EduBourseActualitésCac 40 Analyse Trading 1er juillet 2011 - Le cac40 passe en...

Cac 40 Analyse Trading 1er juillet 2011 – Le cac40 passe en revue les ratios de retracement : 61.8% au contact

Lagarde fraîchement élue à la tête du FMI, voici que son prédecesseur de concitoyen de DSK revient en force… dans la rubrique de l’affaire de tentative de viol présumé.
Alors qu’hier la presse relatait la recherche par les avocats de Strauss-Kahn d’un vice de forme peu glorieux pour le Français- en effet, selon les communiqués les défenseurs voulaient faire jouer une photo vue la veille par la présumée victime du Dg du fonds et qui aurait pu l’inciter inconsciemment à désigner en le reconnaissant son agresseur supposé… Mais si les traces d’ADN sur le corsage de la femme de chambre sont bien celles de DSK, quel intérêt de tenter de prouver qu’elle aurait pu être influencée par une image ?? -, voici que l’on apprend du New York Times qu’aujourd’hui une audience surprise à Mahattan au tribunal pénal doit avoir lieu notamment.
Il semblerait que la crédibilité de Diallo soit désormais entachée par du blanchiment d’argent issu du marché de la drogue.
Evidemment, on sait que Brafman et Taylor souhaitent axer leur stratégie de défense en l’occurrence sur les éventuelles failles de l’intégrité de la plaignante : il appert que si ces informations s’avèrent exactes, c’est pain béni pour leur client !… et que la mesquinerie de chercher le vice de procédure n’aurait plus droit de cité in fine…
L’audience du jour outre-Atlantique sera intéressante à suivre et déterminera sans doute du nouveau tour que prendra l’affaire.

Dans notre périple de retracer la vague rouge entre début mai 2011 jusque mi-juin dernier, le cac 40 est transcendé littéralement par les développements favorables à Athènes en l’espace des 48 heures passées.
Papandreou a sauvé l’essentiel en ayant fait adopter par le Parlement le plan d’austérité sur les 4 prochaines années.
L’euro en aura profité pour se hisser à la force des poignets sur 1.4500$.
Le panier phare des actions françaises quant à lui passe en revue les ratios de retracement ordinairement calculés.
Nous avons eu droit aux 50% puis dans la foulée aux 61.8% puisque la bourse de Paris s’est installée en clôture sur les 3980/85.
Etant donné la vive reprise des acheteurs, il y a tout lieu de croire que le mouvement est fragile.

Trois marubozus blancs à la queue leu leu, et en quatre séances ce sont quelque 200 points qui ont été engloutis par l’appétit vorace de l’indice du palais Brongniart…
Gageons que la fin du premier semestre aura aussi contribué à habiller les comptes boursiers des uns et des autres.
Dorénavant au Foxy Trading Club nous espérons revoir un retour au calme d’autant que les sociétés us vont entrer dans le bal la semaine suivante des publications de résultats.
En outre, le plafond de la dette de l’oncle Sam est toujours suspendu (“plafond suspendu”… Hum…) au bon vouloir du Congrès qui doit impérativement délibérer en faveur d’un relèvement des 14300 milliards $ sous peine que les USA soient déclarés en défaut de paiement dès début août !
Par ailleurs, Geithner après cet ultime combat, serait sur le point de rendre son tablier de secrétaire au Trésor.

Alors que se profile aux Etats-Unis pour Wall Street un week-end prolongé (lundi Independance Day oblige !), aujourd’hui c’est une batterie impressionnante de statistiques qui nous attend.
De part et d’autre de l’océan nous découvrirons les rapports manufacturiers, PMI et ISM, en Europe le chômage sera au rendez-vous et nous clôturerons la semaine non sans avoir pris connaissance de la température du consommateur du Michigan…
En théorie, avec un lundi férié aux USA, nous pourrions rencontrer de l’hésitation dans les carnets d’ordres.
Notre intime conviction est un point pivot répertorié aux 3978 qui est à même de travailler en balançoire des courants.
Enfin, le super psy. si proche fera-t-il valoir son pouvoir d’attraction ?
Dure fin de semaine quand même pour nos projections, bien que nous ayons à maintes reprises sur la bourse en direct réclamé de sauver les meubles… Les gains en trading se font dans les moments délicats. Perdre le moins en cas de mauvaise passe est prépondérant pour construire ses plus-values à terme.

BB2 : 3917 BB : 3946 PC : 3976 BH : 4000 BH2 : 4024

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES