EduBourseActualitésCac 40 mercredi 9 février 2011 - Les journées de trading se...

Cac 40 mercredi 9 février 2011 – Les journées de trading se suivent… et se ressemblent

Il n’y a plus de repères… Le casino est donc de retour sur l’échiquier graphique.
Le cac 40 ne connaît plus qu’un sens pour accompagner nos séances de bourse en direct : celui de la démesure.
Marubozu yang sur marubozu yang, la place parisienne aligne “sereinement” des scores positifs au point hier de s’être affranchie de la strate 4080/55 qui pourtant faisait office de chape de plomb.
Evidemment, recouvrer un optimisme à toute épreuve après les péripéties des dettes souveraines sur le vieux continent ne doit pas nous faire bouder notre plaisir !
Sauf qu’avec le recul essentiel et nécessaire pour travailler la finance, un constat pondéré démontre rapidement que tout ce petit monde semble se précipiter dans un mouvement complètement déconnecté de la réalité économique.

Mais si la performance du cac 40 mérite la méfiance, que dire des indicateurs boursiers à New York ?
En l’espace d’à peine 2 ans, SP500 et Dow Jones ont en choeur multiplié par 2 leur valeur absolue !
Quid de la crise ? Quelle “crise” ? arguera-t-on sur la foi de la hausse spectaculaire des indices phares de la grande place américaine…
Gommé le “subprime” de tonton Sam ! La faillite de Lehman ? Un vieux souvenir… Le chômage en perpétuel hausse durant ces deux années de vive ascension de Wall Street ? C’est pour remplir les colonnes des journaux et permettre à Bernanke de s’employer à son jeu favori : celui du contrôleur en chef de l’imprimerie de dollars de la Fed…

Plus rien ne semble avoir une once de cohérence.
Les spéculateurs détiennent le pouvoir.
Les banques honnies voici 24 mois font à nouveau la loi. Il faut se résigner à l’accepter.
En cette semaine plutôt creuse sur le flan macroéconomique outre-Atlantique, dans les salles de marchés les applications acheteuses pleuvent et malgré par exemple des statistiques allemandes peu favorables selon ce que nous expliquons dans nos pages dédiées au forex, l’euro accusait le coup la veille avant de se redresser sur des poses adoubant l’exposition au risque globalement.
On n’entend plus les sirènes du Caire… Là aussi, les observateurs ont a priori oublié la situation du Proche-Orient !

Au réveil, l’Asie prend acte du tour de vis chinois par la banque populaire du pays hier de 25PdB laissant craindre un ralentissement de la croissance.
De surcroît, le Japon est derechef sous les critiques concernnt son endettement à plus de 200% du PIB.
Cette situation valut déjà à Tokyo une sanction sur sa note souveraine par Standard & Poor’s dernièrement tandis que ce matin le FMI rappelait à l’ordre le gouvernement Kan à ce sujet.
Kabuto-Cho rétrocède finalement 0.2% pendant que Shanghai et Hong-Kong étaient davantage affectées en accusant un repli d’environ 1% chacune.

Dans ce contexte échaffauder des hypothèses et des projections boursières relève de l’exploit.
A moins que ce ne soit de l’inconscience !
Au Foxy Trading Club, nous reprenons notre canevas du scénario de la fausse sortie au nord du canal transversal en guettant un puissant retournement des courants.
Sur le trading intraday, les 4100 seront scrutés de près.
Et si nous avions une session directive rouge ? Histoire de tordre le cou à un consensus converti intégralement à la montée du cac 40 inexorable… jusqu’à preuve du contraire.

BB2 : 4031 BB : 4053 PC : 4081 BH : 4119 BH2 : 4140

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES