Pourquoi l’action Air France chute en bourse ?

0
289

Air France-KLM a prévenu que les capacités se situeront dans le bas de sa fourchette d’estimation précédente au quatrième trimestre, malgré la résilience attendue de la demande des passagers cet hiver.

La compagnie franco-néerlandaise prévoit que la capacité en sièges-kilomètres offerts sera d’environ 85 % des niveaux de 2019 au cours des trois derniers mois de l’année, en baisse par rapport à la fourchette d’estimation précédente de 85-90 %.

La capacité annuelle est également vue à environ 80 % des chiffres pré-pandémie et 90 % au premier trimestre de l’année prochaine.

Les actions Air France-KLM ont fortement chuté vendredi en début d’après-midi.

Toutefois, Air France s’est déclarée confiante quant à la poursuite de la reprise des capacités. Elle a ajouté que les rendements – une mesure des revenus perçus par kilomètre parcouru par un passager payant – “resteront sains” pendant la saison hivernale.

En conséquence, la compagnie, qui a également dévoilé un bénéfice et un chiffre d’affaires au troisième trimestre supérieurs aux attentes du consensus, prévoit désormais de dégager un bénéfice d’exploitation annuel “supérieur à 900 millions d’euros”.

Dans une note aux clients, les analystes de Stifel ont salué les récentes performances opérationnelles d’Air France, mais ont souligné les risques pour le groupe et pour l’ensemble du secteur aérien européen l’année prochaine, en raison de la forte inflation des coûts et d’une baisse potentielle de la demande de voyages post-Covid.

Alors que les perspectives à long terme restent globalement positives pour la compagnie aérienne française, il peut être intéressant de la baisse actuelle de 15 % pour acheter le titre.