EduBourseActualitésCac 40 Analyse Trading 7 juillet 2011 - Le cac 40 sous...

Cac 40 Analyse Trading 7 juillet 2011 – Le cac 40 sous 3980 est en difficulté

La bourse de Paris est allée en day trading hier renâcler le demi-psy (3950), lequel lui permit de se ressourcer en évitant un fort déclin.
Toutefois au Foxy Trading Club nous notons la clôture du cac 40 sous les 3980 points qui représente un aveu de faiblesse pour le panier phare des actions françaises.

Dans ces conditions, à la vue de la construction graphique avec trois bougies noires d’affilée, il doit être privilégié un scénario de reflux de l’indice dont la mécanique devrait épouser les divers ratios de retracement.
Sur la vague haussière à partir du creux de mi-juin 2011 jusqu’à l’acmé de début juillet, nous estimons que l’étape prochaine coûte 3915 puis en aggravation de variation les 50% du chemin repris par les vendeurs, c’est-à-dire 3885 points.
Bien entendu, les 3980 constituant un niveau prépondérant, les preneurs du palais Brongniart essaieront de ne pas capituler en arrachant le palier au courant rouge.
Il s’agit de l’enjeu de cette séance de bourse en direct in fine.

Comme nous le relatons dans nos études portant sur les parités monétaires, le climat économico-financier se détériore tout de même sous l’impulsion des agences de notation qui ébranlent les “chevaliers blancs” de la troïka en mettant une pression coriace sur eux par des menaces de dégradation envers la Grèce.
D’ailleurs preuve que ces organismes ne font pas dans le sentiment et que sans nul doute ils n’auront aucun scrupule à sanctionner Athènes, Moody’s en envoyant le Portugal au rang spéculatif avant-hier a déjà indiqué les intentions des agences : il n’y aura pas de compromis.
De facto, les négociateurs européens s’insurgent en craignant que leur travail sur un “rollover” de l’emprunt du gouvernement Papandreou ne soit finalement sanctionné sur les ratings… Mais il convient aussi de rappeler que depuis le début des négociations, la fermeté à cet égard des agences n’a pas varié : un rollover serait catalogué certainement de défaut de paiement…

Alors que se profilent les morceaux de choix dans l’actualité macroéconomique dès aujourd’hui avec l’enquête dans l’emploi privé de l’ADP accompagnée des allocations hebdomadaires au chômage et surtout demain avec l’emploi mensuel aux USA, l’attentisme pourrait prévaloir sur le cac 40.
En Asie, les places restent stoïques après la hausse des taux d’intérêts de la banque de Chine hier.
Globalement la zone navigue à l’équilibre voire en belle hausse sur certains indices.
L’euro patit du conflit entre les autorités du vieux sol et les sociétés de notation pendant que Trichet s’apprête à rendre le verdict de la BCE avant d’intervenir au micro après-midi lors de la conférence de presse.
Le refi devrait être remonté de 25PdB portant le taux à 1.50%.
Les opérateurs voudront notamment saisir des pistes concernant le resserrement du loyer de l’argent auprès du Français afin de savoir si nous sommes dans un cycle de hausse ou si ces tours de vis ne seraient que ponctuels.
En tous les cas nous envisageons un début de journée serein, sans trop de nervosité a priori.
Un range de trading vaudrait pour traverser ce jeudi 4000/3950 pendant que les fameux 3980 joueraient au pivot central.

BB2 : 3923 BB : 3952 PC : 3973 BH : 3996 BH2 : 4025

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES