EduBourseBourseSwap En Bourse : Définition et Fonctionnement en 2022

Swap En Bourse : Définition et Fonctionnement en 2022

swap bourse

Si vous êtes passionné de bourse, vous avez certainement entendu parler de Swap sans savoir de quoi il s’agit. C’est une expression anglaise « to swap » qui signifie « échanger » en langue française. Dans le domaine des finances, le swap est un échange financier. Plus précisément, il se rapporte à un contrat d’échange sur les flux financiers entre les parties. Généralement, ce sont les banques ou institutions financières qui sont les plus impliquées. Ce qui entraîne inévitablement l’intervention des bourses.

Que veut alors dire swap en bourse ? Quels sont les types de swaps en bourse ? Quel est le fonctionnement du swap en bourse ? Dans cet article, vous aurez la définition de swap en bourse et des éclaircissements sur le fonctionnement du contrat swap. Nous reviendrons aussi sur les avantages et inconvénients du swap ainsi que sur les types de swaps.

Qu’est-ce Que Le Swap En Bourse ?

Le swap en bourse renvoie simplement à un contrat conclu entre deux parties pour l’échange d’un flux financier contre un autre. Cet échange est établi en fonction d’une échéance déterminée au préalable. Ainsi dit, le swap est un accord légal dans le domaine boursier, relatif au troc de flux financiers. Par ailleurs, le swap bourse est aussi une sorte de crédit croisé établi pour une période fixée lors de la conclusion dudit contrat.

Le swap bourse est donc un véritable outil d’échange d’une série de flux ultérieurs. Autrement dit, les swaps sont des produits financiers dérivés dont la valeur est étroitement liée à celle des ‘’sous-jacents’’. L’on utilise le swap bourse pour la couverture ou la spéculation, comme c’est le cas avec le marché des devises. Les sous-jacents sont très divers et peuvent renvoyer à des taux d’intérêt, des devises, ou même l’inflation… 

Dans la majeure partie des contrats swap bourse, l’une des parties est tenue d’effectuer des paiements sur la base de l’évolution d’une variable. Par contre, l’autre partie effectue des paiements établis par un facteur fixe. Une fois de plus, les contrats de swap bourse sont ceux que fixent les banques. Il est important de savoir que le contrat de swap n’a aucune valeur originelle, sauf celui relatif aux devises.

Lors de la rédaction d’un contrat swap bourse, il y a des éléments obligatoires qui doivent y figurer. L’on peut citer : le montant nominal,  la date d’effectivité du contrat et la durée de ce contrat. L’on a aussi la valeur du taux fixe,  la base de calcul et l’échéance prévue pour les versements…

Réglementé Par : FCA, ANMF et DNB

Vente à Découvert : Oui

Nombre d'Actions :
+ 200 actions

Frais : 0,04%

Comment Fonctionne Un Contrat En Swap ?

En guise de rappel, le contrat de swap en bourse renvoie à un contrat mettant en relation deux parties pour un échange d’un flux financier contre l’autre. Cependant, cette définition du swap bourse demeure insuffisante. Il faut l’explorer davantage afin de véritablement déterminer le fonctionnement de ce contrat.

Le Swap en Bourse et les Contrats Sous-jacents

Prenons le cas d’une société A en quête d’obtention par la société B d’un prêt lié à un taux d’intérêt fixe. Mais en fonction des conditions spécifiques, l’accès au taux d’intérêt variable est une exigence de la banque. La société B de son côté souhaite accéder à un financement à n’importe quel taux d’intérêt variable. Toutefois, la banque B exige alors un taux d’intérêt fixe.

Les entreprises A et B qui acceptent l’échange de leurs obligations de paiement utiliseront le swap. Il en découle ainsi une possibilité pour la société A d’effectuer des paiements à taux fixe. Pourtant, elle recevra un taux d’intérêt variable de la société B ( réciproquement). C’est aussi le cas d’une société disposant d’un placement à taux fixe de 3 %. Elle souhaiterait échanger contre un taux variable indexé, car elle prévoit à l’avance une augmentation des taux.

En effet, elle a en face d’elle une société avec un placement à taux variable à 3,5 %. Elle souhaiterait l’échanger contre un taux fixe à 3 %, du fait qu’elle prévoit une descente des taux variables en dessous de 3,5 %. Ces deux sociétés peuvent alors opter pour un swap d’un taux fixe à 3% contre celui à taux variable (à l’instar de l’Euribor européen). La première société donnera ainsi à la seconde les intérêts issus du placement à taux fixe et vice versa.

Cas Ppratique d’Utilisation du Swap par les Entreprises

Prenons le cas d’une société A en quête d’obtention par la société B d’un prêt lié à un taux d’intérêt fixe. Mais en fonction des conditions spécifiques, l’accès au taux d’intérêt variable est une exigence de la banque. La société B de son côté souhaite accéder à un financement à n’importe quel taux d’intérêt variable. Toutefois, la banque B exige alors un taux d’intérêt fixe.

Les entreprises A et B qui acceptent l’échange de leurs obligations de paiement utiliseront le swap. Il en découle ainsi une possibilité pour la société A d’effectuer des paiements à taux fixe. Pourtant, elle recevra un taux d’intérêt variable de la société B ( réciproquement). C’est aussi le cas d’une société disposant d’un placement à taux fixe de 3 %. Elle souhaiterait échanger contre un taux variable indexé, car elle prévoit à l’avance une augmentation des taux.

En effet, elle a en face d’elle une société avec un placement à taux variable à 3,5 %. Elle souhaiterait l’échanger contre un taux fixe à 3 %, du fait qu’elle prévoit une descente des taux variables en dessous de 3,5 %. Ces deux sociétés peuvent alors opter pour un swap d’un taux fixe à 3% contre celui à taux variable (à l’instar de l’Euribor européen). La première société donnera ainsi à la seconde les intérêts issus du placement à taux fixe et vice versa.

La Régulation des Swaps

Il est important de noter que l’European Market and Infrastructure Regulation (EMIR) de l’Union européenne exige une obligation de compensation principale. Celle-ci porte sur les swaps de taux d’intérêt fixe contre ceux à taux variable. Il en est de même des swaps de base ainsi que ceux indexés sur le taux à un jour.

Une entreprise en restructuration à cause de son endettement à taux fixe ferait bien de swapper. C’est profitable de swapper ce taux fixe (« jambe fixe ») contre un taux à variations (« jambe variable »). L’idée derrière est de tirer profit de la baisse. La contrepartie « jambe fixe » devra alors payer des intérêts à taux fixe afin de recevoir un taux variable. Quant à la « jambe variable », elle versera un taux variable et recevra un taux fixe. Au cas où elle a contracté une dette à taux variable et qu’elle craint une augmentation des taux, l’entreprise peut revoir sa position. Elle va swapper ledit taux variable contre un taux fixe afin de consolider le coût de l’emprunt.

Pourquoi Le Swap en Bourse ?

Le swap bourse est à utiliser pour de nombreuses raisons en l’occurrence : la réduction de l’exposition du risque d’une entreprise, l’opération de couverture, la spéculation ainsi que la protection de risque de contrepartie.

La réduction de l’exposition au risque d’une entreprise ou d’un individu tient juste du fait qu’il n’y ait aucune transaction sur le capital. Car, toutes les négociations s’effectuent uniquement sur les flux d’intérêt déjà changés. Le capital est ainsi préservé et,  il en résulte une réduction de l’exposition du risque d’une entreprise ou d’un individu.

La Quête d’une Plus Grande Stabilité

Le swap est une véritable opération de couverture, en ce sens qu’il permet parfois l’échange d’un produit financier volatil contre un produit financier offrant une meilleure stabilité. Ceci confère alors une énorme garantie due au passage de l’incertain à la certitude. Pour les swaps de taux variable, un taux variable pourra être échangé contre un taux fixe. C’est à n’en point douter la sécurité financière qu’offre le swap qui fait de lui une réelle opération de couverture.

La Réduction du Risque de Contrepartie

Le swap favorise la spéculation qui est largement moins coûteuse qu’une action directe relativement à la composition de l’actif ainsi que du passif. Le swap bourse est aussi un actif financier conférant la protection du risque de contrepartie. Il concerne n’importe quel actif financier en échange du risque de défaut d’une des contreparties du swap.

Optimisation de la Gestion des Investissements

Opter pour le swap est aussi un atout, car il optimise la gestion de vos placements. Le swap bourse peut alors vous accorder une protection contre la chute du rendement d’un placement. Il en est de même pour gagner en profit en passant à un taux variable. Vous pouvez effectuer aussi le choix parmi une gamme variée d’indices et valeurs. Le choix que vous avez,  repose sur des indices à l’instar des devises. Celles-ci vous permettront de réaliser des opérations en accord avec la structure de votre endettement. C’est alors à vous d’adapter les caractéristiques de votre swap en fonction de votre situation.

Il existe plusieurs types de swap, et parmi ceux-ci, il y en a qui sont communs et d’autres beaucoup moins utilisés.

Les Types De Swaps Ordinaires

Il est important de savoir que les swaps impliquent couramment qu’il y’ait un échange des flux de trésorerie sur une période déterminée. Ces flux sont tributaires le plus souvent d’un taux de référence, et ils sont parfois fixes entre les deux parties. Un swap d’un taux d’intérêt observera par exemple un échange des intérêts sur la base d’un montant principal à un taux fixe. Mais aussi, à un taux variable au cours d’une période similaire. Les swaps les plus courants sont : 

Les Swaps de Taux d’Intérêt

Ils se rapportent à ceux portant sur des obligations ou recettes de paiement d’intérêts. Ils nécessitent alors que les deux contreparties effectuent un échange d’un flux de trésorerie sur une période déterminée. Celles-ci se feront sur la base d’un seul ou d’une multitude de taux d’intérêt de référence. Habituellement, cela renvoyait à un taux de référence à l’instar du Libor (London Interbank Offered Rate). Ou à défaut,  Euribor (Euro Interbank Offered Rate) ou le TBA-LIBOR (The Brokers Offered Rate). Toutefois, il est important de noter qu’une fois LIBOR éliminé à cause d’un tas de scandales de truquage, il y’a d’autres références de taux d’intérêt établis pour sa substitution comme le SOFR.

En général,  ils impliquent l’échange d’un flux de trésorerie final nommé ‘’paiement de résiliation’’. Cela se produit à un instant spécifique par une formule établie par analogie avec le paiement final d’une obligation. Les swaps basés sur le Libor par exemple, ont des stipulations précises. S’il y a échange de taux variables avec une autre, et qu’il y a de nouveau échange des taux fixes avec une autre dans le futur, l’échange doit avoir lieu au même taux initial. Le swap de taux d’intérêt est un contrat entre deux contreparties pour l’échange des flux de trésorerie. Ces flux sont basés sur un montant principal notionnel et une multitude de taux d’intérêt déterminés dans une seule devise.

Les Swaps à Terme

C’est l’accord entre deux parties pour l’échange des flux de trésorerie d’un actif contre un autre. Cet échange arrive à diverses périodes préétablies dans le futur par rapport à un calendrier fixe. Le plus souvent, ils utilisent un taux d’intérêt fixe. Dans certaines situations, ils peuvent inclure le paiement d’une somme forfaitaire fixée à l’échéance. Elle se nomme ‘’ prix de règlement initial’’ et se détermine lors d’un contrat de swap. C’est le cas des swaps basés sur le Libor pouvant stipuler qu’il y a échange des taux variables d’une partie avec l’autre. L’échange est renouvelé contre des taux fixes déterminés à l’avenir. Il doit avoir de nouveaux échanges contre le taux similaire à celui du swap ou des taux en vigueur sur le marché.

Les Swaps de Base

Le swap de base se rapporte aux swaps dont les contreparties effectuent l’échange. Cet échange concerne des paiements à taux fixe reflétant la différence entre deux indices à taux variable. C’est aussi le cas des paiements à taux variable basés sur un écart fixe par rapport à divers indices dont le taux est variable. Il en est de même pour les swaps basés sur le SOFR. Si une partie de l’échange des taux varie avec elle dans le futur, l’échange doit de nouveau avoir lieu sur l’échange du taux similaire que le swap initial ou celui en vigueur sur le marché.

Les Swaps de Fret

Connu aussi sous le nom de swap d’expédition, c’est un contrat entre deux contreparties pour l’échange des flux de trésorerie. Ce swap concerne l’échange des obligations des deux parties relatives à une jambe d’un contrat de fret ainsi que celle ayant trait à l’autre jambe du même contrat.

Les Swaps de Devises

Il s’agit d’un accord entre deux contreparties pour l’échange des flux de trésorerie. Il peut aussi s’agir de l’échange des obligations des deux parties libellées dans une devise contre celles libellées dans une autre. Les swaps de devises sont établis soit pour une courte durée, soit pour une plus longue durée que celle des deux titres de créance concernés. Tout ceci concourt à ce qu’il y’ait remboursement par chaque partie, de sa propre dette sur une plus longue ou plus courte durée que celle de l’autre partie.

Les Swaps de Devises Croisées

Ce sont ceux qui réduisent les risques ou tirent profit des opportunités liées aux variations de la valeur des devises. Les entreprises peuvent être dans le besoin d’un swap entre deux devises. Il s’agit d’un type de swap portant sur des flux de trésorerie libellés dans de devises différentes. Il est particulièrement utile lors de l’attente par une partie de la réception des paiements dans une devise mais aussi,  à des paiements ou dettes libellés dans une autre.

Prenons comme exemple une société australienne pouvant emprunter en dollars américains pour la construction d’une usine. Elle reçoit par contre ses revenus en dollars australiens. S’il y a baisse de la valeur du dollar australien par rapport à celle du dollar américain, cela soulève un problème. Du fait de son exposition au risque de change, les actifs de la société régressent alors que ses passifs grimpent. Ceci suscite un resserrement. Un swap impliquant plusieurs devises mesurant l’exposition et adapté aux attentes du client pourrait servir à éviter ce problème.

Les Swaps d’Inflation

Accord entre deux contreparties pour l’échange des flux de trésorerie, des obligations des deux parties incluant au moins une obligation liée à l’inflation. C’est un type de swap pouvant aussi se rapporter aux flux de trésorerie libellée dans différentes devises. Il est utile lorsqu’une partie s’attend à la réception des paiements dans une devise dont la valeur réelle n’est pas très sûre à cause d’un historique d’inflation (ou une inflation actuelle élevée).

Les Swaps d’Option

Encore appelé « swaption », il donne à l’acheteur le droit et non l’obligation. Ce dernier peut alors effectuer l’achat ou la vente de quantités préétablies d’un actif sous-jacent. Cette opération doit se dérouler sur une période définie à l’avance. C’est un type de swap précisant généralement si l’option peut être changée ou résiliée au cours de son cycle de vie et l’impact de ces changements sur le flux de paiement.

Les Swaps de Matières Premières

Il s’agit d’un accord entre deux contreparties relatives à l’échange des flux de trésorerie des obligations. Il faut au moins que l’obligation concerne une matière première. Les matières premières concernées peuvent être : du pétrole, du gaz naturel, du cuivre…

Les Types de Swaps Les Moins Communs

Entrent dans cette catégorie les swaps moins connus, mais tout aussi importants.

Les Swaps de Défaut de Crédit

Accord entre deux contreparties (généralement connu sous le nom d’acheteur de la protection) contre un paiement en cas d’évènement de crédit ayant un impact sur l’actif de référence. Tout au long de sa période d’exécution, un swap de défaut de crédit peut être négociable en indépendant. Le swap de crédit peut être résilié de façon anticipée par paiement forfaitaire équivalent. C’est aussi possible en effectuant des échanges de flux de trésorerie. Les conditions étant établies dans un accord préalable.

Les Swaps de Risques Subordonnés

Les swaps de risques subordonnés sont également les swaps de risque sur actions. Ils renvoient à un contrat de swap entre deux contreparties pour l’échange des flux de trésorerie des obligations des deux parties. Pour cela, il faudrait au moins qu’une obligation implique des actions. Ce type de swap s’utilise dans les flux de trésorerie libellés dans des devises diverses. Ils sont plus utiles lorsqu’une partie est dans l’attente de recevoir des paiements dans une devise dont la valeur est tributaire de l’inflation.

Swap d’Actions

C’est aussi un accord de swap entre deux contreparties portant sur l’échange des flux de trésorerie des obligations des deux parties. Mais ici, une des obligations a un lien avec la variation d’un indice boursier particulier.

Swap à Rendement Total

C’est un accord de swap entre deux parties consistant en une série d’échanges lors de période d’exécution du swap. La partie payant le rendement total effectue des paiements fondés sur un montant notionnel. Celui-ci se rapporte le plus souvent à un investissement dans un titre ou un indice. L’indice ou le titre en question se doit de varier conformément à la performance de cet instrument. L’autre partie effectue des paiements à l’initial déterminé au taux contractuel. Ils font l’objet d’un ajustement pour la compensation des variations des taux d’intérêt durant le cycle de vie des swaps.

Swap de Variance

Il s’agit de produits financiers dérivés dont la négociation s’effectue de gré à gré. Ils sont utilisés pour la couverture des risques et/ou la spéculation sur l’évolution du prix d’un certain actif. Il en est de même du prix d’un indice, une mesure de la volatilité, d’un taux d’intérêt ou un taux de change.

Swap de Panier

Il renvoie à l’échange des flux financiers libellés dans des devises diverses.  Ces dernières ont un rapport avec un ou plusieurs actifs présents dans un panier. C’est le cas de la Chine qui autrefois gérait sa monnaie relativement au panier CFETS. Il s’agit d’un mélange de différentes monnaies du monde entier en fonction de leur importance dans l’économie mondiale.

Swaps à Terme

C’est un accord échangeant la date contractuelle à la valeur de l’heure dans les flux de trésorerie ayant lieu à une date prochaine. C’est un type d’échange accordant plus de sécurité que les autres swaps puisque le prochain paiement est gratuit. Il arrive aussi que l’on l’appelle swap différé.

Que Faut-il Retenir Du Swap En Bourse ?

En définitive, le swap bourse offre une panoplie d’avantages aux intéressés. Sur le marché des devises, on l’utilise pour les opérations de trésorerie et de sécurisation de crédits. Il expose cependant à un risque lié à la contrepartie. Et donc, il ne faudrait pas perdre de vue que l’autre partie du contrat peut ne pas honorer ses engagements. Au cas où le swap est utilisé pour la spéculation, il est aussi probable que vous connaissiez des pertes liées à de mauvaises prédictions. Il est alors important de mener des analyses suffisamment solides avant de s’impliquer dans n’importe quel swap.

Réglementé Par : FCA, ANMF et DNB

Vente à Découvert : Oui

Nombre d'Actions :
+ 200 actions

Frais : 0,04%

FAQ

🤔Pour un swap de taux d’intérêt, faut-il opter pour un taux fixe ou variable ?

Tout dépend de l’état actuel des taux au moment de l’utilisation du swap, il faudrait alors toujours consulter l’évolution des taux à ce moment.

🔑Comment peut-on limiter les risques liés au swap ?

Le contrat constitue l’unique moyen de risques liés au swap du fait qu’ils confèrent une certaine protection.

🔎Qu’est-ce que le swap en trading ?

En trading, le swap signifie qu’une position ouverte laissée sur les marchés financiers pour le prochain jour, vous êtes tenus de payer ce droit.

Mamisoa Fitahiana Razafimamonjy
Mamisoa Fitahiana Razafimamonjy
Rédactrice Web Professionnelle depuis 3ans, et titulaire d'un Master en Droit Privé. Ayant une capacité d'adaptation exceptionnelle, Mamisoa est devenue rédactrice spécialisée dans le monde des cryptomonnaies, Blockchain, NFT.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200