EduBourseActualitésONDAM : la CSMF redoute le retour de la maîtrise comptable

ONDAM : la CSMF redoute le retour de la maîtrise comptable

Alors que Bercy vient d’annoncer que la progression de l’Objectif national des dépenses d’assurance maladie (ONDAM) sera limitée en moyenne à 2 % pour les trois années de 2015 à 2017, la CSMF, premier syndicat médical français, redoute de voir resurgir le spectre de la maîtrise comptable. La CSMF rejette un tel scénario.

La CSMF estime que les bons résultats des soins de ville en matière de maîtrise médicalisée des dépenses indiquent que les efforts budgétaires sont aussi et surtout à rechercher ailleurs.

La CSMF considère que le Gouvernement doit, pour atteindre les objectifs d’économie qu’il s’est fixé, procéder à la déshopitalisation du pays en donnant à la médecine libérale les moyens d’assumer le transfert des activités qui ne justifient pas, ou plus, d’être effectuées en milieu hospitalier. La CSMF adhère au projet du Gouvernement de développer la chirurgie ambulatoire, mais, il est aussi nécessaire d’amplifier et d’organiser le maintien à domicile pour éviter les hospitalisations qui peuvent l’être, et de structurer la gestion des sorties d’hospitalisation, de plus en plus précoces, pour éviter les ré-hospitalisations. Toutes ces préconisations font d’ailleurs partie, de longue date, du projet confédéral de la CSMF.

La CSMF réclame donc des moyens pour que la médecine libérale puisse remplir ces objectifs dans les meilleures conditions, notamment en concrétisant la médecine de parcours, afin que l’hôpital public puisse se réformer et revenir à davantage d’efficience.

La CSMF prévient le Gouvernement qu’elle s’opposera au retour des mesures de maîtrise purement comptables dont la médecine libérale serait la variable d’ajustement, contraires à la qualité des soins et à l’intérêt des patients. La CSMF exige, en toute logique, que la progression du sous-ONDAM de ville soit significativement supérieure à celle du sous-ONDAM hospitalier. Si les soins de ville ne sont pas crédités des moyens nécessaires à l’accomplissement de leurs nouvelles missions découlant des transferts de l’hôpital public, alors le plan d’économie portera en lui les germes de son échec et le Gouvernement en sera seul responsable.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200