EduBourseActualitésCac 40 mardi 30 novembre 2010 - La bourse dans le désarroi

Cac 40 mardi 30 novembre 2010 – La bourse dans le désarroi

Au lieu de dire que les marchés financiers broient du noir MALGRE le plan d’ aide à Dublin, au Foxy Trading Club nous préférons alléguer au contraire que c’ est A CAUSE de l’ enveloppe irlandaise que la situation a empiré…
Il appert que cette nuance sémantique soit plus appropriée !
En effet, selon ce que nous développons sur nos pages consacrées aux paires de devises, le forex, depuis que le FMI et l’ UE sont venus maladroitement au chevet du Tigre celtique, et dans un brouhaha diplomatique, les opérateurs ont vite compris (ou du moins ils le pensent ainsi) que la zone euro et tout le vieux continent revêtent de gros risques en matière d’ effet de domino.
Trop de manquements sur la gestion en amont des déficits budgétaires des états par les instances européennes, un laxisme de connivence presque, font qu’ aujourd’ hui la communauté financière passe au crible les moindres aspérités dénombrées sur la carte de l’ euroland.
En outre, les autorités ne daignent toujours pas avoir retenu la leçon du cas athénien car elles offrent derechef une cacophonie comme au printemps avec des membres prêts à se déchirer dès que les problèmes surgissent, en dépit d’ une “entente cordiale” de façade : le mal est fait.
Les intervenants ne croient pas en l’ unité de la zone et surtout estiment qu’ il y a anguille sous roche ici.

De facto, quand dans l’ empressement on entend fuser de la part de responsables que le Portugal est expressément invité à venir se servir des deniers du fonds de secours afin d’ endiguer une propagation fâcheuse aux autres nations périphériques, que quelques jours plus tard un démenti collégial à ce sujet fuse de partout, on comprend que la sérénité n’ est pas au beau fixe !
C’ est également pourquoi les investigations des investisseurs se poursuivent de plus belle en s’ arrêtant sur le gros morceau madrilène !
Et si l’ Espagne capotait ?
Bien que l’ on dise que l’ on pourrait faire face à une telle “tragédie” et que de toute façon la terre ibérique n’ est pas du tout en péril, des taux obligataires tendus comme jamais suffisent pour sceller le ressentiment sur les places financières.
Enfin, les tensions géopolitiques en Corée apportent de l’ eau au moulin pour que la sinistrose ne s’ empare davantage des applications dans les carnets d’ ordres sur fond d’ embrasement du conflit en mer jaune : Pyongyang est sous la menace dorénavant de la Corée du sud, soucieuse de lui rendre la monnaie de sa pièce lors des missiles envoyés la semaine précédente tandis que les bâtiments continuent de manoeuvrer dans les eaux à proximité des cotes de la péninsule…

Fatalement, au réveil, Tokyo concède 1.9% alors que lundi la place tokyoïte avait terminé sur un sommet de 5 mois.
De mauvais chiffres sur la production industrielle dans l’ archipel sont venus accroître le repli sur Kabuto-Cho.
Dans le même temps, Shanghai perdait plus de 3% (le SSE se reprend actuellement en ne baissant plus que de 1%) ainsi que Hong-Kong compte tenu d’ ajustements techniques d’ ordres à la suite des annonces de resserrement monétaire de Pékin pour contrôler au mieux la surchauffe inflationniste dans l’ Empire du Milieu.

Le cac 40 dans pareille condition s’ est littéralement affaissé hier.
Même les 3680 n’ ont pu servir de matelas à l’ embardée rouge du début de semaine…
Un marubozu coriace s’ est inscrit avec fougue sur l’ échiquier graphique et nous considérons que cet excès appelle à des applications correctives, nonobstant un climat très négatif fondamentalement.
Finalement, le palier des 50% de retracement sur la phase haussière de fin août 2010 aura plié et ouvert à l’ indice parisien les portes des 61.8% aux 3625.
Nous misons sur un sursaut d’ orgueil en lorgnant 3680 par exemple.
Aujourd’ hui sur le front macroéconomique, sur cette rive de l’ océan le taux de chômage sera divulgué ; l’ oncle Sam dévoilera sa confiance du consommateur du Conference Board.

BB2 : 3593 BB : 3627 PC : 3663 BH : 3686 BH2 : 3718

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES