EduBourseActualitésles résultats du 10ème Baromètre social d’Orange montrent que les salariés sont...

les résultats du 10ème Baromètre social d’Orange montrent que les salariés sont en très large majorité fiers de travailler dans l’entreprise et se sentent bien au travail

Orange a présenté ce jour les résultats du dixième sondage du baromètre social, réalisé en décembre auprès de 4 000 salariés, par l’institut de sondage CSA. Ce sondage semestriel a pour finalité d’évaluer la qualité sociale de l’entreprise dans la durée et de s’assurer de l’ancrage du contrat social, lancé en septembre 2010.

Les résultats de ce dixième sondage montrent que des actions de fond ont été menées avec succès dans l’entreprise depuis le lancement du contrat social en 2010 et que les évolutions d’organisation nécessaires pour faire face au nouveau contexte respectent l’équilibre entre l’économique et le social :

Les salariés sont, en très forte majorité (91%), fiers de travailler chez Orange et ils sont 85% à recommander l’entreprise comme une entreprise où il fait bon travailler
La qualité de vie au travail au sein d’Orange comparée aux autres entreprises ne cesse de progresser : Ils sont toujours 92% à la juger meilleure ou identique(1) à celle des autres entreprises et seulement 3 % à la juger moins bonne.
La note moyenne attribuée par les salariés pour évaluer comment ils se sentent au travail atteint une valeur historique de 7 sur 10, une valeur très supérieure à celle constatée ces dernières années pour la moyenne des actifs en France.

A l’occasion des résultats de ce 10ème baromètre social, Bruno Mettling, Directeur général adjoint en charge des ressources humaines d’Orange, a indiqué :

” Un nouveau palier semble atteint aujourd’hui. Avec la mise en place du contrat social en 2010 nous avons pu reformuler notre promesse employeur et sortir de la crise. Entre 2012 et 2014, malgré un environnement économique sous pression, l’entreprise a su maintenir l’humain au cœur de ses décisions. Aujourd’hui, les résultats du travail de fond entrepris depuis 2010 sont pleinement perceptibles : nos politiques d’emploi ainsi que les efforts faits sur la lisibilité de la stratégie et sur l’organisation du travail, permettent de mener les changements dans un environnement où les personnes se sentent respectées et dans un cadre de travail préservé. ”

perception de la qualité de vie au travail par rapport aux autres entreprises

les cinq thématiques (notation sur une échelle de -100 à +100)

Les cinq thématiques du baromètre social enregistrent des scores en progression par rapport au baromètre précédent. La moyenne, égale à 27,9, s’améliore de presque 2 points. Cette amélioration s’observe sur la stratégie (+3), la reconnaissance (+2,9) suivis de près par les parcours professionnels (+1,6), la qualité des relations managériales (+0,7) et la qualité de vie au travail (+0,7).

La qualité de vie au travail, déjà globalement haute, progresse encore ce semestre (note 38). L’intérêt et la fierté des salariés pour leur travail sont renforcés de plus de 3 points. L’environnement du travail, notamment la perception des locaux, continue de s’améliorer. Comme habituellement au cours des seconds semestres, les questions concernant la charge et le rythme de travail reculent légèrement après une forte progression au semestre précédent, et se maintiennent à un niveau notablement supérieur à celui de décembre 2013. Avec une hausse de plus de 3 points, le soutien des RH sur les conditions de travail continue de s’améliorer.
La relation managériale continue de s’améliorer régulièrement avec une perception globalement très positive (note 38,6), notamment le management d’équipe à haut niveau. Les marges de manœuvre managériales restent un point de préoccupation mais leur perception progresse notablement.
La reconnaissance, thématique pour laquelle les collaborateurs ont encore de fortes attentes, progresse très fortement ce semestre sur le plan de la reconnaissance tant de la contribution aux objectifs collectifs que pour l’atteinte des résultats individuels. Le sentiment d’équité progresse également fortement.
Concernant la stratégie et la responsabilité sociale, on observe une forte amélioration (+3 points). La stratégie est perçue comme nettement plus claire qu’au semestre précédent et l’innovation, déjà un point fort, progresse encore de près de 5 points. Le sentiment qu’Orange favorise l’égalité des chances se renforce notablement tout comme le sentiment qu’Orange est à l’écoute des attentes de la société française et de ses clients.
Les perspectives professionnelles sont plus claires et visibles pour les salariés et le développement des compétences reste un point fort.

(1) Ils sont 57 % à la trouver meilleure et 35 % identique.

à propos d’Orange

Orange est l’un des principaux opérateurs de télécommunications dans le monde, avec un chiffre d’affaires de 41 milliards d’euros en 2013 et 159 000 salariés au 30 septembre 2014, dont 99 800 en France. Présent dans 30 pays, le Groupe servait 240 millions de clients dans le monde au 30 septembre 2014, dont 182 millions de clients du mobile et 16 millions de clients haut débit fixe. Orange est également l’un des leaders mondiaux des services de télécommunications aux entreprises multinationales sous la marque Orange Business Services.

Orange est coté sur le NYSE Euronext Paris (symbole ORA) et sur le New York Stock Exchange (symbole ORAN). Pour plus d’informations (sur le web et votre mobile) : www.orange.com , www.orange-business.com , www.livetv.orange.com ou pour nous suivre sur Twitter : @presseorange.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200