Trading euro dollar 3 avril 2012

21 octobre 2021 Pierre Perrin-Monlouis

La zone euro a tempéré les ardeurs des traders cherchant le risque à la fin de la semaine dernière. En effet en avouant un chômage culminant à 10.8% (taux jamais atteint depuis la création de la monnaie unique), l’euroland insinue tout de même que le constat est alarmant sur la situation conjoncturelle et que, par le fait des tours de vis d’austérité ici et là, rien n’est moins certain que le panorama puisse s’améliorer ; la croissance n’étant pas favorisée par les mesures drastiques d’économies imposées par les instances internationales.

De surcroît, une mauvaise nouvelle n’arrivant jamais seule, le secteur manufacturier allemand et français bat de l’aile également si l’on en juge l’enquête PMI délivrée hier. Des deux côtés du Rhin la contraction des chiffres intiment à une retenue évidente de la part des cambistes envers le regain de ferveur sur l’euro de prime abord, bien que ces chiffres ne soient pas non plus catastrophiques et surtout anticipées par les économistes. Il n’empêche que le trading forex a débuté mollement la semaine, à l’aune de notre étude sur le marché des changes de la veille in fine.

C’est encore vers l’Espagne que les regards convergent derechef puisque les publications macroéconomiques indiquent des résultats très inquiétants : chômage à plus de 23%… activité manufacturière très dégradée… et un budget présenté voici quelques jours, le plus rigoureux que la nation ibérique ait eu à subir de toute son histoire : plus de 27 milliards € d’économies à faire afin de revenir sur le seuil d’un endettement à 5.3% du PIB alors que Rajoy a confirmé l’impérieuse mission de son gouvernement à réussir ce pari pour que le pays se sauve de l’inéluctable. Néanmoins beaucoup estiment que Madrid ne pourra pas éviter la case “aide des bailleurs de fonds” à terme.

L’aspect technique que nous avons mis en évidence sur l’analyse forex de lundi a été respecté. Les cours ont oscillé tranquillement au-dessus du 1.3270. Le day trading fut un succès en outre grâce à notre BH intraday sur laquelle un reverse sans tressaillir s’est exécuté sur l’échiquier graphique. La nervosité est à même de revenir hanter les transactions compte tenu notamment des rendez-vous statistiques qui vont se succéder. Aujourd’hui, le PIB en zone euro sera sur le gril (on prévoit -0.3%) alors que la bannière étoilée annoncera ses commandes industrielles et dans la soirée les minutes du FOMC. Les traders auront à coeur de connaître les lignes résumant l’atmosphère du dernier comité de politique monétaire de la Fed afin de décrypter si Bernanke est prêt à activer la planche à billets. Le gros marubozu yin pèse lourd dans la balance même si nous entrevoyions avant le coup une reprise des prix sur l’euro dollar. Fatalement le 1.3270 sera la clef de la séance de trading. Mieux vaut se préserver de trop d’empressement à croire au nord sans vergogne. Nous préférons ainsi nous rabattre sur nos jalons quotidiens ce mardi pour ne pas nous prendre les pieds dans le tapis des faux signaux. Nous pronostiquons une bande de terrain répertoriée 1.3270/1.3390.

Balises
BB2 : 1.3173 BB : 1.3229 BH : 1.3339 BH2 : 1.3384

Photo of author
Trader & Analyste Financier
Fondateur de Rente et Patrimoine et à la tête du service Bourse Trading, il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et fondamentale.