EduBourseBourseKrach Boursier - Définition, Causes, Conséquences & Solutions

Krach Boursier – Définition, Causes, Conséquences & Solutions

Le marché boursier connaît souvent des périodes de hauts et bas. Dans le jargon boursier, on parle d’un pic ou d’une chute. La période du vingtième siècle et l’ère contemporaine ont fait face à un grand nombre de krach boursier sur le marché boursier. Ce phénomène impact toujours négativement la BOURSE. Découvrez tout sur les krach Boursiers dans cet article.

Krach Boursier – Qu’est-ce qu’un Krach Boursier ?

Le Krach Boursier est l’ensemble des titres cotés en Bourse en Ligne d’une nation, d’une zone géographique ou d’une région donnée qui s’effondre subitement et radicalement. Notez que cette chute brutale et violente et imprévue de la bourse est susceptible d’impacter la santé économique de la région ou pays concernés. Le Krach Boursier ne fait donc pas bon foyer avec l’économie des nations concerné.

Réglementé Par : FCA, ANMF et DNB

Vente à Découvert : Oui

Nombre d'Actions :
+ 200 actions

Frais : 0,04%

Palmares Bourse – Meilleurs Courtiers pour Investir en Bourse

1. DEGIRO - Meilleur Courtier pour Acheter des Actions

2. Vantage FX -  Meilleur Effet de Levier sur les Actions

3. eToro -  Meilleur Courtier Trading Social sur Actions

Krach Boursier – Qu’est-ce qui est à la base d’un krach Boursier ?

Le Krach Boursier provient de l’explosion d’une bulle spéculative. En effet, plus la survalorisation des actions sur un marché s’accentue, plus la bulle spéculative grossit. Autrement dit, au fur et à mesure que les investisseurs achètent des actions massivement et de façon déraisonner. La volatilité haussière croît. Cela provoque ainsi l’éloignement complet des actifs de leur valeur réelle.

Cet éloignement participe ainsi à chaque fois à petit feu à croisement du volume de la bulle spéculative. L’élément déclencheur du Krach Boursier serait alors la prise de conscience générale. En effet, tous les investisseurs et traders vont vouloir vendre leurs actions, mais ces derniers ne trouveront aucun acheteur. Cela va donc provoquer l’effondrement des cours, en suite la bulle spéculative va s’éclater. Un Krach Boursier sera enregistré à la fin.

Krach Boursier – Quels sont les impacts d’un krach Boursier ?

Krach Boursier de 1929

Le Krach Boursier a une multitude de conséquences qui sont sévères. En effet, cela empêche certaines banques d’avoir accès aux prêts sur le marché interbancaire. De ce fait ces banques ne prêtent plus eux-mêmes aux tiers, ce qui annonce une faillite prochaine de ces banques.

Notez qu’après des années de croissance et de spéculation déréglées,  le jeudi 24 octobre 1929 le Wall Street a connu un Krach Boursier imminent. Cela a impacté négativement la santé économique des États Unis d’Amérique. Ce Krach Boursier est suivi de la chute des cours et d’une importante dépression. Ce qui a impacté négativement le statut économique de l’économie des états unis et celui des autres nations du monde.

Krach Boursier de 2008

La crise des subprimes de l’année 2008. En effet, ce sont des crédits hypothécaires qui sont risqués et contractés par nombre de foyers américain. Ces crédits permettent à ces foyers de financer l’achat de leur habitat. En 2008, cette crise des subprimes a frappé les États-Unis avec une force dévastatrice avant de se reprendre dans le monde.

Ce Krach a rappelé au monde le Jeudi noir “Black Thursday” en anglais. Cela à donc provoqué la faillite des banques et la chute des cours. Pour faire face à cela les les nations du monde entier ont mis misent en place un grand nombre de plan de relance. Ce qui leur avait permis de sauver ce qui pouvait l’être.

Krach Boursier en France

Les krach Boursier de 1929, de 2000 ou aussi de 2008 n’a pas épargné la France. Au cours de l’histoire, la France a subi d’énormes conséquences issues du Krach Boursier. Cela s’est fait ressentir sur l’emploi et la croissance. Notez que la crise sanitaire actuelle couplée à la crise économique risque de booster ces conséquences.

Réduction de la consommation

Notez qu’un Krach Boursier impact directement l’économie à travers la réduction de la richesse des propriétaires des actifs financiers dévalorisés.  Cela provoque ainsi une réduction de la consommation puisque ces derniers chercheront à faire croître leur épargne. Afin de pouvoir reconstituer la valeur de leur capital. Cependant, il est important de savoir que cet impact direct va s’accentuer dans le cas où les propriétaires d’actif financier dévalorisé ont des dettes dans le climat d’euphorie spéculative.

Sachez aussi que cette crise provoque une chute ou réduction de l’investissement et de la consommation, ce qui impacte négativement et irrémédiablement la production des sociétés. Cela va ensuite provoquer une chute immédiate de la production de l’emploi et le pouvoir d’achat baisse. Les autorités éthiques seront donc contraintes à mettre en place une stratégie de relance, à travers les opérations de nationalisation. Ce qui leur permettra de sauver l’économie de leur pays.

La Baisse de confiance

Il est important de savoir qu’un Krach Boursier peut facilement impacter la confiance des ménages et celle des entrepreneurs. En effet, l’impact des krach Boursier se ressent plus sur les activités économiques que sur les difficultés financières des spéculateurs qui va être transmis aux banques. À travers les difficultés de solder les crédits des investisseurs. Cela aura donc pour conséquence les risques de faillite bancaire. De même cela va provoquer aussi une réorganisation des conditions de crédit, ces conditions seront resserrées.

Plus loin, un cercle vicieux vise les sociétés privées de prêt bancaire. De ce fait, ces dernières ne pourront plus investir des fonds pour générer des gains. De même, vous allez remarquer des particuliers qui investissent ou consomment moins faute de manque de prêt qui devient limité. En somme, il convient de retenir que l’expérience a montré que les conséquences des Krach Boursier sont très variables.

En effet le Krach Boursier de 1873 a inauguré une période de difficulté économique durable jusqu’à la fin du siècle pratiquement. En dehors de cela, du Krach Boursier de 1929 est sortie une longue période de grande dépression. À l’opposé, le Krach Boursier de 1987 ne s’est pas transformé en Crise économique. Lorsque vous analysez le krach Boursier de 2000 à 2001 vous pouvez constater que ce dernier a seulement provoqué un ralentissement économique.

Réglementé Par : FCA, ANMF et DNB

Vente à Découvert : Oui

Nombre d'Actions :
+ 200 actions

Frais : 0,04%

Krach Boursier : Comment réagir face à une chute des Cours ?

La meilleure réaction face à un krach boursier : Garder son calme et ne rien faire

Lors d’un Krach Boursier, tous les indices et courbes affolent la toile. Face aux stress de la chute des cours et aussi à l’impression de tout perdre. Vous pouvez paniquer et prendre de mauvaises décisions dans l’immédiat ou l’urgence si vous ne gardez pas le calme. Pensant que vous voulez limiter les dégâts vous risquez de l’aggraver.

En général, il est recommandé d’éviter de prendre les deux décisions suivantes en période de Krach Boursier. Ces décisions sont assez tentantes sur le coup, il s’agit de :

  • Revendre ;
  • Arbitrer.

Revendre : Cette opération consiste à retirer votre capital des marchés boursiers. Il est possible de faire des ventes sur des courtiers fiables comme DEGIRO. En effet, cela reviendrait à rendre une moins-value latente en perte réelle. Vous devez donc garder à l’esprit que tant que vous n’avez rien vendu vous ne perdez rien.

Arbitrer : L’arbitrage est une opération qui vous permet de muter votre capital sur des valeurs ou produits moins risqués. En effet, c’est une mauvaise manœuvre, puisque cela est doublement néfaste. Notez que dans un premier la perte sera confirmée et dans un second temps vous n’allez pas jouir d’un éventuel rebond des marchés. L’opération d’arbitrage sera alors vaine.

Bref, même s’il est difficile de ne rien faire lorsque vous voyez vos investissements partir en fumé et votre patrimoine dans un danger c’est la meilleure approche en face d’un Krach Boursier. Pour y parvenir facilement, vous devez impérativement prendre vos distances. Commencez par couper vos écrans et votre radio, ensuite fermez vos applications mobiles. En dehors de cela vous devez aussi prendre des distances avec les news et autres actualités qui peuvent vous pousser à réagir.

Garder le cap sur vos visions d’investissement financières

Pour les investisseurs qui ont fait des placements à long terme par exemple des objectifs sur 5 années. Ces derniers n’ont aucune raison de s’inquiéter des soubresauts des marchés boursiers. Il suffit de maintenir le cap et attendre quelques années. En effet, après chaque Krach Boursier il s’ensuit une période de croissance économique.

Souvent 3 années suffisent pour faire face au Krach Boursier et remédier à ses impacts. De même, après quelques mois du début du Krach Boursier un grand nombre de titres vire dans une tendance haussière ! Notez que vous ne devez donc pas changer vos objectifs en aucun cas dans une période de Krach Boursier. Ainsi, si vous constatez que la valeur de l’un de vos actifs financiers a chuté, vous ne devez pas laisser la panique vous envahir.

Vous devez respecter impérativement votre horizon de placement de fonds. Il est remarqué que sur le long terme les marchés financiers sont souvent en nette croissance. Or, à court terme vous pouvez contacter des fluctuations assez importantes. Raison pour laquelle les analystes experts stipulent qu’il n’est pas nécessaire de suivre l’évolution des cours au jour le jour.

Pour les investisseurs qui ont des projets à court terme tel que prendre leur retraite. Vous devez garnir votre portefeuille d’investissement au préalable d’un grand nombre d’actifs stables tel que les obligations. En effet, ces types de placement sont peu rémunérateurs mais sont plus sûrs et plus faciles à mobiliser. De ce fait, un placement à court terme est très faiblement ou même nullement affecté par un Krach Boursier.

Se prémunir pour d’éventuelles Krach

Le premier geste à effectuer est de diversifier votre portefeuille d’investissement. Pour y arriver, vous devez investir dans un grand nombre de secteurs distincts. Il est aussi recommandé d’effectuer des placements  dans des classes d’actifs et zones géographiques différents. En effet, chacun de ces secteurs, classe d’actifs et zone géographique sont affectés différents en cas de Krach Boursier.

L’organisation de votre portefeuille d’investissement doit dépendre de vos horizons d’investissement. En particulier en fonction de votre âge, mais aussi sur la base de la durée prévue pour l’investissement. Notez que la proportion de titres dans votre portefeuille d’investissement sera plus ou moins importante en fonction de la durée de votre investissement (20 à 5 ans). Gardez à l’esprit que sur une courte période il est plus difficile de pouvoir rattraper un Krach Boursier.

Lors d’un Krach Boursier, vous êtes plus tenter à investir puisque les cours des actions sont très faibles. Vous devez donc garder à l’esprit que votre portefeuille d’investissement doit être compatible avec votre profil d’investisseurs et vos objectifs d’épargne. Cela dit, vous ne devez en aucun cas jouer avec votre argent en prenant des décisions qui vous plaisent. Cette opération vous permet d’opter pour une bonne stratégie d’investissement.

Notez enfin que s’il est impossible de prédire le prochain Krach Boursier, vous avez la possibilité de vous préparer pour l’affronter afin de limiter les dégâts. En tant qu’investisseur vous devez garder à l’esprit toutes ces règles qui permettent de vous préparer contre d’éventuelles Krach Boursier.

Réglementé Par : FCA, ANMF et DNB

Vente à Découvert : Oui

Nombre d'Actions :
+ 200 actions

Frais : 0,04%

Vous devez donc profiter de la crise actuelle pour faire le point sur :

  • Vos patrimoines ;
  • Vos placements ;
  • Vos objectifs ;
  • Sans oublier votre style de gestion retenu.

En somme, en tant qu’investisseur vous devez garder que les cours des marchés boursiers ou financiers peuvent faire face à une chute brutale. Cela peut être provoqué par une crise sanitaire ou un conflit international, etc. En effet, un Krach Boursier est imprévisible et fait partie de l’écosystème économique.

Krach Boursier – Les grands Krachs Boursiers de l’histoire

Numéro

Krach Boursier

Période/Description

1

Krach de la tulipe 

1637

2

La faillite de Law

1720

3

Krach de la Bourse de Vienne 

1873

4

Krach de l'union générale 

1882

5

Krach Boursier

1929

6

Krach d'octobre 

1987

7

Krach asiatique 

1998

8

Krach russe 

1998

9

Krach de la bulle internet 

2000

10

Crise des subprimes Crise des subprimes et responsabilité de la Fed

2008

11

Flash Krach 

2010

12

Crise grecque

2010

13

Crise de la dette souveraine

2011

Krach Boursier – Les 5 plus Gros Krach Boursiers de l’histoire

1. La Bulle des Bulles

Un Krach Boursier qui a fait son apparition comme une fleur. En effet, au 17 ème siècle, une gerbe appelée Tulipe était à la mode en Hollande (Pays-Bas). Suite à la prouesse de cette fleur et son influence, l’engouement pour cette dernière venue de Constantinople est désigné aujourd’hui sous le nom de “tulipomanie”.

En 1637, il est constaté que le prix d’un bulbe de tulipe est devenu incontrôlable et a haussé d’un coup. Ce prix s’est élevé et à atteind le le salaire d’un artisan pendant un grand nombre d’années. Enfin des comptes, un bon matin de février la bulle spéculative s’éclate. Ce qui a poussé les députés d’Amsterdam à prendre la décision d’annuler tous les partenariats et contrats signés en ce qui concerne les tulipes. S’ensuit un Krach Boursier.

2. Le Jeudi Noir d’octobre 1929

Le jeudi noir ou Black Thursday” en anglais est sans aucun doute le Krach Boursier le plus célèbre et le plus imminent de l’histoire. En effet, au du Black Thursday”  du 24 octobre 1929 à Wall Street, autrement dit à la bourse de New York,  plus d’une dizaine de spéculation financière ont fini dans un désastre. En effet, environ treize millions d’actions ont été vendues. Cela a donc provoqué l’irréparable, une chute brutale des cours de la bourse et panique a donc gagné le marché boursier.

Notez qu’après plusieurs années d’euphorie économique, la spéculation s’est imposée sur le financement de l’économie réelle, c’est de là qu’est partie cette crise. Ce qui a ruiné des millions de citoyens américains, c’est alors le début de la grande dépression du siècle. Raison pour laquelle le jeudi Noir est traité comme étant la plus grande crise économique du 20 ème siècle.

3. Le Lundi Noir d’octobre 1987

Le Black Monday, un autre Krach Boursier qui se déroule en octobre et à New-York toujours. Tous les boursicoteurs du monde ont gardé dans leurs agendas la date du Lundi 19 octobre 1987. L’écosystème occidentale était dans une période de santé économique stable sans trouble économique. D’un coup brusque le Dow Jones, l’indice de la Bourse de New York enregistre une perte de points qui s’élève à 508. Par estimation en pourcentage, cette perte s’élève à environ 22 %.

Pour certains experts en la matière, cette perte est due à la publication des chiffres du déficit commercial des États-Unis qui  était en chute libre.  Ainsi la chute de l’indice boursier le Dow Jones à provoqué aussi la chute de plusieurs autres indices boursiers à savoir :

  • La. Chute des indices boursiers de Hong Kong qui s’élève à 46 % ;
  • La chute des indices Boursiers de Londres qui s’élève à v27 % ;
  • Etc 

Il a donc fallu deux bonnes années avant que l’indice Boursier le Dow Jones ne retrouve son niveau d’avant octobre 1987. Après quoi l’économie américaine a repris son cours.

4. Une Bille très ” ‘Net”

Au premier semestre de l’année 2000 où un grand nombre de personnes ont commencé à ne pas avoir accès à internet. Une bulle spéculative frappe les secteurs de l’informatique et des télécommunications. Notez que autour de 1995, les acteurs de ces secteurs ont garanti un excellent gain aux investisseurs ce qui a motivé les investisseurs a y placer leur fonds. Cela a donc fait croître les valeurs boursière des dites sociétés mais cela n’a aucun lien avec leur chiffre d’affaires. En mars 2000, la bulle n’a donc pas résisté, elle a alors explosé.

5. Une Crise en Subprimes

Toujours aux États-Unis autour de 2000, les prêts hypothécaires à risques ou prêts subprimes en anglais sont assez répandus et sont très dangereux. En effet, ces prêts sont vendus par les banques aux spéculateurs moins scrupuleux. Mais après 7 années (à partir de 2007) le marché de l’immobilier a enregistré une chute.

Et cela, face à la multiplication des défauts de paiement des Américains qui avait participé aux subprimes. Autour de 2008 (septembre 2008). L’une des banques leaders des États Unis, la banque Lehman Brothers a enregistré une faillite. Ensuite la crise financière s’est répandue dans le Monde. C’est la dernière des 5 gros krach Boursier de l’histoire.

Réglementé Par : FCA, ANMF et DNB

Vente à Découvert : Oui

Nombre d'Actions :
+ 200 actions

Frais : 0,04%

Krach Boursier – Faut-il craindre l’avènement d’un krach Boursier ?

La volatilité accrue

Depuis le début de cette année, il est constaté l’apparition d’un certain nombre de fissures. Aux États-Unis une faible correction est apportée au niveau des fonds de volatilité accrue. D’après les analyses de monsieur Robert Shiller  un expert de l’université de Yale qui a reçu prix Nobel d’Économie à la suite de ses travaux sur les bulles financières.

La situation actuelle des marchés boursiers est semblable avec les périodes qui ont précédé le jeudi Noir (la crise de 1929). De l’autre côté, les détenteurs d’actions stipulent que les marchés boursiers sont surévalués. De ce fait, ils n’envisagent pas de sortir des marchés de peur d’être perdant.

Notez qu’en début d’année l’action moyenne de l’indice boursier S&P500 valait quarante fois ses propres profits. Cette valeur a été mesurée par le ratio cours/bénéfice, ce niveau de l’indice n’a jamais été dépassé jusqu’avant l’explosion de la bulle internet de 2000. De même, il est important de savoir que la mise en valeur des titres est fournie via le flux abondant de liquidité que les politiques monétaires accommodantes ont produit.

De plus, lesdites liquidités alimentées aussi les levés de fonds pour les placements de capital-risque. La spéculation sur les crypto-actifs et la croissance des coûts de l’immobilier depuis le début de la crise sanitaire. Une augmentation de 29 % du prix de l’immobilier  est remarquée aux États-Unis et 10 % au sein de l’Union européenne.  Ces paramètres risquent d’annoncer une nouvelle crise.

L’impact de la Croissance des Liquidités

Face à la renaissance de l’inflation qui est aussi un inconvénient de la croissance ou l’augmentation des liquidités. Unanimement les banques centrales envisagent développer des approches monétaires expansionniste à travers la suppression des rachats des obligations tout en faisant croître leurs taux directeurs.

À titre indicatif, la banque centrale des États-Unis qui normalement doit relever une seule fois ses taux, peut désormais le faire 3 ou 4 voire 5 fois. De même, la banque centrale européenne qui prévoit augmenter ses taux en 2023 ou plus, serait en mesure de le faire en 2022.

Vu ce retournement de tendance, les marchés boursiers seront confrontés à une grande situation. Ces situations auront forcément des impacts sur le marché. Pour faire face à cela, Sir John Cunliffe le sous-gouverneur de la banque d’Angleterre stipule que les marchés doivent être en mesure de corriger ces situations et sans doute une partie des investisseurs auront une perte financière. Il continue pour dire que cela fait partie du jeu et des risques d’investissement en Bourse.

Un grand nombre d’acteurs financiers révèle que depuis plusieurs années les marchés boursiers n’ont vraiment pas connu de correction. En effet, celle enregistrée en mars 2020 était de courte durée et est due au choc extérieur. Cette correction n’a pas affecté les instabilités engendrées par la politique monétaire.

Notez que le dernier Krach Boursier provoqué par les risques financiers internes est celui de la crise financière mondiale. Depuis ce moment, le système financier est passé à une période de modifications technologiques et réglementaires. Ce système est inhabituellement rapide et cela a permis de modifier fondamentalement la structure du système.

Les Risques de correction

En cette année (2022) en cas d’un éventuel retournement des marchés des titres à cause des changements technologiques et réglementaires. Les fonds de placement seront les  plus exposés en Amérique. En effet, ils possèdent un volume plus restreint d’action du trésor ou des obligations. De ce fait, les banques peuvent avoir plus d’écueils à ce sauver les investissements en danger en 2022 qu’il y a 15 ans (2007).

Notez que 10 ou 20 ans en arrière, lorsqu’une banque dispose d’un client qui est dans l’incapacité d’effectuer un appel marge. La banque elle-même pouvait effectuer l’achat de cette position et l’absorber dans son propre bilan. Aujourd’hui les banques ne possèdent plus les mêmes capacités et facilité d’action.

Notez qu’autour de mars 2020 où la fluctuation a secoué les marchés Boursiers. Les plus grands fonds indiciels d’obligation des sociétés de qualité supérieure de BlackRock s’échangent à plus de 90 000 fois la journée. Pendant que les 5 principaux Actions de l’ETF s’échangent à 37 fois seulement la journée. Pour certains cette manœuvre stabilise le prix des obligations et ces prix deviennent plus précis.

De même, cette politique peut aussi révéler à quel point les prix fluctuent en période de stress. Ce qui pourrait être très favorable à l’avènement d’un nouveau Krach Boursier. Il est aussi important de suivre de près les fonds obligataires des marchés émergents. En effet ces marchés sont très sensibles, ils succombent facilement aux variations de taux et de change. Cela dit, une tendance haussière des taux américains est en mesure de mettre un grand nombre de pays émergents en difficulté. Ce qui peut provoquer une onde choc pour les fonds.

Est-ce un Retour à la normale ?

À défaut d’entrer dans un nouveau cycle, les marchés actions s’insèrent dans une nouvelle période. Cela est accompagné des phases haussières des taux d’intérêt annoncées par les banques centrales, celle qui stipule que la volatilité devrait croître. Cependant, les banques centrales doivent être strictement prudentes dans la procédure de relèvement des taux. En effet, ces dernières doivent tenir compte du niveau historiquement croissant des dettes publiques.

Sans oublier la grande sensibilité de l’économie à ces derniers. Cela leur permettra d’éviter l’avènement d’une crise financière après la pandémie du siècle. En absence d’une sévère correction, vous devez sans aucun doute être plus sélectif et attentif. De même, vous devez être plus mobile face aux actions que les années précédentes. Bref, peut peut-être faire penser à un retour à la normale.

Réglementé Par : FCA, ANMF et DNB

Vente à Découvert : Oui

Nombre d'Actions :
+ 200 actions

Frais : 0,04%

Krach Boursier – Comment investir en cas de Krach Boursier ?

  • Lorsque vous ressentez vous ressentez l’approche d’un krach Boursier, malgré que cela soit difficile ou impossible. Vous avez la possibilité de placer votre argent dans les fonds Bear. En effet, ces fonds ont pour but de tirer profit des reculs ou baisse du marché. Les fonds Bear effectuent la reproduction fidèle des performances de l’indice CAC 40.
  • Lorsque vous faites recours aux analyses et à la base de données de Quantalys, en 2018, les fonds Bear ont pris en moyenne plus de 20 %. Notez aussi qu’en dehors de l’investissement sur les fonds Bear, vous avez aussi la possibilité d’opter pour les trackers qui donnent la possibilité de parier à la baisse.
  • À titre indicatif, dans l’intervalle 18 février et 20 mars 2020. Le trackers BX4 a pris environ 120 %, un record louable. Choisissez plutôt d’investir au moyen des Brokers fiables tel DEGIRO. Le paradoxe avec ces trackers réside dans le fait qu’ils sont gorgés d’assez de risques. Ces trackers requiert beaucoup d’attention, vous devez donc les suivre de près et les vendre le plus rapidement possible.
  • En effet, si le marché croit, il chute en flèche ce qui sera déplorable pour vous si vous n’êtes pas habile. À titre indicatif, le trackers BX4 a enregistré une perte de 24 % dans l’intervalle allant du 23 au 25 mars 2020. Une analyse constante du marché est recommandée. Vous devez aussi garder à l’esprit que les pertes potentielles sont illimitées. Puisque si le marché croît beaucoup trop vous pouvez encore enregistrer une perte financière qui peut être au-dessus de ce vous aviez acheté.

Krach Boursier – Autres Bons Plans En 2022

Nourou-Deen DABINA
Nourou-Deen DABINA
Rédacteur Web SEO & Juriste de formation. Je suis un féru de la littérature française et très passionné du monde de la FinTech (DeFi, Bourse, Trading, Metaverse, NFT, etc).
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200