EduBourseActualitésPénalisation financière des médecins en cas de non atteinte des objectifs de...

Pénalisation financière des médecins en cas de non atteinte des objectifs de prescription de génériques : la CSMF décerne un carton rouge au Président du GEMME

Dans une interview publiée dans les colonnes du Quotidien du Pharmacien, le président du GEMME prêche, en toute logique, pour le développement des intérêts commerciaux et financiers des entreprises qu’il représente, via le développement du générique.

En revanche, il outrepasse son rôle en voulant non seulement s’immiscer dans la prescription des médecins, mais surtout en préconisant de pénaliser financièrement ceux qui n’atteindraient pas l’objectif de prescription imposé !

Pour la CSMF, premier syndicat médical français, le Président du GEMME, dépasse une fois de plus les bornes.

La CSMF réaffirme tout l’intérêt que représentent les génériques, élément non négligeable d’économies sur les dépenses de santé à un moment de forte contrainte budgétaire. Pour autant, les industriels du générique n’ont aucune consigne ni pression à exercer sur les médecins. La loi Bertrand sur le médicament, d’ailleurs, le leur interdit.

La CSMF rappelle que la prescription des médecins demeure libre et indépendante. Il appartient à chaque médecin de choisir en fonction du cas de son patient, dans le seul et unique intérêt de celui-ci, les produits qu’il lui prescrit. Ceci n’est évidemment pas l’affaire des fabricants de ces produits. Eux ont, en revanche, la charge et la responsabilité de les mettre à la disposition des patients via les pharmacies d’officine et d’éviter les ruptures d’approvisionnement, dont les patients se plaignent de plus en plus souvent.

La CSMF, premier syndicat médical français, dénonce avec la plus grande fermeté l’attitude du Président du GEMME, qui veut s’immiscer dans la prescription médicale pour développer ses parts de marché, sur le dos des médecins y compris en les ponctionnant financièrement. Pour la CSMF, c’est très clair : les médecins libéraux ne seront pas les commerciaux des industriels du GEMME, pas plus qu’ils ne sont ceux des autres producteurs de médicaments.

La CSMF décerne un carton rouge au Président du GEMME et demande au Gouvernement de l’exclure de toute discussion concernant l’évolution du médicament tant qu’il ne retrouve pas une attitude plus responsable et respectueuse des autres acteurs que sont les médecins et les patients. La recherche du profit ne saurait tout excuser.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200