EduBourseActualitésAir France acquiert une majorité dans le capital de REGIONAL Airlines

Air France acquiert une majorité dans le capital de REGIONAL Airlines

Le 19 janvier 2000, le Groupe Dubreuil a décidé de céder à la société Air France Finance, filiale à 100 % d’Air France, la totalité de sa participation dans la compagnie aérienne REGIONAL Airlines. A l’issue de cette cession, le groupe Air France détiendra 70 % du capital de REGIONAL Airlines, dont Jean-Paul Dubreuil gardera la présidence.

Le prix de l’opération valorise REGIONAL Airlines à 60,97 millions d’euros (400 millions de francs) pour 100 % du capital, soit 49,94 euros par action. Toutefois, la cession est assortie d’une garantie de situation nette et d’une garantie de passif dont la mise en jeu éventuelle est de nature à diminuer cette valeur.

A la suite de cette acquisition, qui sera soumise aux autorités compétentes en matière de concurrence, Air France proposera aux actionnaires minoritaires de la Société REGIONAL Airlines une garantie de cours selon les procédures prévues par la réglementation boursière. Le prix par action retenu dans le cadre de cette garantie de cours prendra en compte l’ensemble des éléments figurant au protocole de cession. Il sera soumis à l’approbation des autorités de marché. Il conduira à une prime significative par rapport aux derniers cours connus de l’action REGIONAL Airlines. L’attention des actionnaires minoritaires est attirée sur le fait que le prix de 49,94 euros par action est susceptible de faire l’objet de révision à la baisse en fonction des audits en cours et des termes du protocole de cession. L’acquéreur se réserve la possibilité de procéder à une offre publique de retrait suivie d’un retrait obligatoire dès lors qu’il viendrait à détenir plus de 95 % du capital de la société. Le cours de l’action REGIONAL restera suspendu jusqu’à la détermination du prix définitif.

REGIONAL Airlines a été créée en 1992 prenant la suite d’Air Vendée qui opérait depuis 1975. La société est cotée au second marché de la Bourse de Paris. Elle exploite une flotte de 25 avions de moins de 100 places (17 Embraers 120/135/145 et 8 Saab 2000). Son chiffre d’affaires au cours de l’exercice 1999 est de l’ordre de 180 millions d’euros (1189 millions de francs).

REGIONAL Airlines a transporté, en 1999, 937 000 passagers en opérant 250 vols quotidiens desservant 160 lignes en France et en Europe pour son compte propre sous la marque de REGIONAL ou dans le cadre de contrats de franchises et d’affrètement avec d’autres compagnies européennes, dont Air France.

La prise de contrôle de REGIONAL Airlines par Air France répond à un double objectif :

Pour REGIONAL Airlines, il s’agit, dans un contexte de consolidation du paysage aérien européen, de s’adosser à un acteur majeur lui assurant sa pérennité et garantissant ses perspectives de développement. REGIONAL Airlines conservera sa marque et son indépendance de gestion.

Pour Air France, cette acquisition permettra de compléter son réseau de partenariats avec les compagnies régionales à l’instar de ce qu’ont réalisé ses principaux concurrents en Europe et les grandes compagnies américaines. Ce réseau régional est stratégique pour Air France qui peut ainsi :

desservir sous son propre pavillon, des lignes à faible flux de trafic pour lesquelles ses moyens ne sont pas adaptés ;
alimenter ses plates-formes, notamment les hubs de Roissy-CDG 2 et de Lyon, avec les flux de passagers en correspondance apportés par les compagnies partenaires ;
profiter de la réactivité de ces compagnies pour répondre, dans des conditions économiques compétitives, aux exigences de ce marché.

L’ambition d’Air France est de favoriser le développement de ses partenaires régionaux dont l’activité se situe au coeur de sa stratégie, qu’il s’agisse de compagnies dans lesquelles elle est impliquée sur le plan financier comme REGIONAL Airlines, Proteus-Flandre Air et City Jet, ou de celles avec lesquelles elle a noué des relations de coopération de longue date, en particulier Brit Air, avec laquelle une prolongation de 5 ans du contrat de franchise et une extension de 3 ans de la durée des contrats d’affrètements viennent d’être conclues.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES