce procédé innovant, Innoveox a signé en 2012 avec Air Liquide un contrat de partenariat technologique et commercial. Le système de traitement, compact et transportable, est automatisé, sécurisé, et fonctionne en continu (24/24). L’un de ses principaux avantages est l’optimisation des coûts de production : la machine est autosuffisante et produit une énergie positive importante pouvant être valorisée. Les métaux stratégiques récupérés sont également valorisables.

Une solution globale, efficace et respectueuse de l’environnement pour répondre aux attentes des industriels

Il n’existe pas aujourd’hui de solution définitive et satisfaisante pour traiter et valoriser les déchets toxiques. Les techniques actuelles (notamment incinération et enfouissement) restent insuffisantes et polluantes. En parallèle, les normes réglementaires mondiales sur l’environnement deviennent de plus en plus contraignantes et les industriels encourent des risques financiers & d’image, liés au transport et à l’élimination partielle des déchets toxiques.

Dans ce contexte, Innoveox propose une offre de services clé en main globale pour les industriels :

· Un traitement définitif (élimination à plus de 99,9% de la matière organique toxique)
· Recyclage de l’eau, de l’énergie et des métaux stratégiques
· Non polluant (pas d’émission de gaz dangereux) et sans odeur
· Un traitement sécurisé sur le site de l’industriel (pas de risque de transport de matières toxiques)
· Une offre de services compétitive, sur mesure, avec des contrats de prestation de services longue durée (5/7 ans): pas d’investissements pour le client, facturation à la tonne traitée, valorisation possible de l’énergie, de l’eau et des métaux recyclés

Une phase de déploiement commercial engagée – Un objectif de chiffre d’affaires annuel compris entre 30 M€ et 40 M€

On compte aujourd’hui 477 millions2 de tonnes de déchets industriels toxiques par an dans le monde, soit 68 kg par habitant. Un enjeu mondial considérable sur lequel Innoveox s’est positionné, en identifiant un premier marché cible qualifié de 25 M tonnes, soit 6 milliards €, sur trois secteurs industriels : Pétrochimie, Chimie et Santé.

Avec sa première unité industrielle de traitement en fonctionnement sur le site d’Arthez de Bearn (64), Innoveox a réalisé des essais qualifiants sur 15 familles de déchets auprès de grands groupes internationaux et a signé en 2013 un contrat de qualification3 industriel avec Total E&P (Lacq, 64), validé avec succès pour le traitement de résidus pétroliers complexes.

Innoveox a achevé avec succès sa phase pré-commerciale4. Aujourd’hui, des discussions commerciales sont engagées avec des opérateurs industriels. La Société n’a pas encore signé de contrat de prestation de services longue durée. Innoveox compte toutefois plus de 50 projets qualifié5 essentiellement dans la chimie, le pétrole et la santé, dont 3 font l’objet d’une proposition contractuelle. La Société a pour objectif de signer son 1er contrat de prestation de services longue durée au second semestre 2014.

Sur cette base, Innoveox s’est fixé un premier objectif de chiffre d’affaires annuel compris entre 30 M€ et 40 M€, 3 /4 ans après la mise en oeuvre de ce contrat (soit 8/12 mois après sa signature). Il convient de noter que pour atteindre les objectifs ci-dessus, Innoveox aura besoin de financements importants. Outre les fonds levés dans le cadre d’une introduction en bourse, Innoveox envisage de refinancer ses unités de traitement par emprunts (bancaires, leasing).
Le projet d’introduction en bourse sur Alternext à Paris doit donner à la société les moyens de financer notamment la construction des deux prochaines unités (une industrielle de 10 000 t/an et l’autre de démonstration) et un laboratoire en propre, complémentaire de celui mis à disposition par le CNRS.

Mise à disposition du document de base

Des exemplaires du document de base enregistré le 31 mars 2014 sous le numéro l.14-012 sont disponibles sans frais et sur simple demande au siège social d’Innoveox – 18, rue d’Aguesseau- 75008 Paris et peut être consulté sur les sites de l’Autorité des marchés (www.amf-france.org) et d’Innoveox (www.innoveox-bourse.com).

Facteurs de risques

L’attention du public est attirée sur le chapitre 4 « Facteurs de risques » du Document de base enregistré par l’AMF, en particulier ceux liés aux pertes ainsi que ceux liés à la liquidité.

A propos d’Innoveox

Innoveox propose une solution technologique clé en main aux industriels pour le traitement et la valorisation des déchets toxiques (huiles, solvants, pesticides) en utilisant le procédé de l’Oxydation HydroThermale en milieu Supercritique (OHTS) à énergie positive. Innoveox est propriétaire au niveau mondial de cette technologie développée par le CNRS. En 2012, Innoveox a signé un partenariat structurant avec Air Liquide à la fois technologique et commercial. Son unité industrielle (capacité de traitement de 1000 tonnes/an) est en fonctionnement sur le site d’Arthez de Bearn.

Plus d’informations sur www.innoveox-bourse.com

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200