EduBourseActualitésNovethic - Risque carbone et financements verts, deux axes d'innovation stratégique pour...

Novethic – Risque carbone et financements verts, deux axes d’innovation stratégique pour le secteur financier

Paris, le 11 février 2015. Novethic publie simultanément deux études sur le financement d’une économie bas carbone. La première examine la communication des 32 plus grandes banques et assurances européennes sur leurs financements verts, la seconde dresse un panorama des engagements sur le climat pris par plus de 500 investisseurs dans le monde.
Toutes deux montrent que les acteurs financiers sont de plus en plus nombreux à reconnaitre que leur responsabilité environnementale porte sur les activités qu’ils financent. Cela les conduit à prendre des mesures pour réduire leurs risques environnementaux et à développer des financements verts.
Les investisseurs commencent à penser qu’un risque carbone pèse sur les énergies fossiles, d’autant que des campagnes de plus en plus pressantes d’ONG les incitent à exclure le charbon, voire le pétrole.
Financements verts : quelle contribution des banques et assurances européennes ?
La communication publique des 32 principaux groupes bancaires et d’assurance européens a été passée au crible. 90% d’entre eux admettent leur responsabilité sur le financement d’une économie plus verte. L’analyse montre que les informations sur les financements verts se développent mais sont loin d’être organisées et systématiques. La gestion des risques environnementaux prend essentiellement la forme de politiques sectorielles pour les secteurs sensibles, à l’image du charbon ou des gaz de schiste. Applicables à tous les métiers, elles permettent de définir des standards minimum en deçà desquels les banques qui les ont adoptées refusent d’investir.
L’étude a permis d’établir deux classements des 32 banques et assurances avec quatre niveaux de performance. Le premier classe d’un côté les 14 établissements qui ont commencé à publier des informations sur leurs financements verts, même s’il reste difficile d’en mesurer la portée, et de l’autre les 18 sociétés qui ne présentent que très peu d’informations sur le sujet.
Le second classement, sur les risques environnementaux, montre que les banques françaises sont celles qui expliquent le mieux la gestion de ces risques puisque sur les 4 entreprises les mieux notées, on trouve trois groupes français : Crédit Agricole, Société Générale et BNP Paribas.

Les investisseurs mobilisés sur le changement climatique
Le changement climatique a des impacts financiers que certains investisseurs reconnaissent en signant des déclarations sur le climat.

Pour passer à l’action, ces investisseurs commencent par évaluer leur empreinte carbone. Ils essaient ensuite de faire baisser les émissions financées par leurs placements pour réduire cette empreinte. Cela passe par de l’engagement actionnarial auprès des compagnies pétrolières pour un tiers des 550 investisseurs identifiés par Novethic et/ou l’exclusion des entreprises très émettrices de gaz à effet de serre pour un autre tiers. Enfin, quelques-uns utilisent des indices boursiers sans énergies fossiles.
Les investisseurs engagés sur le climat s’organisent au sein de coalitions et sont poussés à l’action par des campagnes d’ONG qui dénoncent leur contribution aux énergies fossiles.
On retrouve dans ce mouvement coordonné d’acteurs disparates, une dizaine de leaders dont deux acteurs français, le Fonds de Réserve pour les Retraites (FRR) et la société de gestion Mirova. Ceux-ci ont souscrit à un grand nombre d’engagements et déploient une palette d’actions qui va de l’empreinte carbone aux Green bonds en passant par la décarbonisation des portefeuilles.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200