EduBourseActualitésSchneider Electric a décidé de céder Legrand au consortium KKR-Wendel Investissement

Schneider Electric a décidé de céder Legrand au consortium KKR-Wendel Investissement

Schneider Electric a décidé de céder sa participation de 98,1% détenue dans Legrand en mettant en œuvre le contrat de vente du 26 juillet 2002 conclu avec le consortium KKR-Wendel Investissement.

Cette décision est la conséquence, d’une part, de la prise de position des services de la Commission Européenne qui, le 29 novembre 2002, ont considéré que les mesures correctives proposées par Schneider Electric ne leur permettaient pas d’approuver le rapprochement et, d’autre part, de l’hostilité au rapprochement des deux groupes exprimée par les dirigeants de Legrand.

Après le jugement favorable du Tribunal de Première Instance des Communautés Européennes, le 22 octobre 2002, qui annulait le veto de la Commission Européenne au projet de rapprochement Schneider-Legrand, le Conseil d’Administration de Schneider Electric avait demandé à son Président d’examiner les deux options ouvertes : le rapprochement avec Legrand ou la cession.

L’option de conservation de Legrand impliquait une autorisation de la Commission Européenne. Les contacts approfondis avec celle-ci ont montré que la Commission avait des exigences en matière de désinvestissements (sociétés, actifs de production, marques) que Schneider Electric considère comme disproportionnées par rapport à l’objectif de maintien d’une situation concurrentielle sur le marché français.

Si Schneider Electric avait donné suite à ces demandes, ces mesures auraient désorganisé et démobilisé les entreprises concernées, affecté l’intérêt économique du projet de rapprochement et réduit substantiellement le niveau des synergies attendues.

En outre, le Comité de Direction de Legrand a publiquement rejeté, le 13 novembre 2002, le projet de rapprochement des deux groupes et refusé la construction d’un grand leader européen. Ce revirement aurait rendu encore plus difficile l’intégration des deux sociétés.

Dans ces conditions, Schneider Electric considère que la cession de sa participation dans Legrand au consortium KKR-Wendel Investissement constitue la meilleure solution pour le groupe, ses collaborateurs et ses actionnaires.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES