EduBourseNon classéVagues d'Elliott, le graal de l'analyse technique

Vagues d’Elliott, le graal de l’analyse technique

La théorie des Vagues d’Elliott est sans nul doute l’une des techniques d’analyses graphiques les plus réputées et les plus médiatiques de nos jours. La théorie des vagues d’Elliott a été développée par Ralph Nelson Elliott. Ce comptable américain, né le 28 juillet 1871 à Marysville aux Etats-Unis a travaillé sur près de 75 années de données boursières allant même jusqu’à suivre les demi-heures de cotations. En août 1938, Ralph Nelson Elliott publie avec Charles J. Collins, The Wave Principles. La théorie des vagues d’Elliott est née.

La théorie des vagues d’Elliott repose sur la théorie de Dow, et sur le nombre de d’or de Leonardo Fibonacci. La théorie de Dow décompose les mouvements boursiers en 3 phases : les investisseurs avertis se placent; le grand public se place; les investisseurs avertis partent et le grand public se renforce alors que le marché se retourne. Cette théorie confirme ses études sur l’existence de vagues boursières. Selon Ralph Nelson Elliott, la bourse évolue au même rythme que la nature et non de manière désordonnée.

La théorie des Vagues d’Elliott s’explique par l’existence de vagues au sein de cycle. Chaque cycle se compose de 5 vagues d’impulsion (1, 2, 3, 4, et 5) et 3 vagues de tendance inverse ou vagues de correction (a, b et c). Chacune de ses vagues peut également être décomposée.

Le graphique ci-dessous précise les vagues d’impulsion (1, 2, 3, 4 et 5) qui sont ici en tendance haussière, et les vagues de correction qui sont tout naturellement en tendance inverse, soit baissière dans notre exemple. Les vagues d’impulsion mais aussi de corrections peuvent être entourées d’un canal.

Le graphique ci-dessous montre à quel point il est possible de décomposer une vague. Ainsi chaque vague peut être constituée de 5 autres, si il s’agit d’une vague d’impulsion, ou de 3 autres si il s’agit d’une vague de correction. Cette décomposition, mais aussi la possibilité de regrouper des vagues en vagues plus importantes, permettent de travailler les vagues d’Elliott tout aussi bien sur plusieurs décennies que sur quelques minutes.

Afin de tenir compte de ces différents d’horizons d’études, de nouveaux termes ont été inventés. Ainsi un supercycle correspond à un cycle qui s’étale sur une ou plusieurs décennies. Un cycle correspond à plusieurs années; un primary à 1 année; un intermediate à un ou plusieurs mois; un minor à une ou plusieurs semaines; un minute aux jours, et un minuette aux heures.

Ralph Nelson Elliott a révolutionné l’analyse technique et pourtant il n’a jamais pu voir l’impact qu’il a pu avoir dans ce domaine. Décédé le 15 janvier 1948, sa théorie n’a finalement mis sur le devant de la scène que dans les années 80.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES