EduBourseActualitésLe 737 MAX effectue son premier vol en Chine depuis mars 2019,...

Le 737 MAX effectue son premier vol en Chine depuis mars 2019, faut-il acheter l’action Boeing ?

Dernière mise à jour: janvier 13, 2023

Un Boeing 737 MAX a effectué vendredi son premier vol passager en Chine depuis près de quatre ans, marquant une étape importante dans la tentative du constructeur américain de relancer son activité sur le deuxième marché mondial de l’aviation.

Le vol intérieur China Southern Airlines Co Ltd de Guangzhou à Zhengzhou a décollé à 5h45 (heure de Paris) avec un avion MAX, selon le site de suivi des vols FlightRadar24.

Le modèle le plus vendu de Boeing a été cloué au sol en mars 2019 après des crashs mortels en Indonésie et en Éthiopie, mais a repris du service dans le monde entier à partir de la fin de 2020 après des modifications apportées à l’appareil et la formation des pilotes.

La Chine est le dernier grand marché à reprendre le vol du MAX au milieu des tensions commerciales actuelles avec les États-Unis, et le retour intervient alors que la demande de voyages intérieurs rebondit après l’abandon des politiques de zéro COVID.

Les compagnies aériennes étrangères ont commencé à faire voler le MAX vers la Chine en octobre 2022, dans un signe que le premier pays à immobiliser le modèle après les crashs assouplissait ses politiques.

China Southern avait prévu un retour au service commercial pour le 737 MAX en octobre 2022, mais ne l’a pas utilisé pour les vols prévus.

Boeing et China Southern n’ont pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

Faut-il acheter l’action Boeing ?

Jason Gursky, analyste chez Citi, a déclaré que le retour du MAX était la première étape pour Boeing dans la normalisation de ses opérations en Chine, et pourrait ouvrir la porte à des livraisons de nouveaux avions.

“Boeing a laissé entendre lors de sa journée des investisseurs de novembre 2022 que ses objectifs financiers à long terme n’envisagent pas de livraisons de nouveaux avions en Chine”, a-t-il déclaré dans une note aux clients mercredi, ajoutant qu’un changement de cette situation rendrait ses objectifs nettement moins risqués.

Boeing a pris beaucoup de retard sur Airbus en matière de livraisons sur le plus grand marché aéronautique du monde, en grande partie à cause de l’immobilisation du MAX.

En 2022, Boeing a livré 8 avions à la Chine alors qu’Airbus en a livré plus de 100.

Boeing a été pratiquement gelé des nouvelles commandes de la Chine depuis 2017, alors que les compagnies aériennes publiques ont passé l’année dernière une méga-commande pour près de 300 avions Airbus.

Les deux constructeurs occidentaux sont également confrontés à un nouveau défi sur le marché de la part du jet à fuselage étroit C919 de fabrication chinoise qui a été certifié l’année dernière, même s’il faudra du temps pour faire monter en puissance la production.

On peut prudemment parier sur le fait que Boeing réussisse à rattraper son retard en Chine, au-moins partiellement, ce qui devrait être bénéfique pour son cours de bourse pour l’année 2023 alors que le marché globalement montre des signes de rebond face aux espoirs de hausses de taux plus douces de la Fed cette année.

ARTICLES SIMILAIRES