EduBourseActualitésCac 40 jeudi 10 mars 2011 - Le cac 40 aux portes...

Cac 40 jeudi 10 mars 2011 – Le cac 40 aux portes des 3950

La place parisienne a effectué une nouvelle mission de reconnaissance sur les fameux 3985 la veille sans pour autant parvenir à enfoncer le clou.
Notre canevas de trading déployé mercredi invoquait d’ailleurs un range justement aux alentours du niveau pour la fourchette basse : au Foxy Trading Club nous pariions pour une séance de pause in fine.

Nous attendons depuis quelques jours un throw-back de “première nécessité” sur les 3950, lesquels doivent selon le minimum syndical signer la moitié repris du terrain offert aux preneurs du panier phare des 40 actions tricolores sur la séquence verte de fin novembre 2010 à l’acmé de mi-février 2011.
En principe l’escale devrait sourire aujourd’hui si d’aventure les vendeurs réussissaient cette fois à fracturer le palier intermédiaire évoqué.
Somme toute, par une impulsion émanant d’Asie au réveil, un trou de cotation pourrait sauter l’obstacle au sud dès l’ouverture !
Attention car une réaction épidermique reste possible par souci de défense des acquis jusque-là très bien préservés des velléités rouges.
De la nervosité dans les carnets d’ordres est à redouter à l’entame de la séance.

Au Japon, le nikkei recule de 1.5% affecté par les technologiques à l’instar de la cote américaine et d’un nasdaq recelant de forts dégagements sur certaines compagnies. Qui plus est, la récession ressort toujours très hardie dans l’archipel puisque le PIB de quatrième trimestre brandit en rythme annualisé -1.3% au compteur (contre -1.2% prévu).
La Chine a par ailleurs annoncé un déficit commercial en février de 7.3 milliards de dollars, le plus fort en 7 ans.
Il s’agit d’une “bonne information” pour les autorités pékinoises qui n’hésiteront pas à se servir du bilan afin de ne pas réévaluer le yuan comme s’empresse de le quémander l’oncle Sam en l’occurrence.
En effet, l’ex-Empire du Milieu sur la foi des données a connu une croissance très molle de ses exportations (+2% seulement) alors que les importations, effet de la flambée des MP oblige, ont augmenté de 19%.

Aux USA, c’est en revanche toujours l’impasse à propos du budget 2011.
Le refinancement de l’exercice a été rejeté hier par le Sénat.
Notez que jusqu’au 18 mars, le Congrès assure par une solution provisoire au bon fonctionnement des institutions us.
Il est donc urgent que les partis politiques trouvent un terrain d’entente afin d’éviter de désagréables couacs outre-Atlantique.
Obama a a priori du souci à se faire car une crise intra bannière étoilée ne doit pas être écartée si un accord ne survenait pas.

Le pétrole et les dettes souveraines continuent d’animer les bourses.
L’or noir remonte à 105$ le baril sur le NYMEX tandis que les rendements obligataires sur notre vieux sol reprennent du services au rayon des craintes des opérateurs-Moody’s vient ce matin de dégrader la note de Madrid d’un cran avec perspective négative-.
A la veille d’un sommet de l’UE sans grande attente notamment sur les avancées du FESF et des aides futures octroyées aux pays en difficultés, l’euro redescend de son piédestal : la monnaie unique ayant surfé allégrement sur les propos de Trichet et sur un relèvement du refi évoqué le mois prochain…

Aujourd’hui sur le menu des statistiques, la bannière étoilée diffusera sa balance commerciale ainsi que les allocations hebdomadaires au chômage. Nul doute qu’après un bon rapport mensuel de l’emploi, ces chiffres seront suivis avec intérêt.
L’enjeu du jour sera de voir comment nous négocierons le virage sous 3980 et si le plancher des 3950/45 peut retenir la fougue des vendeurs.
L’hypothèse soulevée déjà serait un reflux par aggravation de sentiment jusqu’au ratio des 61.8%, i.d. 3880 en terminus de cette grande vague corrective à Paris.

BB2 : 3928 BB : 3951 PC : 3979 BH : 4002 BH2 : 4024

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES