EduBourseActualitésCac 40 Analyse Trading 5 juillet 2011 - Le cac40 campe aux...

Cac 40 Analyse Trading 5 juillet 2011 – Le cac40 campe aux 4000

La bourse de Paris entame son tour estival à l’instar des autres places occidentales.
Ainsi hier, avec en plus Wall Street restée porte close, le marasme fut entier dans les carnets d’ordres.
Cependant, les esprits agités auront pu trouver de quoi alimenter la chronique “grâce” au feuilleton DSK.
De rebondissement en rebondissement, l’affaire du Sofitel relayée aujourd’hui par une plainte d’une jeune journaliste en France permettra probablement d’animer les colonnes de la presse “économico-people” !

Techniquement sur l’échiquier graphique, le panier phare des actions tricolores semble s’installer sur le super psy.
Néanmoins, selon ce que nous relatons dans les pages du forex, si les récents développements de la diplomatie du vieux sol plaident en faveur d’un règlement sans vague (pour le moment) du dossier grec, la pièce de la participation volontaire du secteur privé par un rollover de l’emprunt originel des 110 milliards € est loin d’être jouée d’avance…
Il appert que les agences de notation visent d’un mauvais oeil de telles manoeuvres financières et la menace de défaut de paiement pointe à l’horizon somme toute…

Le trading cependant devrait s’animer en cours de semaine puisque nous aurons au menu non seulement jeudi la réunion de politique monétaire de la BCE où Trichet devrait décerner une augmentation de 25PdB sur le refi d’après ses récentes déclarations ainsi que le lendemain le rapport complet sur l’emploi us.
Nécessairement l’enquête sur le chômage outre-Atlantique sera prépondérante pour des salles de marchés qui suspectent de plus en plus un oncle Sam au bord du gouffre, sans qu’une relance franche ne s’invite dans la danse alors que le plan quantitatif -deuxième du nom- de Bernanke a pris fin le 30 juin dernier !
L’odeur de double dip refaisant surface, il est clair que juste avant le week-end, les chiffres de la bannière étoilée seront disséqués.

Le chapelet de bougies blanches nous ayant accompagnés toute la semaine précédente, menant l’indice de 3780 aux 4000, pourrait désormais se tarir.
Lundi, en dépit d’une session totalement tronquée, le palais Brongniart a acquiescé un coup de mou sur le triple zéro.
Il convient dès lors d’envisager un reflux d’abord aux 3980 avant qu’un retrait soit plus marqué à terme.
Cette hausse par excès mérite au moins une période de consolidation de bon aloi car le cac 40 en franchissant allégrement et sans tergiverser les principaux ratios de retracement se doit assurément de se requinquer en lâchant quelques bribes de pourcentage.
Nous envisageons une bande de terrain ce mardi répertoriée entre 4020 et 3950 grosso modo avec biais baissier en clôture sous 3980.

BB2 : 3936 BB : 3958 PC : 3980 BH : 4016 BH2 : 4038

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES