EduBourseBourseTapering Bourse : Définition, Principe Et Enjeux en 2022

Tapering Bourse : Définition, Principe Et Enjeux en 2022

Tapering Bourse Définition  Quelle est la définition du tapering en bourse ? Quel est son impact sur les marchés boursiers ? Quid du quantitative easing et du taper tantrum ? Telles sont les questions auxquelles nous répondrons dans ce dossier.

Appliqué au domaine financier, le tapering est  une réduction du bilan des banques centrales. des details dans cet article !

Qu’est-ce qu’un Tapering en Bourse ?

Tapering Définition

Encore appelé resserrement quantitatif, le tapering renvoie aux politiques qui transforment les activités classiques des banques centrales. C’est le processus à travers lequel une banque centrale réduit son patrimoine. La réduction est prioritairement axée sur les taux d’intérêt et le contrôle de l’idée que se font les investisseurs sur la prochaine direction des taux d’intérêt. La volonté de réduction peut concerner les réserves obligatoires ou le taux d’actualisation.

Par ailleurs, le tapering peut aussi inclure la réduction initiale des achats d’actifs. Ce qui peut occasionner l’inversion des politiques de QE (assouplissement quantitatif) instaurées par une banque centrale.

Le tapering ne peut survenir qu’à la suite de l’instauration d’un type de politiques de relance économique. Il est mis en place une fois que les politiques de QE ont atteint le résultat escompté de stimulation et de stabilisation de l’économie.

Réglementé Par : FCA, ANMF et DNB

Vente à Découvert : Oui

Nombre d'Actions :
+ 200 actions

Frais : 0,04%

Qu’est ce que le Tapering en Bourse ?

Les politiques de QE instaurées après la crise financière de 2007-2008 ont impacté positivement les prix des actions et des obligations sur les marchés boursiers américains. Par ricochet, les investisseurs se souciaient de l’influence d’une possible réduction de ces politiques favorables. Il faut dire que les crises peuvent conduire les banques centrales à réaccélérer rapidement les achats d’actifs. Et principalement à inverser le processus de réduction. A cause de la dépendance face à une relance monétaire soutenue dans le cadre du QE, la bourse peut connaitre un ralentissement en réponse au tapering. Les experts ont nommé cette situation « Taper Tantrum » ou « crise de colère ».

Un Volet Théorique

Pour l’heure, le tapering est une hypothèse théorique. Il n’a jamais été pratiqué avec succès par les banques centrales qui ont établi une incitation économique tiré par le QE. Dans cette situation, il n’est pas évident de déterminer l’influence du tapering sur les marchés boursiers. Néanmoins, il est largement admis qu’une fois que la FED (réserve fédérale américaine) a commencé le lent reversement de sa relance économique, la bourse réagirait négativement.

Tapering en Bourse : Comprendre le Concept

Le tapering est la 1ère étape du processus d’arrêt ou de retrait complet d’un programme de relance monétaire déjà exécuté. Lorsque les banques centrales veulent stimuler une économie en période de récession, elles promettent souvent d’inverser leurs politiques de relance. Et ce une fois que l’économie sera restaurée. Indubitablement, continuer d’inciter une économie avec de l’argent facile quand la récession est terminée est susceptible de provoquer une inflation incontrôlable. Cette opération peut occasionner une économie en surchauffe et une bulle des prix des actifs induite par la politique monétaire.

Exécution du Tapering en Bourse par les Banques Centrales

Afin de réduire l’incertitude des marchés boursiers et fixer leurs besoins,  les banques centrales doivent communiquer ouvertement avec les investisseurs. Les échanges doivent porter sur l’orientation de leur politique et les activités futures. Fort de cela, les banques recourent  généralement à une réduction progressive, plutôt qu’à l’arrêt brutal des politiques monétaires expansionnistes.

Les banques centrales participent à réduire l’incertitude des marchés boursiers en décrivant leur approche du tapering. Elles définissent les conditions particulières dans lesquelles le tapering se poursuivra ou cessera. Dès lors, toute réduction prévue des politiques de QE est communiquée à l’avance. Cela permet aux marchés boursiers de procéder à des ajustements avant le déroulement effectif de l’activité.

Dans le cadre d’un QE, la banque centrale doit annoncer son projet de ralentir les achats d’actifs et de vendre ou de laisser les actifs arriver à maturité. Cette opération a pour but de réduire le montant total des actifs de la banque centrale et par ricochet, la masse monétaire.

Histoire du Tapering en Bourse

L’histoire révèle que le tapering est une activité théorique. Le tapering est apparu en juin 2013 lorsque l’ancien président de la FED, Ben Bernanke a fait une annonce. Il informait l’opinion que la FED réduirait le nombre d’actifs achetés chaque mois tant que les conditions économiques seraient favorables. La tapering faisait alors référence à la réduction, et non à l’élimination des achats d’actifs de la FED. La FED et d’autres banques centrales qui se sont engagés dans le QE au cours des dernières décennies ont annoncé leur intention de réduire et d’inverser le QE. Cependant, les banques centrales se sont montrées jusqu’à présent incapables ou peu disposées à s’engager dans une réduction continue. Elles le sont encore moins dans une inversion complète de leurs politiques de QE.

Une Histoire Théorique

Que ce soit la FED, la banque du Japon, la banque de Suisse ou la banque centrale européenne, toutes ont proposé de réduire ou d’annuler leurs politiques de QE. Mais elles ont ensuite renouveler et accélérer les achats d’actifs et continuer à élargir leurs bilans. La banque centrale de Suède, la Sverges Riksbank a réussi jusqu’à présent à réduire son bilan de 2010 à 2011. Seulement, elle a régulièrement élargi son bilan depuis lors pour presque doubler son sommet précédent. Dès lors, l’idée théorique selon laquelle les banques centrales réduisent le QE reste une promesse vide plutôt qu’une possibilité réelle.

La Rémanence des Crises de Colère

La récurrence des « crises de colère » est une explication pertinente de la réticence des banques centrales à revenir sur leurs politiques de QE. Les marchés boursiers et les investisseurs peuvent réagir de manière extrême à la possibilité que la relance de la banque centrale ralentisse. Par exemple, les annonces de réduction imminente de la part de la banque centrale se sont généralement soldées par de fortes hausses. Notamment des rendements des obligations d’Etat et des baisses des marchés boursiers. Cela crée une puissante incitation pour les responsables de la politique monétaire à retarder ou à annuler les plans de liquidation de leurs bilans. Ceci parce qu’ils veulent éviter de nuire aux intérêts de leurs électeurs dans le secteur financier.

Tapering Bourse – Qu’est ce que le Taper Tantrum ?

L’expression « Taper tantrum » désigne cette colère survenue en mai 2013 faisant suite à une intervention du président de la banque centrale américaine (FED), Ben Bernanke. Celui-ci venait de sauver les marchés financiers de la crise des subprimes. Il commença son discours en annonçant l’intention de la FED de maintenir une politique monétaire aussi arrangeante que possible. Au cours de la conférence, Ben Bernanke déclare que la FED peut « taper » (réduire) le rythme de ses achats dans ses prochaines réunions. Au même instant, les taux longs ont explosé de partout, signe d’une colère qu’on a vite fait de nommer « taper tantrum ».

Comprendre le Taper Tantrum

Pour réagir face à la crise financière de 2008 et vis-à-vis de la récession qui a suivi, la FED a exécuté une politique connue sous le nom d’assouplissement quantitatif (QE). Celle-ci implique d’importants achats d’actions et obligations. D’un point de vue théorique, cette opération augmente la liquidité dans le secteur financier pour maintenir la stabilité et promouvoir la croissance économique. La stabilisation du secteur financier a favorisé les prêts, permettant aux consommateurs de dépenser et aux entreprises d’investir. D’antan, le QE et la politique monétaire étaient utilisés comme solution à court terme. Ceci à cause du risque provenant d’une baisse des valeurs en dollars, découlant sur une hyperinflation.

La Crainte de l’Instabilité des Marchés

Les économistes traditionnels mettaient un accent sur le fait que lorsque la FED alimente l’économie trop longtemps, les conséquences sont inéluctables. Ainsi, le tapering qui réduit progressivement la quantité d’argent que la FED injecte dans l’économie est supposé réduire  progressivement la dépendance de l’économie à cet argent. Et permettre ainsi à la FED de se retirer en tant que soutien de l’économie. Toutefois, la FED a trouvé diverses façons (exemple de la fenêtre des rachats) d’injecter des liquidités dans l’économie sans faire baisser le dollar. Seulement, les investisseurs craignent que le manque d’argent déclenche l’instabilité des marchés boursiers.

Ce Qui Explique la Résilience du Marché Boursier Pendant le Taper Tantrum

Les raisons qui expliquent la santé continue du marché bousier sont plurielles. Premièrement, la FED n’a pas véritablement ralenti ses achats de QE après les déclarations du président Bernanke. La banque centrale américaine s’est plutôt lancée dans une troisième série d’achats massifs d’obligations. Deuxièmement, la FED a assuré une forte confiance dans la reprise du marché. Ce qui a permis de stimuler le sentiment des investisseurs. Une fois que ces derniers ont réalisé qu’il n’y avait aucune raison de s’inquiéter, le marché boursier s’est stabilisé.

Réglementé Par : FCA, ANMF et DNB

Vente à Découvert : Oui

Nombre d'Actions :
+ 200 actions

Frais : 0,04%

Tapering Bourse – Pourquoi le Quantitative Easing (QE) ?

Le quantitative easing (QE) ou assouplissement quantitative en langue de Molière est un outil de politique monétaire non conventionnelle. Elle est utilisée par les banques centrales comme la FED. Elle les aide à acheter des actions dans le but de réduire les taux d’intérêt, d’augmenter la masse monétaire et d’accroître les prêts aux consommateurs et aux entreprises. Le but principal est de stimuler l’activité économique pendant une crise financière et de maintenir le crédit.

Comprendre le Quantitative Easing (QE)

Lorsqu’une banque centrale décide d’utiliser le QE, elle procède à des achats à grande échelle d’actifs financiers, comme des actions et des obligations d’Etat et d’entreprises. Cette décision qui semble simple de prime abord produit pourtant des résultants puissants. En effet, la quantité d’argent en circulation augmente, ce qui contribue à faire baisser les taux d’intérêt à long terme. Cette opération réduit le coût d’emprunt, stimulant ainsi la croissance économique.

Analogie avec la Politique du Taux d’Intérêt

Une banque centrale qui achète des titres à échéance plus longue a pour objectif d’abaisser les taux d’intérêt du marché à plus long terme. Vous pouvez comparer cela avec la politique du taux d’intérêt qui cible les taux d’intérêt du marché à plus court terme.

Illustration

Lorsque la FED ajuste son objectif pour le taux des fonds fédéraux, elle cherche à influencer les taux à court terme que les banques facturent mutuellement pour les prêts quotidiens. La banque centrale américaine a utilisé la politique des taux d’intérêts pendant des décennies pour maintenir le crédit et maintenir l’économie américaine sur la bonne voie. Quand le taux des fonds fédéraux était ramené à zéro pendant la Grande Récession, il est devenu impossible de réduire davantage les taux pour encourager les prêts. Plutôt la FED a mis en œuvre un QE et a commencé à acheter des titres adossés à des créances hypothécaires (MBS) et des bons du Trésor  pour empêcher l’économie de geler.

Fonctionnement du QE 1

Le simple fait d’acheter des actifs sur le marché libre change l’économie pour le mieux de la manière suivante :

  • La banque centrale achète des actifs : Avec le QE, la banque centrale utilise de nouvelles réserves bancaires pour acheter des bons du Trésor à long terme sur le marché libre auprès des principales institutions financières.
  • Des liquidités fraiches sont injectées dans l’économie : à la suite de ces transactions, les institutions financières disposent de plus d’argent sur leurs comptes. Elles peuvent détenir cet argent, prêter aux consommateurs ou utiliser pour acheter des actifs.

Fonctionnement du QE 2

  • La liquidité du système financier augmente : l’injection des liquidités dans l’économie a pour but de prévenir les problèmes du système financier, tels qu’un resserrement du crédit.
  • Les taux d’intérêt baisent encore : lorsque la banque centrale achète pour des milliards de bon du Trésor et d’autres actifs à revenu fixe, les prix des obligations augmentent et les rendements baissent. Des taux d’intérêt plus bas rendent les emprunts moins chers.
  • Les investisseurs modifient leur allocation d’actifs ; 
  • La confiance dans l’économie augmente : grâce au QE, la FED a rassuré les marchés et l’économie au sens large. Les entreprises et les consommateurs sont plus susceptibles d’emprunter de l’argent, d’investir en bourse, d’embaucher plus de personnel et de dépenser plus d’argent.

Tapering Bourse – Quantitative Easing et Dépenses Publiques

Le QE réduit le coût d’emprunt dans l’économie, même pour les gouvernements. En Grande-Bretagne, l’un des moyens par lesquels le QE fonctionne consiste à réduire le rendement des obligations ou le taux d’intérêt des obligations britanniques. Mais la banque centrale d’Angleterre précise que ce n’est pas pour cette raison qu’elle fait du QE. Elle utilise le QE principalement pour maintenir l’inflation à un niveau bas et stable, et pour pouvoir soutenir l’économie. C’est cet objectif qui aidera la banque à décider quand et comment arrêter le QE. Il peut également la motiver à vendre certaines des obligations qu’elle détient. Du moment où cela s’avère nécessaire pour maintenir l’inflation à un niveau bas et stable.

Tapering Bourse – Les Inconvénients du QE

  • L’inflation : le plus gros risque de l’assouplissement quantitatif est l’inflation. Indubitablement, lorsqu’une banque centrale imprime de l’argent, l’offre de dollars augmente. Ce qui peut conduire à une diminution du pouvoir d’achat de l’argent déjà en circulation et à une hausse des prix ;
  • Des bulles d’actifs : l’assouplissement quantitatif peut faire exploser le marché boursier et l’actionnariat est concentré parmi les Américains déjà aisés. En abaissant les taux d’intérêt, la FED encourage l’activité spéculative sur le marché boursier. Ce qui peut provoquer des bulles et l’euphorie peut s’accumuler ;
  • Une inégalité des revenus : en raison de l’influence de l’assouplissement quantitatif. A la fois sur les actifs financiers et sur les actifs réels comme l’immobilier.

Réglementé Par : FCA, ANMF et DNB

Vente à Découvert : Oui

Nombre d'Actions :
+ 200 actions

Frais : 0,04%

Tapering Bourse – Exemples d’Assouplissement Quantitatif dans l’Histoire

Exemple 1

La banque du Japon est l’un des défenseurs les plus farouches de l’assouplissement quantitatif. Elle a utilisé cette politique depuis plus de 10 ans. Comme autres exemples, nous avons les cas de la banque d’Angleterre et de la banque européenne qui ont recouru au QE après la crise financière de 2007.

Exemple 2

La FED s’est également servie du QE en 2008 pour faire face à la grande récession. A cette époque, le président de la FED Ben Bernanke a cité le précédent du Japon comme étant en même temps identique et différent de ce que la FED envisageait. La banque centrale américaine a acheté en trois tours différents plus de 4000 milliards de dollars entre 2009 et 2010.

Les Cycles d’Assouplissement de la FED

Pendant les premiers cycles d’assouplissement quantitatif, les dirigeants de la FED ont annoncé à l’avance en même temps le montant des achats et le nombre de mois nécessaire pour les terminer. En plein troisième cycle de QE en 2013, la FED a cessé d’annoncer le montant des actifs à acheter. La banque s’est plutôt engagée à accroitre ou diminuer le rythme des achats à mesure que les perspectives du marché du travail ou de l’inflation changent. Lors de la crise financière, c’était un terrain presque inexploré et la FED était ainsi plus prudente sur les messages des achats et la durée de leurs politiques.

Tapering Bourse – Quantitative Easing et Crise de Covid-19

Tirant les leçons de la Grande récession, la FED a relancé le QE en réponse à la crise économique due à la pandémie de coronavirus. Les dirigeants ont annoncé des plans pour le QE en mars 2020, mais sans limite de dollar ni de temps.

Le plan d’assouplissement quantitatif de la FED, par essence illimitée était ce qui différenciait le plus de la version de la crise financière. Après trois cycles de QE, les acteurs du marché se sont familiarisés avec cette nouvelle approche. Cela a permis à la FED d’être plus flexible et de continuer à acheter des actifs le plus longtemps possible. Le S&P 500 par exemple a bondi d’environ 68% de mars 2020 en fin d’année 2020 en partie grâce au filet de sécurité du QE. Les déclarations des décideurs politiques ont renforcé l’idée selon laquelle cela soutiendrait l’économie autant que possible.

Tapering Bourse – L’Assouplissement Quantitatif Fonctionne-t-il?

La réponse est mitigée. La politique d’assouplissement est efficace pour abaisser les taux d’intérêt et contribue à stimuler le marché boursier. Seulement, son impact sur l’économie au sens large n’est pas aussi évident. Bien plus, les effets du QE profitent plus à certaines personnes qu’à d’autres. C’est le cas des emprunteurs par rapports aux épargnants et les investisseurs par rapport aux non-investisseurs.

Un Risque Certain

Il reste qu’une fois le marché stabilisé, le risque d’assouplissement quantitatif est de créer une bulle des prix des actifs. Et les personnes qui bénéficient le plus n’auront pas toujours besoin d’aide. Il faut dire que le coût de cette politique est important, car elle ajoute aux déséquilibres des inégalités de revenus dans ce pays. Il y’a des inquiétudes persistantes sur le potentiel à s’appuyer un peu trop sur le QE et à fixer des attentes à la fois au sein des marchés et du gouvernement. Merz dit à propos qu’une explosion monétaire peut nuire au dollar et c’est la crainte derrière le QE qui ne s’est pas produite de manière dramatique.

Des Avantages et des Inconvénients

En fin de compte, l’assouplissement quantitatif a des avantages et des inconvénients. Par ailleurs, évaluer les effets du QE s’avèrent un exercice difficile. L’ancien économiste de la FED, Stephen Williamson a déclaré qu’il y’a des bonnes raisons d’être sceptique sur le fait que le QE fonctionne comme annoncé. Certains économistes ont d’ailleurs fait valoir que le QE est en fait préjudiciable.

Conclusion

Avec le tapering, les banques sont appelées à réduire progressivement le montant des achats des actifs sur les marchés boursiers afin de stimuler la croissance. Il intervient généralement après une période de crise et se déploie à travers la politique dite de Quantitative Easing. Cette politique a pour conséquence principale le retour de l’inflation et la remontée des taux sur les marchés boursiers. On peut aussi assister à une diminution de la liquidité. Il existe quand même des alternatives à cette politique. Et la diversification fait partie des meilleures solutions contre un retour de l’inflation et les effets négatifs du tapering.

Réglementé Par : FCA, ANMF et DNB

Vente à Découvert : Oui

Nombre d'Actions :
+ 200 actions

Frais : 0,04%

FAQ

🤔Qu’est-ce qu’un tapering en bourse ?

Un tapering en bourse est une opération au travers de laquelle les banques centrales réduisent progressivement le montant des achats des actifs sur les marchés boursiers. Elle est adoptée après une période de récession pour stimuler la croissance.

❓Qu’est-ce que le taper tantrum ?

L’expression « Taper tantrum » fait référence à cette colère survenue en mai 2013 après une intervention du président de la banque centrale américaine (FED), Ben Bernanke.

🔎Pourquoi le quantitative easing ?

C’est une politique monétaire utilisée par les banques centrales comme la FED. Elle aide les banques à acheter des actions dans le but de réduire les taux d’intérêt et à augmenter la masse monétaire. Mais aussi à accroître les prêts aux consommateurs et aux entreprises. Elle est utilisée dans le cadre d’un tapering.

Mamisoa Fitahiana Razafimamonjy
Mamisoa Fitahiana Razafimamonjy
Rédactrice Web Professionnelle depuis 3ans, et titulaire d'un Master en Droit Privé. Ayant une capacité d'adaptation exceptionnelle, Mamisoa est devenue rédactrice spécialisée dans le monde des cryptomonnaies, Blockchain, NFT.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200