EduBourseActualitésLa colocation dépoussiérée par la loi ALUR

La colocation dépoussiérée par la loi ALUR

La loi ALUR votée par le parlement le 20 février 2014 et présentée au Conseil d’Etat en date du 20 mars 2014, aura une incidence sur les conditions de colocation.

Le marché de la colocation étant de plus en plus prisé, nous vous invitons à prendre connaissance des modifications que subira le statut de la colocation. On constate notamment que 5 603 offres de colocation étaient disponibles sur le site appartager.com en mars 2014. Et sur cette même période, 17 210 recherches visant à trouver une chambre à louer ont été réalisées sur ce même site..

La loi ALUR prévoit une nouvelle appellation pour la colocation : la division de logement. Ainsi, lorsque la colocation est formalisée par plusieurs contrats (un contrat individuel entre chaque colocataire et le propriétaire) cela constitue une division de logement qui doit respecter les règles strictes définies par le code de la construction et le code d’habitation.

Le montant des loyers versés par l’ensemble des colocataires ne devra pas être supérieur au loyer applicable au logement. En conséquence, dans les zones dites d’urbanisation continue, le loyer mensuel hors charges ne pourra pas dépasser le loyer de référence majoré, soit le prix du loyer au m2 fixé par le préfet majoré de 20 % du prix de ce même loyer. En dehors des zones d’urbanisation continue, le prix du loyer sera fixé librement par le propriétaire.

Jonathan Moore, directeur général d’Appartager.com: « On remarque que la demande de colocation est particulièrement importante dans les zones d’urbanisation forte. Sur notre site et en mars 2014, 81 personnes ont cherché une colocation à Paris, 57 à Toulouse et 52 à Montpellier et Bordeaux. En conséquence, ce dépoussiérage de la colocation par la loi ALUR va concerner de nombreuses personnes. »

Ville Personnes à la recherche de logement
Paris – Ile De France 8,137
Lyon 1,139
Toulouse 570
Bordeaux 524
Montpellier 521

Lorsque l’un des colocataires voudra mettre fin au bail, son engagement et la clause de solidarité le liant aux autres locataires prendra fin dès qu’un nouveau locataire le remplacera sur le bail. Au cas où aucun nouveau colocataire ne prendrait sa place, le colocataire sortant restera désormais solidaire des autres colocataires pendant les six mois suivant la date d’effet de son congé, soit pendant les six mois suivant la fin de son préavis.

La colocation n’est plus vue comme une solution de transition mais tend de plus en plus à être considérée comme un mode de logement durable. Notons qu’en mars 2014 sur le site appartager.com, 4 364 personnes étaient à la recherche d’un colocataire pour une longue période alors que seulement 1 239 personnes souhaitaient entreprendre une colocation sur une courte durée.

——————————-

À propos de Appartager.com : le réseau social de la colocation
Avec 10 millions de visiteurs par an et la plus grande communauté de colocataires en France, Appartager.com est aujourd’hui le N°1 de la colocation en ligne en Fra nce. Mais Appartager.com est également le premier site de la colocation dans le monde : il couvre 37 pays et est disponible en 12 langues. Il totalise plus de 500 millions de pages vues par an et 55 millions de visiteurs dans le monde. Site sûr, libre et sans escroquerie, Appartager.com ne conserve pas d’annonces périmées qui lui contribueraient de dénaturer son contenu ou d’augmenter artificiellement sa base de données.

Créé en 1999 par Yannick Pons, Appartager.com appartient au groupe W3 de même que Vivastreet, Oudormir.com et Colocation.fr.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200