Liste Noire AMF – Top des Courtiers Illégaux en France

0
374

Liste noire de l’AMF – L’Autorité des Marchés Financiers (AMF) en France publie et met régulièrement à jour une liste noire de courtiers et autres prestataires exerçant en marge de son cadre réglementaire. Il est primordial de consulter cette liste noire de l’AMF, afin d’éviter toute arnaque, tout danger ou toute prise de risque non maîtrisée lorsqu’on investit. Nous vous en disons tout dans cet article.

Qu’est-ce que la Liste Noire de l’AMF ?

  • La liste noire de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) est un répertoire dans lequel on retrouve les entreprises, marques et sites internet qui ont été identifiés comme offrant de manière illégale des services et placements financiers en France : investissement en bourse, trading, etc. Il peut s’agir de sites usurpant un site ou broker légal ou de sites mis en garde par l’AMF.
  • La liste noire est régulièrement mise à jour pour garder sa pertinence. Elle se compose de 4 listes spécifiques: une liste concernant le secteur des crypto-monnaies, une liste concernant le marché des devises (Forex), une liste concernant les options binaires et une dernière concernant tous les autres produits et services financiers.

Listes Noires AMF Complètes et À Jour

  • Rendez-vous sur le site officiel de l’AMF pour accéder aux différentes listes noires de l’AMF, ces listes étant mises à jour régulièrement.
  • Vous y verrez donc les listes complètes ainsi que les prestataires nouvellement ajoutés à ces listes noires.
  • Les sites nouvellement ajoutés sont visibles directement sur la page du site dédiée aux listes noires.
  • Les listes noires sont accessibles en cliquant sur le bouton « Télécharger nos listes noires » situé juste au-dessus du moteur de recherche des noms / sites.

1. Liste Noire de l’AMF pour le Forex

  • 1875-financeinvest.com / 1875 Finance Invest
  • 22-trading.com
  • 24trading.co
  • 4xp.com/fr / Forex Place Limited
  • activmarkets.com / Activmarkets

Le reste de la liste et les noms / sites ajoutés à cette liste sont consultables sur le site officiel de l’AMF.

2. Liste Noire de l’AMF pour les Options Binaires

  • 01binarygroup.com
  • 01broker.com
  • 2251ws.com
  • 24hcapital.com
  • com

Le reste de la liste et les noms / sites ajoutés à cette liste sont consultables sur le site officiel de l’AMF.

3. Liste Noire de l’AMF pour les Crypto-Actifs

  • 01crypto.com
  • 365crypto.com
  • 365globalmarket.com
  • acheter-des-bitcoins.com
  • admiral-markets.com

Le reste de la liste et les noms / sites ajoutés à cette liste sont consultables sur le site officiel de l’AMF.

4. Liste Noire de l’AMF pour les Biens Divers

  • abconseils-patrimoine.com
  • acciplus.fr
  • achat-bitcoin.com
  • acheterdubitcoin.com
  • acm-conseils.com

Le reste de la liste et les noms / sites ajoutés à cette liste sont consultables sur le site officiel de l’AMF.

Broker Recommandé

Régulé par :

FCA, ASIC, CIMA, VFSC

Siège Social : Sydney, Australie

Année de Création :

2009

Dépôt Minimum : 200 €

Pourquoi Faut-il se Référer à la Liste Noire de l’AMF ?

  • Une expertise de haut niveau : l’AMF dispose en son sein d’experts, disposant des compétences et de l’expérience dans le secteur banquier et financier. Ils sont capables, en se basant sur le cadre règlementaire et les principes de l’AMF, d’analyser les offres très diversifiées des courtiers et prestataires de services financiers accessibles en France. Cette expertise offre une garantie de fiabilité à la liste noire de l’AMF.
  • Un repère de qualité : la liste noire de l’AMF permet de distinguer les offres de qualité des courtiers malveillants. Avant de commencer à utiliser les services d’un site ou d’une entreprise offrant des services d’investissement, la consultation de la liste noire de l’AMF est une étape incontournable des diligences et vérifications à faire.
  • Un dispositif d’assainissement des marchés financiers : la publication de la liste de noire de l’AMF a un effet à la fois pédagogique et dissuasif. Un site qui se retrouve sur cette liste est exposé aux sanctions, et sera négativement perçu par les potentiels clients. La liste vise à encourager les acteurs de la finance à la qualité et la légalité de leurs offres.
  • Une liste toujours actuelle / à jour : la liste de l’AMF est évolutive et mise à jour. En effet, les sites qui y figuraient peuvent décider de se mettre en conformité, tout comme il est possible que des sites qui n’y figuraient pas y fassent leur entrer si l’AMF obtient des éléments négatifs sur leur activité. De plus, les textes et les lois peuvent évoluer et venir changer le statut d’un site quant à sa légalité.

Que Retrouve-t-on dans la Liste Noire de l’AMF ?

  • Cette liste contient noms, adresses mail et sites internet liés à des intermédiaires et prestataires de services de financement qui ne respectent pas le Règlement Général Unique (RGU) de l’AMF.
  • La liste noire de l’AMF dispose d’un moteur de recherche pour vérifier rapidement si un nom ou un site internet se retrouve dans la liste.
  • Chaque entrée de la liste est organisée en 3 parties : le nom, la catégorie (description de l’infraction ou du type de produit financier) et la date à laquelle l’entrée a été créée dans la liste.
  • Les entités qui se retrouvent dans la liste noire de l’AMF sont rarement de vrais courtiers ou prestataires de services financiers. Ce sont généralement des arnaques organisées par des groupes qui, via des sites internet, mettent à la disposition du public des offres de services d’investissement et d’intermédiation. Leur objectif est d’attirer les dépôts en faisant miroiter des gains importants, puis de veiller par différents schémas à ce que les déposants ne retirent pas leur fonds.

Quel Broker Peut-il se Retrouver dans la Liste Noire de l’AMF ?

  • L’AMF peut introduire dans sa liste noire tout prestataire de services financiers, courtiers ou intermédiaires qui proposent des services au public d’épargnants et d’investisseurs français, du moment où ces derniers sont sans licence, non régulés, usurpent un site légal, proposent des produits / services illégaux ou posent des actes frauduleux.
  • Les types de services pour lesquels l’AMF établit sa liste noire sont divers : crypto-actifs, produits alcoolisés (champagne, vins, whisky), financements participatifs, métaux précieux (diamants, or, terres rares), options binaires, paires de devises, objets illicites, biens divers.
  • Les brokers ou autres sites peuvent apparaitre dans la liste noire de l’AMF pour plusieurs motifs liés à l’illégalité ou à la non-fiabilité de leurs offres, et même se retrouver sur plusieurs listes.

Broker Recommandé

Régulé par :

FCA, ASIC, CIMA, VFSC

Siège Social : Sydney, Australie

Année de Création :

2009

Dépôt Minimum : 200 €

Autres Arnaques en dehors de la Liste Noire AMF

  • Le démarchage : le fait que des personnes vous contactent par mail ou téléphone, de leur propre initiative pour vous proposer des services ou opportunités d’investissement.
  • Des offres mirobolantes : des produits ou des investissements sur lesquels on vous garantit des rendements ou des bénéfices très importants, en comparaison avec le risque encouru ou les standards des autres offres.
  • Des virements suspects : toute sollicitation qui vous conduirait à faire une transaction financière au profit d’un compte dont le RIB indique que le compte est situé à l’étranger.
  • La nature des mentions légales : sur les pages du site internet du broker ou autre type de prestataire, il peut avoir absence de mentions légales, ou présence de mentions légales incomplètes ou comportant des informations erronées.
  • Votre intuition vous recommande la prudence ? N’hésitez par à retarder tout versement ou souscription et faites des vérifications supplémentaires.

Comment Vérifier la Régularité d’un Courtier ?

  • Vérifier que le courtier ne figure d’aucune façon sur la liste noire de l’Autorité des Marchés Financiers : ni par le nom, l’URL ou une adresse mail.
  • Faire une recherche internet, afin de vérifier la présence d’adresses disponibles communiquées par le broker : mail, téléphone et surtout l’adresse physique.
  • Parcourir le site internet du broker pour étudier son offre : conditions commerciales, frais, avantages, particularités du service.
  • Faire une revue des avis : il faut prendre connaissance des expériences, critiques ou recommandations des particuliers qui ont déjà eu à utiliser les services du broker en question avant de trader ou d’investir en bourse en France avec ce broker. Il existe des sites spécialisés sur lesquels les usagers et clients d’une entreprise viennent partager leur avis pour éclairer le public non averti, par exemple Trustpilot.

Liste Noire AMF : les Bons Réflexes à Avoir avant de Placer son Argent en Bourse

  • Se méfier des placements atypiques. Les produits financiers sortant de l’ordinaire ne peuvent pas offrir des rendements attractifs et garantis. Restez prudents face au discours marketing.
  • Avoir conscience que la rentabilité et le risque sont inversement corrélés dans tout investissement.
  • Faire attention aux commerciaux trop insistants, qui veulent vous faire souscrire ou investir dans les délais les plus courts.
  • Se renseigner sur la société qui exploite le site (siège social, actionnariat, numéro d’enregistrement) et sur le produit proposé (son mécanisme, prix de vente et d’achat, etc.)
  • Ne jamais investir sur des produits ou offres dont on ne comprend pas le fonctionnement, quel que soit le niveau de rentabilité probable à ces produits.
  • Ne jamais fournir ses coordonnées bancaires à un site inconnu, même s’il apparait comme étant une banque ou une autorité de régulation.

Quelles sont les Mises en Garde de l’AMF ?

Les mises en garde de l’AMF sont des recommandations qui portent sur des sujets spécifiques. Elle vise à avertir le public des épargnants et investisseurs français d’un danger particulier. Il peut s’agir d’un schéma d’arnaque déjà identifié, d’une classe de produits financiers à haut risque ou alors d’une entreprise précise dont les activités sont répréhensibles et dangereuses.

Le site de l’AMF comporte plus de 200 mises en garde différentes. Elles sont organisées dans les catégories suivantes :

  • Protection de l’épargne
  • Conseil en investissement
  • Arnaques
  • Crypto-actifs
  • Dérivés ou produits structurés
  • Gestions d’actifs
  • Placements atypiques
  • Arnaques
  • Forex et options binaires
  • Bien divers
  • Arnaques en contexte de COVID-19

Broker Recommandé

Effet de Levier :

1:400 pour particuliers

Spreads : dès 0.0 pip

Actifs Disponibles :

+400 instruments

Dépôt Minimum : 200 €

Qu’est-ce que l’AMF ?

L’Autorité des marchés financiers est un organe indépendant créé en 2003. Il est issu de la fusion du Conseil de Discipline de la Gestion Financière (CDGF).  Sa mission principale est de garantir le fonctionnement optimal du marché financier en France. Pour y arriver, elle mène différentes activités :

  • Produire des données et enquêtes pour produire des statistiques sur les marchés financiers.
  • Participer à la construction du cadre règlementaire des marchés financiers et à son implémentation : l’AMF représente la France au niveau de l’Organisation Internationale des Commissions de Valeurs (OICV) et de l’Autorité Européenne des Marchés Financiers. Elle travaille à la convergence entre les règles françaises et internationales.
  • Veiller à la transparence du marché et à la production d’information de qualité à destination des investisseurs
  • Jouer un rôle de médiateur dans les litiges.
  • Protéger l’épargne investie en produits financiers contre les arnaques et pratiques non règlementaires.

Comment Fonctionne l’AMF ?

  • L’Autorité des Marchés Financiers est structurée en plusieurs organes internes, dont un Collège, des Commissions ad hoc et un Conseil Scientifique.
  • Le plus important d’entre eux est le Collège, car c’est l’organe décisionnel par excellence.
  • C’est le président de l’AMF, nommé par décret du Président de la République pour un mandat de 5 ans, qui siège à la tête du collège. Il représente l’Autorité des Marchés Financiers dans les actes de la vie civile. Le collège est constitué de 16 membres.
  • Sur le plan de l’organisation interne, le collège a les prérogatives suivantes : approbation des comptes en fin d’exercice ; validation du budget, nomination des emplois et définition des rémunérations.
  • L’autre fonction principale du Collège est d’être l’organe de poursuite. C’est lui qui décide de l’opportunité ou non d’ouvrir une procédure contre un acteur du secteur des marchés financiers, même si l’investigation et l’avis final sont du ressort de la Commission des Sanctions.

À côté du président, il y a un Secrétaire général de l’AMF. C’est lui qui coordonne les activités de l’AMF sous l’autorité du Président. Tous les organes internes de l’AMF sont sous son contrôle, notamment : la commission des Sanctions, les commissions consultatives, le Conseil scientifique, la commission climat et Finance Durable et 3 organes de gestion (le comité exécutif, le comité directeur et l’audit interne).

Quels sont les Pouvoirs de l’AMF ?

Les pouvoirs de l’Autorité des Marchés Financiers sont de 4 ordres :

  • Le pouvoir d’agrément : L’AMF fait office de régulateur des marchés financiers. C’est elle qui autorise les entreprises à opérer dans la gestion d’actifs pour tiers (quelle que soit la nature des actifs) en leur délivrant un agrément.
  • Le pouvoir règlementaire : l’AMF conçoit et publie le RGU (Règlement Général Unique) auquel doivent se conformer toutes les sociétés soumises à son autorité.
  • Le pouvoir de contrôle : l’AMF a le pouvoir de contrôle sur tous les acteurs des places financières en France. À son initiative, elle peut se rendre dans les locaux des courtiers en bourse / trading et autres prestataires de services d’investissement pour effectuer des vérifications sur place.
  • Le pouvoir de sanction : les opérateurs des marchés financiers en France peuvent être sanctionnés par l’AMF lorsqu’il y a un constat clair de non-respect de la règlementation en vigueur. Ces sanctions peuvent être disciplinaires ou financières.

 

🤔 Qui peut Figurer dans la Liste Noire de l’AMF ?

Les entreprises, courtiers ou sites internet qui peuvent figurer dans la liste noire AMF remplissent toutes 2 conditions : elles offrent en France des services de gestion d’actif qui entrent dans le champ de compétences de l’AMF et elles exercent en infraction du cadre règlementaire établi par l’AMF. Il peut s’agir de sites usurpant un site légal ou de sites mis en garde par l’AMF.

🔎 Qu’est-ce que la Certification AMF ?

Il s’agit d’une accréditation attribuée par l’AMF à un prestataire de services d’investissement ou un broker, après un examen et des contrôles. Il signifie que l’organisme certifié respecte les bonnes pratiques recommandées par l’AMF.

👍 La Liste Noire de l’AMF est-elle Evolutive ?

Oui. En effet, les entreprises et sites qui figurent sur la liste noire peuvent en sortir s’ils se mettent en conformité. Et celles qui n’y figurent pas à un moment donné peuvent s’y retrouver à tout moment si elles entrent en infraction avec le cadre réglementaire de l’AMF.

💪 Quels sont les Pouvoirs de l’AMF ?

L’AMF délivre les agréments, définit le cadre règlementaire, contrôle les acteurs et sanctionne.