Lagardère

La vocation du groupe Lagardère était, à l’origine, de rassembler l’ensemble des actifs détenus par le groupe Matra dans le domaine des médias préalablement à l’entrée de l’État dans son capital en 1982. Aujourd’hui, le groupe LAGARDERE est un holding industriel qui détient des participations dans trois secteurs d’activités distincts: les médias, l’aéronautique et l’automobile.

Médias :

Le groupe Lagardère dispose d’intérêts dans quatre moyens de communication. Il est ainsi intervenant dans la presse écrite, la radio, la télévision numérique et l’Internet. Dans ce pôle, la stratégie du groupe Lagardère est double ; tout d’abord développer son leadership mondial dans les magazines et la distribution de presse et d’autre part d’accélérer sa position dans la nouvelle économie pour profiter des nouveaux médias comme l’Internet et la télévision. Le groupe capitalise sur des marques internationales bien ancrées comme Hachette Livre, Europe 1 communication, Hachette Distribution Services (Relay), Elle ou Première.

En 1999, dans une optique de recentrage des ses activités, le groupe Europe1 (Europe1, Europe2, RFM et Europe Développement International) s’est désengagé de l’activité affichage en cédant les 97,5% du capital détenu dans la société Giraudy. Europe1 qui a fait l’objet d’une OPA par sa maison mère Lagardère en avril 1999.

Pour profiter de l’ère du numérique, le groupe Lagardère a noué une alliance avec Canal+ en prenant une participation de 34% dans CanalSatellite et 27,42% dans Multithématiques. De plus, en apportant Club-Internet à T-Online, filiale de Deutsche Telekom, le groupe Lagardère participe à la concentration du secteur de l’Internet. Cette alliance permet à Lagardère de créer le leader européen de la fourniture d’accès à Internet et, en contrepartie de cet apport, le groupe Lagardère a augmenté sa participation à 6,5% dans le capital de T-Online.

Le groupe profite également de la force rédactionnelle et du contenu de Lagardère Médias pour développer des portails thématiques sur le thème de la musique (mcity.fr, europe2.fr, rfm.fr, mcm.net), de la femme (elle.fr), de l’information (parismatch.com, europeinfos.com), du divertissement (joystick.fr, premiere.fr, t7j.com) ou de cityguides (pariscope.fr, nicematin.fr, laprovence.com). Le groupe profite également du commerce en ligne avec le lancement de digitall.fr, portail de commerce électronique dédié au multimédia, au divertissement et à la musique. De plus, pour accroître ses ressources photographiques le groupe a acquis l’agence de photos Gamma.

L’aéronautique :

Actionnaire de Aérospatiale-Matra, le groupe Lagardère a joué un rôle moteur dans l’introduction de Aérospatiale-Matra en juin 1999 et plus récemment à la création de EADS. Le nouveau groupe EADS est issu de la fusion des sociétés Aerospatiale Matra (ASM), DaimlerChrisler Aerospace (DASA) et Construccione Aeronauticas SA (CASA).

Le rapprochement des trois entités va permettre à EADS de jouer un rôle moteur dans le processus de consolidation du secteur de l’espace et de l’industrie aéronautique civile & de défense. Le groupe EADS exerce ses activités dans l’aéronautique, la défense, l’espace et les télécommunications. La participation du groupe Lagardère dans EADS s’élève à 11,1%.

Automobile :

Matra Automobile est, pour les néophytes, la société qui a conçu et qui fabrique le Renault Espace. Commercialisé depuis la fin 1996, ce concept car est le premier de sa catégorie avec 70.590 véhicules vendus en 1999. Cette voiture trouve aujourd’hui une rude concurrence dans les monospaces de plus petites tailles comme le Renault Scénic ou la Citroën Picasso. Le groupe a, par ailleurs, travaillé sur la conception de nouveaux concepts car pour de nombreux constructeurs.

Outre ces trois activités principales, le groupe Lagardère possède la banque d’affaires Arjil. Cette institution est spécialisée dans deux domaines : l’ingénierie financière, le conseil en fusions & acquisitions et la gestion d’actifs financiers (ABF Capital Management).

Article précédentBouygues – 04-08-2000
Article suivantCStech
Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES