EduBourseActualitésLes directions informatiques s’invitent au conseil d’administration : Six tendances favorisent l’émergence...

Les directions informatiques s’invitent au conseil d’administration : Six tendances favorisent l’émergence de la fonction SI au cœur de la stratégie d’entreprise

Une étude de Polycom indique que les responsables des services informatiques
doivent asseoir leur position en conseil d’administration pour répondre
à la demande croissante de solutions de travail flexibles.

Londres – 27 Novembre 2014: Polycom, Inc. (Nasdaq: PLCM), le leader mondial des solutions de collaboration vidéo, voix et contenus, et Carsten Sørensen, universitaire indépendant, maître de conférences à la London School of Academics, ont identifié six tendances qui positionneront progressivement les responsables informatiques au sein des conseils d’administration, et non plus uniquement à la gestion du back office comme c’est souvent le cas aujourd’hui.

Selon une étude publiée aujourd’hui en France, ils prévoient que les directeurs informatiques prendront place à la table de leurs conseils d’administration pour répondre à la demande croissante de technologies innovantes améliorant la productivité, notamment les technologies collaboratives qui permettent la mise en place de méthodes de travail flexibles. Cette tendance donnera aux responsables de la fonction informatique les moyens d’identifier les nouvelles technologies, de défendre leurs idées au conseil et de raccourcir les délais de déploiement pour former les équipes et améliorer leur productivité.

Directeur de l’innovation (CIO) : devenir le point de référence stratégique en matière d’innovation
L’innovation est au cœur de la technologie et tout particulièrement de l’informatique. Le CIO a pour rôle de fournir non seulement l’information, mais également l’innovation nécessaire aux diverses fonctions (RH, finance ou encore service client) pour améliorer leurs processus et développer leurs activités. Il ne suffit plus au service informatique d’ajuster les équipements : désormais, il doit savoir mieux piloter l’ensemble des services.

Infrastructure numérique : passer d’une infrastructure physique à une infrastructure numérique
En déployant une infrastructure numérique adaptée à ses besoins, une entreprise se dote d’une puissance d’analyse de données et d’anticipation qui lui permet de prendre de meilleures décisions. Cette capacité « numérique » sous-tend les projets à long terme et aide l’entreprise à atteindre ses objectifs.

Communication unifiée : utiliser des solutions intégrées pour résoudre des problématiques opérationnelles
Une des principales responsabilités des services informatiques consiste, au delà de l’unification des outils de communication (email, messagerie instantanée, voix et visioconférence), à simplifier les processus. Les outils déployés doivent alimenter la collaboration transverse et, à l’externe, offrir une communication parfaitement fluide avec les clients, les partenaires et les autres parties prenantes de l’écosystème de l’entreprise.

Big data : devenir traducteur de données pour mesurer la productivité
Dans l’entreprise connectée, la direction informatique aura accès à d’énormes quantités de données sur tous les aspects de l’activité, de la bande passante aux collaborateurs mobiles. Ces données peuvent être analysées pour identifier les gains possibles de productivité. Il est important que le directeur informatique puisse présenter ces analyses à toute l’équipe dirigeante pour que chacun d’eux mette en œuvre les améliorations nécessaires dans ses propres processus opérationnels.

La collaboration : construire une stratégie de collaboration indépendante de la localisation
Dans une économie basée sur la connaissance, la collaboration est l’étincelle qui donne vie à l’innovation. Il est important que les professionnels puissent collaborer où qu’ils se trouvent. Les collaborateurs mobiles ou distants doivent donc pouvoir accéder partout à leurs outils et fichiers, mais surtout à leurs collègues et clients. La capacité de collaboration constitue l’attribut le plus important du succès.

L’évangélisateur technologique : rallier le conseil d’administration aux technologies porteuses de progrès
Le CIO doit pouvoir sensibiliser le reste de l’équipe dirigeante aux besoins technologiques de leurs processus opérationnels. Il s’agit d’un apprentissage permanent par lequel les dirigeants appréhendent le rôle essentiel de la technologie dans le fonctionnement de leurs équipes et qui assure à l’informatique la place qui lui appartient dans la prise de décision.

« Des RH au marketing, de la finance aux services commerciaux, les solutions et infrastructures informatiques permettent aux équipes d’atteindre leurs objectifs efficacement en améliorant leurs pratiques professionnelles. Par ailleurs, la flexibilisation des méthodes de travail répond à une forte demande des collaborateurs qui souhaitent mieux gérer l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Il est impératif que les responsables de la fonction informatique, dont le CIO, assument leur rôle au cœur du conseil d’administration et deviennent la pierre angulaire du développement de la productivité, » affirme Tim Stone, Vice President Marketing Europe Middle East and Africa chez Polycom.

« Les innovations informatiques jouent un rôle de plus en plus critique dans notre manière d’interagir et de collaborer. L’intégration des systèmes informatiques dans le monde de l’entreprise a amélioré le fonctionnement des activités. Les responsables informatiques sont aujourd’hui en position de moteurs d’innovation dans l’ensemble de leurs organisations, » ajoute le docteur Carsten Sørensen, maître de conférences (Associate Professor) en Innovation numérique à la London School of Economics.

Ecoutez les explications de Carsten Sørensen en vidéo ou grâce à l’infographie dédiée sur le site de Polycom et rejoignez la conversation sur www.twitter.com/PolycomEurope par #backoffice2board.

À propos de Carsten Sørensen
Le docteur Carsten Sørensen est maître de conférences (« Associate Professor ») en innovation numérique à la London School of Economics and Political Science. Expert en innovation centrée sur les TIC, il a régulièrement publié sur le sujet au cours des 25 dernières années. Il a également travaillé comme conseil auprès de nombreuses organisations, dont Microsoft, Google, Telenor, Orange, PA Consulting Group, IMF, Steria, CSC, The Mobile Virtual Centre of Excellence, 3 UK, Skype, AXA, Carphone Warehouse, Computer Associates et le ministère danois de la Science.

A propos de Polycom
Polycom aide les entreprises à développer les collaborations de manière efficace. Avec ses solutions sécurisées de voix, données et vidéos, plus de 400 000 sociétés à travers le monde défient les distances et peuvent ainsi accroitre leur productivité, réduire les délais de commercialisation, fournir de meilleurs services clients, contribuer à la formation et sauver des vies dans le cadre de la télémédecine. Polycom et son écosystème mondial proposent des solutions de collaboration flexibles pour tout environnement apportant une expérience utilisateur de haute qualité, une interopérabilité multi-vendeurs optimale et un coût de revient le plus bas.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200