EduBourseActualitésRépétition générale d'un désastre annoncé

Répétition générale d’un désastre annoncé

Le trio si funeste qui réunit ce printemps Saturne, Uranus et Pluton vient de donner un bon coup de canon contre les marchés d’actions. L’opposition Saturne-Uranus provoque logiquement le ralentissement de la croissance mondiale, notamment américaine. La confirmation en est venue ce vendredi avec les mauvais chiffres de l’emploi américain.

Par ailleurs, la crise de la dette a atteint une nouvelle étape. La Grèce, incapable de se réformer structurellement, a donc besoin d’un nouveau plan d’assistance pour quelques 60 ou 70 milliards d’euros. Fichtre ! Voilà encore une somme bien rondelette qui va s’ajouter aux 110 milliards de l’an dernier… Cela ne sauvera d’ailleurs pas la Grèce : le FMI et l’Union Européenne sont simplement en train de jeter l’argent des contribuables par les fenêtres; et ils vont aussi s’en prendre aux épargnants qu’ils s’apprêtent à spolier, en restructurant la partie de cette dette qui circule sur les marchés. Voilà une nouvelle fois des intérêts dits “publics” (UE et FMI) qui se protègent eux-mêmes pour faire supporter tout le poids de leurs décisions irresponsables à la sphère “privée” des contribuables, des épargnants et des investisseurs. Belle leçon de morale, ou plutôt d’immoralité totale !

Les Etats-Unis sont eux-mêmes aux prises avec leur propre dette incontrôlable et les politiciens de Washington se bagarrent comme des adolescents sur… le simple relèvement légal du plafond de la dette ! Tout cela est bien triste, mais c’était malheureusement tout à fait prévisible étant donné le conflit actuel Saturne-Pluton (carré de 90°) qui cache à peine, en toile de fond beaucoup plus menaçante, le grand carré Uranus-Pluton… Or, un mauvais Pluton, ce sont des dettes ingérables et incontrôlables.

Ce mois de juin, à cet égard, constitue à notre avis une répétition générale des maux qui assaillent les pays occidentaux. On survivra sans doute assez bien à la tornade actuelle, même si les indices boursiers n’ont pas fini de baisser. D’ailleurs, on va s’inquiéter bien davantage dans l’immédiat, la crainte d’une rechute en récession devant probablement alimenter les rumeurs, tandis que le si irresponsable endettement occidental devrait nourrir un palier supplémentaire dans la crise de longue durée qu’il a déclenchée.

Heureusement sans doute, cela ne devrait constituer qu’une chaude alerte. Pour le moment, Uranus et Neptune, en phase constructive avec un demi-sextile favorable de 30°, continuent de veiller favorablement. Cela devrait éviter les dérapages trop accentués et les franches catastrophes. Dans l’immédiat…

Il y a encore un peu d’espoir devant nous… Mais qu’en sera-t-il sur les prochaines années, c’est à dire dés 2012 lorsque l’heureux tandem Uranus-Neptune aura disparu et que sera dominant dans le ciel le si redoutable carré Uranus-Pluton ? D’autant plus à craindre, d’ailleurs, que les trois cycles saturniens avec Pluton, Neptune et Uranus seront tous décroissants…

Pour le moment, on ne vit qu’une simple répétition générale du drame collectif à venir. La Grèce et ses mensonges permanents, son clientélisme politique soi-disant social et son Etat hyper obèse, son quémandage financier honteux pour achever d’impossibles fins de mois pourtant si prévisibles… Bref, la Grèce est une caricature mais elle n’a finalement pas fait vraiment pire que les autres pays occidentaux. Tous vivent au-dessus de leurs moyens… Et pas seulement depuis la récession de 2008 : la plupart d’entre eux accumulent des déficits importants et souvent insoutenables depuis 20, 30 ou même 40 ans. Comme la France notamment, pays de Descartes dit-on mais où les notions de comptabilité élémentaire ont été jetés aux orties depuis 1973 par l’ensemble de la classe politique.

Ce mois de juin ressemble ainsi à une simple répétition générale de ce qui nous attend sur les prochaines années : une impossible croissance économique à cause d’une crise aigue de la dette. A cet égard, la crise économique n’est nullement terminée, elle n’a fait que commencer très modestement avec l’affaire des subprime en 2007. L’aveuglement politique et économique des grandes élites auto-proclamées, qui prétendent régenter notre avenir avec leur suffisance et leur clientélisme sans limites, va se payer très cher.

Le vendredi 3 juin 2011

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES