EduBourseActualitésGenomic Vision franchit de nouvelles étapes importantes dans le cadre de sa...

Genomic Vision franchit de nouvelles étapes importantes dans le cadre de sa collaboration avec Quest Diagnostics, générant un paiement de 1,7 M€

Validation d’un test de diagnostic du Syndrome de Lynch
Validation d’un nouveau protocole pour le Code Morse Génomique
Lancement de la production d’instruments pilote du scanner haut débit
Bagneux (France) – Genomic Vision (FR0011799907 – GV / éligible PEA-PME), société de diagnostic moléculaire spécialisée dans le développement de tests de diagnostic de maladies génétiques et de cancers, basés sur la technologie du peignage moléculaire, annonce aujourd’hui avoir franchi, au cours du premier semestre 2014, plusieurs jalons techniques et scientifiques importants, prévus dans le cadre du partenariat stratégique avec la société américaine Quest Diagnostics.

Validation d’un test de diagnostic du Syndrome de Lynch

Le test développé par Genomic Vision permet de visualiser directement la totalité des cinq gènes majeurs impliqués dans le cancer colorectal héréditaire sans polypose (HNPCC ou Syndrome de Lynch) : MSH2 et son gène en amont EPCAM et les gènes MLH1, MSH6 et PMS2. Il permet de fournir ainsi une information non-biaisée sur les variations structurales dans ces régions. La validation initiale du test a été réalisée en collaboration avec l’équipe du Dr Juul Wijnen du département de Génétique Humaine et Clinique du Leiden University Medical Center (LUMC) aux Pays Pas. Le lancement commercial du test par Quest Diagnostics aux Etats-Unis est prévu en 2015.

Validation d’un nouveau protocole pour les Codes Morses Génomiques pour les tests de diagnostic du cancer du sein et des ovaires (BRCA) et du Syndrome de Lynch

Ce jalon consiste dans l’approbation d’un nouveau protocole de détection des sondes constituant les Codes Morses Génomiques spécifiques des tests BRCA et HNPCC, compatible avec le nouveau scanner. Ce protocole simple et rapide est rendu possible grâce aux performances du nouveau scanner, notamment en termes de sensibilité et de débit en vue d’exploitations de tests à haut volume. L’optimisation et l’automatisation du protocole d’extraction d’ADN se poursuivent.

Lancement de la production d’instruments pilote du scanner haut débit

Conçu par Genomic Vision en partenariat avec ITL, société anglaise spécialisée dans le développement d’instruments de laboratoire, ce scanner est spécifiquement dédié au peignage moléculaire. La production des instruments pilote intervient suite à la validation de deux prototypes fin 2013. L’installation d’instruments pilote du scanner chez Quest Diagnostics est prévue au début de l’année 2015.

L’atteinte de ces jalons s’est traduite par le versement par Quest Diagnostics à Genomic Vision de paiements d’étapes totalisant 1,7 million d’euros.

Aaron Bensimon, Cofondateur et Président du Directoire de Genomic Vision, déclare : « Je souhaite remercier l’ensemble de nos équipes, ainsi que celles de nos collaborateurs externes, qui ont contribué au franchissement de ces étapes clés de notre partenariat avec Quest Diagnostics. Grâce à leur travail de grande qualité, nous sommes en ligne avec le calendrier présenté au moment de notre introduction en bourse qui vise l’installation de notre nouveau scanner haut débit chez Quest Diagnostics dès 2015 afin de pouvoir commercialiser les tests HNPCC et BRCA aux Etats-Unis par son vaste réseau de laboratoires au cours de cette même année. »

***

A PROPOS DE GENOMIC VISION
« Spin-off » de l’Institut Pasteur, Genomic Vision, est une société de diagnostic moléculaire spécialisée dans la mise au point de tests d’aide au diagnostic de maladies génétiques et de cancers. Sur la base du « peignage moléculaire », technologie innovante de visualisation directe des molécules individuelles d’ADN, Genomic Vision détecte les variations quantitatives et qualitatives du génome à l’origine de nombreuses pathologies graves. Ayant bénéficié du soutien financier de l’Institut Pasteur, SGAM AI, Vesalius Biocapital et Quest Diagnostics, la Société développe un solide portefeuille de tests, ciblant notamment les cancers du sein et du colon. Depuis 2013, la Société commercialise le test CombHeliX FSHD pour la détection d’une myopathie délicate à déceler, la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSHD), aux Etats-Unis grâce à son alliance stratégique avec Quest Diagnostics, le leader américain des tests diagnostiques en laboratoire, et en France.

A PROPOS DU PEIGNAGE MOLÉCULAIRE
La technologie du peignage moléculaire de l’ADN améliore considérablement l’analyse structurelle et fonctionnelle des molécules d’ADN. Des fibres d’ADN sont étirées sur des lamelles de verre, comme « peignées », et alignées uniformément sur l’ensemble de la surface. Il devient ensuite possible d’identifier des anomalies génétiques en localisant des gènes ou séquences spécifiques dans le génome du patient par un marquage avec des balises génétiques, une technique développée par Genomic Vision et brevetée sous le nom de Code Morse Génomique. Cette exploration du génome entier à haute résolution en une simple analyse permet une visualisation directe d’anomalies génétiques non détectables par d’autres technologies.

Pour en savoir plus: www.genomicvision.com

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200