EduBourseActualitésCac 40 mardi 12 avril 2011 - Les 4015 points en test...

Cac 40 mardi 12 avril 2011 – Les 4015 points en test pour le cac 40

La léthargie de la place parisienne s’est manifestée derechef sur l’échiquier graphique pour l’entame de la semaine.
Le cac 40 s’est contenté de tergiverser autour des 4050 selon notre conseil bourse ayant défriché le cadre des fluctuations de lundi.
Grosso modo depuis 7 séances, l’indice phare du panier des actions françaises consolide à plat dans un trading range répertorié entre 4070 et 4020 points.

Nécessairement, compte tenu du regain de la bourse de Paris à partir des 3700 points de la mi-mars, au Foxy Trading Club nous attendons à ce que le cac 40 vienne briser au sud la lisière inférieure du corridor latéral dans lequel il est inscrit.
C’est pourquoi si en clôture nous terminions sous le seuil, nous parierions sur de forts dégagements à même de nous ramener très vite aux 3885 ; une cible de terminus de variation corrective de choix.

Le coup d’envoi des résultats trimestriels aux Etats-Unis a été donné comme d’habitude par Alcoa lundi soir après la cloche de Wall Street.
Le géant de l’aluminium atteste certes des bénéfices conformes aux attentes mais déçoit sur son chiffre d’affaires, légèrement inférieur au consensus [hors session, le titre était l’objet d’une baisse de 2% environ].
Les opérateurs auront à l’oeil désormais les banques (JP Morgan, Bank Of America) qui rendront leur copie courant de semaine.
Ainsi la grande place américaine ne fit pas de vagues la veille.
Mais le SP500 a confirmé son incapacité à franchir les 1340 points, record annuel de février.
A se cogner la tête sur la résistance, le principal indice de New York suppose que le rouge est en préparation.

Mais l’inquiétude surgit ce matin de l’Asie.
Les informations toujours très confuses en provenance de Fukushima sèment la pagaille sur Kabuto-Cho : le nikkei rétrocède 1.9%.
On apprend que les autorités nucléaires du Japon ont finalement indiqué que la catastrophe de la centrale était aussi importante que celle de Tchernobyl en portant la gravité de 5 à 7 (soit le même niveau que lors de l’explosion en Ukraine).
En outre, si les émissions de particules radioactives ne représentent qu’un dizième par rapport à la catastrophe de 1986, étant donné qu’elles n’ont pas cessé, elles pourraient être supérieures au total…
Mais l’agence de sûreté nucléaire de l’archipel ne veut surtout pas faire de parallèle entre les deux événements.
Dans ces conditions, le yen se raffermit de plus de 1 dollar à 83.50$ (vs 84.50 hier) sur effet de rapatriement des capitaux en l’occurrence.
Enfin, d’autres secousses sismiques se sont à nouveau signalées ce mardi à côté de Tokyo et en pleine préfecture de Fukushima avec une mesure de 6.3 sur l’échelle de Richter sans pour autant qu’une alerte au tsunami n’ait retenti dans le pays…

Aujourd’hui sur le front des statistiques c’est l’Allemagne qui occupera la partie européenne avec le ZEW du climat économique accompagné par l’inflation outre-Rhin (IPC).
Aux USA, la balance commerciale sera auscultée sans omettre les prix à l’importataion.
Convenons sur le plan technique de la bourse parisienne à analyser les réactions aux abords des 4015 tandis qu’en day trading il sera difficile d’accrocher au nord les 4050 a priori.

BB2 : 3975 BB : 4002 PC : 4023 BH : 4049 BH2 : 4072

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES