EduBourseActualitésFinancement d'avions : pour Boeing, 2015 se présente sous les meilleurs auspices

Financement d’avions : pour Boeing, 2015 se présente sous les meilleurs auspices

La bonne santé du marché du financement d’avions portée par la solidité des fondamentaux de l’industrie du transport aérien

· De nouveaux acteurs sont attirés par des décennies de rentabilité prévisible et séduisante

· L’utilisation de crédits à l’exportation devrait se poursuivre à des niveaux historiquement bas

CHICAGO, le 9 décembre 2014 — Dans son étude annuelle consacrée au marché du financement d’avions, Boeing explique que des décennies de rentabilité prévisible et attrayante ont mené à une diversité, une efficacité et un volume de financement sans précédent pour les avions commerciaux. En 2015, les compagnies aériennes et les sociétés de location d’avions bénéficieront d’une concurrence plus forte entre les organismes de prêt, ainsi que de taux d’intérêt historiquement bas.

La septième étude annuelle publiée aujourd’hui par Boeing, prévoit les sources de financement de nouveaux avions commerciaux pour l’année à venir, ainsi que les besoins en financement du secteur pour les appareils qui seront livrés dans les cinq prochaines années.

« La solidité du secteur du financement d’avions résulte essentiellement de la bonne santé et de l’équilibre de la demande mondiale en nouveaux appareils, laquelle est tirée par les prévisions de croissance du trafic passagers, les bénéfices record des compagnies aériennes, et la poursuite du renouvellement de la flotte mondiale avec des avions plus efficients », a déclaré Tim Myers, vice-président et directeur général de l’activité Aircraft Financial Services au sein de la division Boeing Capital Corporation.

« La stabilité des investissements et du financement d’avions enregistrée ces dernières années — dans un contexte de crise financière mondiale — attire de nouveaux participants et constitue un moteur de diversification, tant sur le plan géographique que des sources de financement. C’est une bonne nouvelle pour les compagnies aériennes et les sociétés de location d’avions qui continueront d’accéder à des moyens de financement très efficaces », a-t-il ajouté.

Boeing prévoit une forte demande en nouveaux avions commerciaux en 2015, avec à la clé un volume de livraisons d’environ 124 milliards de dollars pour l’ensemble du secteur.

« C’est deux fois plus qu’en 2010. Et si nos prévisions de croissance restent modérées pour les prochaines années, nous anticipons tout de même que les besoins annuels en financement d’avions s’élèveront à environ 156 milliards de dollars en 2019 », a précisé Tim Myers.

Les éléments-clés de l’étude 2015 sont les suivants :

· L’innovation en matière de financement d’avions sera portée par les compagnies de leasing qui représentent environ 40% du total des livraisons ;

· Le financement des livraisons devrait se répartir de façon équilibrée entre liquidités, emprunts contractés auprès des banques et marchés de capitaux ;

· Les marchés des capitaux devraient soutenir près d’un tiers des livraisons de nouveaux avions ;

· Confirmant la solidité actuelle des marchés, l’utilisation des crédits à l’exportation devrait se poursuivre à des niveaux historiquement bas ;

· La demande des investisseurs et la revente des flottes d’avions exploitées par les compagnies de location devraient susciter un intérêt continu et favoriser les investissements sur le marché des avions d’occasion.

Outre les prévisions pour l’année 2015 et les projections relatives aux besoins de financement pour les cinq années à venir, le rapport 2015 intègre des ajustements concernant deux grandes tendances de ces trois dernières années : le volume de financement disponible auprès des banques pour financer l’achat de nouveaux avions a été plus élevé que prévu et l’utilisation des crédits à l’exportation a diminué plus rapidement que prévu.

L’étude complète de Boeing sur le marché du financement d’avions 2015 est disponible à l’adresse suivante : www.boeingcapital.com/CAFMO

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200