TxCell présente de nouveaux résultats scientifiques au congrès annuel 2016 de l’ISCT

0
2

Valbonne, France, le 26 mai 2016 – TxCell SA (FR0010127662 – TXCL), société de biotechnologies qui développe des immunothérapies cellulaires personnalisées innovantes à partir de cellules T régulatrices (Treg) pour le traitement de maladies inflammatoires et auto-immunes chroniques sévères, annonce aujourd’hui la présentation de nouvelles données concernant le mécanisme d’action de son premier candidat-médicament Ovasave®, ainsi que les derniers résultats obtenus avec sa seconde plateforme technologique, ENTrIA. Les données seront présentées sous la forme de deux posters lors du congrès annuel 2016 de la Société Internationale de Thérapie Cellulaire (International Society for Cell Therapy, ISCT), se tenant du 25 au 28 mai 2016 à Singapour.

Miguel Forte, Directeur des Opérations (COO) de TxCell et Président du pôle Commercialisation de l’ISCT, participera au congrès ainsi que deux chercheurs de TxCell, Nathalie Belmonte et Julie Gertner-Dardenne.

TxCell présentera les deux posters suivants :

‘Clinical efficiency of antigen-specific Tregs linked to invasive potential through lytic molecule expression’ (poster N°176). Julie Gertner-Dardenne présentera les résultats de son équipe de recherche sur le mécanisme d’action du premier candidat-médicament de TxCell, Ovasave®. Ces résultats ont été obtenus en analysant les lots cliniques de la première étude menée chez l’homme avec Ovasave®, l’étude de Phase I/II CATS1. Ces analyses ont montré une corrélation entre l’expression des granzymes et l’efficacité clinique d’Ovasave®. Les granzymes sont des protéines libérées par certaines cellules immunitaires. Elles sont essentielles à l’induction de la mort cellulaire programmée (apoptose) et jouent un rôle majeur dans le système de défense immunitaire contre les virus, tumeurs et bactéries intracellulaires. Les travaux menés récemment par TxCell ont démontré que le rôle joué par les granzymes dans le mécanisme d’action d’Ovasave® impliquait principalement l’invasion cellulaire via la dégradation des protéines de la matrice extracellulaire, en plus de leur rôle cytotoxique.

‘Regulatory T cell engineered with Chimeric Antigen Receptor (CAR-Treg) for Inflammatory and Autoimmune diseases’ (poster N°162). Nathalie Belmonte présentera les résultats obtenus avec ENTrIA, la seconde plateforme technologique de TxCell, composée de cellules T régulatrices FoxP3+ modifiées génétiquement pour exprimer un récepteur à l’antigène de type chimérique (CAR-Tregs). TxCell a démontré que des macromolécules extracellulaires étaient capables d’activer la signalisation intracellulaire médiée par le récepteur CAR dans les cellules Treg. Ces résultats montrent qu’en plus des entités moléculaires de surface, telles que le CD19, utilisé pour l’activation des cellules CAR-T en oncologie, ces macromolécules extracellulaires sont capables de déclencher l’activation des récepteurs CAR dans les cellules Treg. Ces macromolécules extracellulaires pourraient ainsi être utilisées pour induire l’activation locale de cellules CAR-Treg pour le traitement de maladies auto-immunes et inflammatoires.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici