EduBourseActualités10 milliards d’euros construire pour un Paris intelligent, collaboratif, solidaire et durable

10 milliards d’euros construire pour un Paris intelligent, collaboratif, solidaire et durable

Anne Hidalgo a détaillé lundi aux conseillers de Paris « le programme d’investissement le plus ambitieux jamais mené dans la capitale ». Il va permettre de construire, d’ici 2020, « une ville intelligente, collaborative, solidaire et durable ».

« Alors que chaque jour les citoyens subissent les conséquences néfastes d’une conjoncture économique atone, de la persistance d’un chômage de masse et du ralentissement de l’investissement privé, nous voulons à Paris apporter une réponse forte et courageuse aux grands défis de notre temps.

C’est avant tout une vision que nous partageons avec vous aujourd’hui – celle d’une ville innovante et vivante, résolument humaine. Cette vision s’incarne pleinement dans le programme d’investissement de la mandature. Ce programme d’avenir, nous nous sommes activement battus pour le rendre possible.

L’ambition dont il est porteur s’impose comme le résultat de treize années d’une gestion financière irréprochable et d’un effort unique fourni par la nouvelle mandature pour mener d’importantes réformes structurelles, mieux encadrer ses dépenses de fonctionnement et réduire la part de la masse salariale dans le budget de la Ville.

Ce programme, nous l’avons aussi construit avec méthode. Il est le fruit d’une concertation nourrie. Nous avons rencontré, consulté et écouté les citoyens, les associations, les élus, les acteurs économiques, les instances représentatives comme les conseils de quartiers. Nous avons entendu leurs souhaits et leurs propositions.

Le programme que nous vous présentons aujourd’hui est adapté aux besoins des Parisiens dans toute leur diversité. Il répond aux requêtes émanant des maires d’arrondissement et de mes adjoints.

Il est fidèle aux engagements pris au cours des 18 mois de campagne. Il reflète nos valeurs collectives de justice et de solidarité – mais aussi notre sens aigu de la responsabilité. Il ne sacrifie rien de l’exigence progressiste qui depuis des mois anime notre projet de construction d’une ville plus moderne, plus équilibrée, plus durable.

Il traduit au contraire notre volonté de mener des investissements tournés vers l’avenir, essentiels pour donner vie au Paris de demain avec une attention particulière portée à celles et ceux qui habitent dans les quartiers populaires.

10 milliards d’euros seront ainsi investis pour répondre à cette mission. 10 milliards d’euros dont 3 consacrés au logement, plus d’un milliard pour développer les transports à l’échelle du Grand Paris, 850 millions pour la transition écologique, 820 millions pour bâtir la ville intelligente.
Investir dans l’avenir, c’est garantir aux familles l’accès à un logement adapté, c’est proposer de nouveaux modes de transports respectueux de l’environnement et de la santé des habitants, c’est amplifier tous les dispositifs d’amélioration de la qualité de l’air, c’est faire le choix des énergies renouvelables et de récupération, c’est redonner à la nature toute sa place dans la ville. Investir dans l’avenir, c’est aussi bâtir ou rénover les équipements publics qui structurent notre vie quotidienne, qu’il s’agisse d’écoles, de crèches, de conservatoires, de stades ou de bibliothèques.

C’est adapter l’ensemble des structures et services municipaux afin qu’ils répondent aux besoins de tous les Parisiens, quels que soient leur âge, leur quartier de résidence et les moyens dont ils disposent.

C’est permettre à la démocratie de redevenir une réalité locale ; c’est renouer avec son caractère intrinsèquement participatif en donnant aux Parisiens des moyens notamment financiers pour réaliser les projets qu’ils estiment les plus utiles pour leur ville. Investir dans l’avenir, c’est apporter une réponse concrète, raisonnée et ambitieuse aux priorités des Parisiens.

Ces 10 milliards d’euros, c’est à Paris et pour Paris que nous les investissons. Mais c’est à la relance du pays entier qu’ils participeront, en permettant notamment la création ou le maintien de 200.000 emplois directs ou indirects.

En portant ces investissements publics nécessaires et courageux, nous fournissons ainsi un effort sans précédent pour le redressement du pays.

Nous nous tournons également vers le Grand Paris, en élaborant des projets dont les impacts économiques et territoriaux bénéficieront à l’ensemble des citoyens métropolitains.

Nous n’oublions pas pour autant l’échelle fine du quartier – en témoigne notre volonté d’accorder une attention toute particulière aux habitants des quartiers populaires à Paris.

Notre volontarisme en matière d’investissement nourrira la dynamique économique aux niveaux local, métropolitain et national. C’est ma conviction.

C’est pourquoi je veux dire aujourd’hui à tous les investisseurs de progrès que Paris continuera à avancer, à surprendre, à inventer, et que notre ville est plus que jamais prête à les accueillir.

Je veux leur dire qu’ils peuvent compter sur Paris et sur la majorité municipale engagée au quotidien pour la transformation de notre ville.

C’est un programme ambitieux que nous vous présentons aujourd’hui. Mais c’est aussi un programme mesuré et réfléchi. Si aujourd’hui nous pouvons mener ce plan volontaire, c’est parce qu’hier mon prédécesseur a conduit une gestion saine et rigoureuse des finances de la Ville.

Nous poursuivrons la conduite de cette gestion exemplaire, en demeurant fidèles aux engagements pris. Je répète aujourd’hui que nous n’augmenterons pas les impôts des Parisiens.

Le programme d’investissement de la mandature sera ainsi financé en maintenant un taux très élevé d’autofinancement, au moins aux deux tiers.

Paris est aujourd’hui la grande ville française la moins endettée, avec un taux d’endettement de 51%, et elle bénéfice de la confiance des investisseurs. Au cours de cette mandature, la trajectoire de la dette évoluera selon un rythme proche de celui qui fut constaté sous la précédente mandature.

Comme je l’ai dit, une partie de ces investissements sera financée par des recettes foncières dynamiques et la cession d’actifs non stratégiques.

Et parce que ce plan est le fruit d’un travail collectif, j’ai souhaité qu’il puisse, pour la première fois, être rendu public et débattu par les conseillers de Paris dans le cadre de la discussion budgétaire.

C’est au cœur du débat que naissent les choix équilibrés, et j’invite aujourd’hui chacun d’entre vous à prendre toute sa place dans ce débat.
Car notre programme d’investissement a vocation à être dynamique : s’il fixe des orientations d’investissement hiérarchisées, il fera l’objet d’actualisations afin d’établir au mieux les priorités au sein de l’enveloppe allouée. J’inviterai notamment notre assemblée à discuter ce programme une nouvelle fois à mi-mandat.

Ce programme d’investissement de la mandature est le plus ambitieux jamais mené à Paris.

Dans un contexte économique contraint, l’investissement public agit comme puissant moteur de l’activité, comme révélateur de progrès, comme accélérateur de l’innovation.

Lui seul permet de construire une ville intelligente, collaborative, solidaire et durable.

C’est en investissant, et en nous investissant, que nous bâtirons une ville à la fois digne de chacun de ses habitants et fière du legs qu’il lui faudra un jour transmettre aux générations futures. »

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200